Objectifs 2015 : + 6 mois

Après la présentation de mes objectifs et le rapport d’activité à 3 mois, voici donc un bilan à mi-course. Du bon, du moins bon, du “complètement passé à la trappe”…

  • Trier les placards de la Crevette. Une chatte n’y retrouverait pas ses petits, j’ai de tout, du trois mois au deux ans.
    Depuis que je m’en suis occupée, je n’ai toujours pas évacué les cartons et sacs… Donc le placard est (à peu près) trié, mais il reste du bordel dans la chambre. Hem.
  • En profiter pour descendre à la cave le matériel de puériculture déjà dépassé : la nacelle de la poussette ou le transat devenus trop petits, entre autres *soupir*.
    On s’en est occupées dès janvier, quand belle-maman est venue m’aider à débroussailler l’appartement.
  • Ranger mes papiers. Avant six mois. Vu que plaider la phobie administrative, c’est so 2014.
    C’est fait ! Joie, bonheur ! J’en ai même profité pour passer au prélèvement mensuel avec l’Agessa.
  • Me remettre à cuisiner, de préférence des trucs pas trop gras. Gros challenge pour moi qui me nourris exclusivement de chocolat noir et de champagne depuis le 1er décembre.
    Ca, c’est bon, ça n’a pas bougé. Marché presque tous les dimanches, alimentation familiale plus équilibrée… Seule ombre au tableau ; j’ai été prise de fringales ces deux derniers mois, et elles commencent tout juste à s’apaiser.
  • Redéfinir mon style vestimentaire. J’en ai marre d’être toujours habillée pareil et/ou de me trouver moche dans mes vêtements. J’explore déjà quelques pistes.
    Finalement, je ne pense pas consacrer d’article à la question, mais je crois bien que je me suis trouvée. Bon, j’ai un peu percé mon porte-monnaie au passage, mais je ferai attention les mois qui viennent.
  • Faire (encore) du tri dans mon armoire, trouver un dépôt-vente pour les rares tenues ou accessoires de marque et mettre le reste en jeu à la prochaine braderie.
    Encore raté. Je n’ai pas pu assister à la braderie de juin pour cause de réunion de famille. Mais je ne désespère pas d’une nouvelle date vers octobre-novembre.
  • Retourner à la piscine. Pour cause de grossesse puis d’absence de mode de garde et enfin d’avalanche de boulot, je n’y ai pas mis les pieds depuis bientôt 18 mois et ça me manque. Surtout l’hiver (si, si).
    Ah, ah, ah. Ce point a même été l’objet d’un peu de friction entre l’Anglais (qui veut à toute force que j’y retourne) et moi (qui ai passé les mois de mai et juin à m’endormir dans le canapé sans prévenir). Soit je me mets un coup de pied aux fesses en juillet, soit je reprendrai pendant les vacances d’août (option bien plus probable).
  • Changer la déco du salon. La table basse est en train de céder, le tapis est usé jusqu’à la corde (c’est le cas de le dire !) et je ne peux plus voir le canapé en peinture. Bon, ensuite, vu que ça risque de coûter, c’est une opération de longue haleine.
    Là, c’est carrément mal barré, compte tenu du budget qu’il faudrait y allouer. Et j’ai la vague impression qu’en plus notre matelas ne vaut plus grand-chose…
  • Programmer une pause en amoureux vers fin février/début mars. La fin d’année a été épuisante, nous reprenons le boulot cette semaine et ce sera de nouveau l’avalanche, et nous avons un break de trois jours programmé à Vienne en avril. Mais pour tenir jusque-là, il va falloir serrer les dents…
    Si nous n’avons effectivement rien pu programmer en début d’année, nous avons profité à fond de notre séjour à Vienne et, la semaine dernière, de notre week-end plus ou moins impromptu à Bath. Avec les vacances d’été qui s’annoncent, on respire enfin.
  • Finir mon roman. J’ai jusqu’au 19 janvier (ultime limite arrachée après d’âpres négociations et grâce à une dérogation exclusive), et je le sens très moyen.
    Je n’y croyais pas vraiment moi-même mais j’ai réussi. Ce fut un travail épuisant mais gratifiant (j’avais même 8 minutes d’avance sur ma deadline, la classe ultime).
  • Essayer de participer à d’avantage d’événements costumés : campement, week-end, bal… Ca nous manque à tous les deux, et on embarquerait bien la Crevette au moyen-âge.
    Ca se dégage : après Vienne, nous avons pu partir à Bath pour le bal Jane Austen, et nous aurons sans doute un autre événement de ce style en décembre. En outre, des amis nous ont proposé de les rejoindre une journée en septembre pour un campement médiéval, il sera donc temps d’étrenner les affaires de la Crevette.
  • Continuer à me ménager des sorties culturelles : reprendre mon abonnement à l’Opéra (dès avril-mai, cette fois…), essayer de retourner au théâtre, trouver des concerts ou spectacles susceptibles de me plaire… Pas un gros challenge, me direz-vous, mais il faut savoir se faire plaisir.
    Objectif rempli jusqu’à présent : après avoir repris mon abonnement à l’Opéra, j’ai réservé deux spectacles supplémentaires (un pour mi-juillet, un pour septembre). Mais ce serait bien d’aller voir autre chose que du ballet/de l’opéra.
  • Utiliser toutes les Smartbox et assimilés qui s’entassent depuis plusieurs mois. Je voulais m’en occuper en décembre, mais j’ai comme qui dirait eu autre chose à faire.
    Là encore, un échec, et c’est mal barré pour aller mieux. Affaire à suivre
  • Prendre les rendez-vous médicaux qui traînent depuis des lustres pour cause de grossesse / pas le temps / pas d’attestation de mutuelle. En priorité, le dentiste et l’ophtalmo, d’ici trois mois, on y croit.
    Six mois plus tard, on y est ! Je suis enfin passée chez le dentiste pour un détartrage laissé en souffrance depuis trois ans, j’ai rendez-vous chez le gynéco ce mois-ci (je suis joie…) et chez l’ophtalmo à la rentrée. La sécu ne me dit pas merci, mais tant pis.

Voilà, c’est tout pour cette fois ! Rendez-vous début octobre pour le dernier bilan intermédiaire avant le grand récapitulatif de l’année.

Rendez-vous sur Hellocoton !

One comment

  1. Shermane says:

    J’avoue ne pas avoir vu ton changement de style vestimentaire mais j’y prêterai attention la prochaine fois ^^

    Pour les meubles, vous ne voulez pas d’Ikea ? Mais c’est vrai que quand il y a beaucoup de choses à changer, ça revient à une certaine somme quand même.

    Bon courage pour le rdv chez la gynéco.
    Et il faut absolument que j’évite les smartboxes et autres cadeaux à durée limitée avec vous ^^

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.