10 Things I liked this week #103

La semaine a été agréablement occupée, mais je continue d’avoir des hauts et des bas. La faute à la fatigue, à la panique face au boulot qui s’entasse, au sentiment que je ne vais pas m’en sortir face aux punaises… Bref, pas la grande forme, on va dire. Néanmoins, il y avait plein de bonnes choses à retenir.

img_5373

  • Lundi, j’arrive à retrouver Isa, de passage à Paris, pour un déjeuner-balade. Alors que la pauvre trimballe son sac, je la traîne dans les boutiques jusqu’à trouver un cadeau d’anniversaire pour Monsieur.
  • Juste après, j’ai rendez-vous pour un électrocardiogramme. J’ai donc l’immense joie de vous annoncer que j’ai un cœur en béton armé.
  • Mardi, alors que je sors de mon cours de natation – on a repris ! j’en chie mais c’est génial – je reçois un mail de ma mère pour m’annoncer qu’elle a réussi à me décrocher des places pour l’opéra royal de Versailles.
  • Mercredi, nous organisons un rapide dîner en l’honneur de l’Anglais – pas le choix, il part demain. Pizzas et gâteau au chocolat, assortis de petits cadeaux.
  • Vendredi, la nounou est en congé. J’en profite pour emmener la Crevette à la Cité des Sciences pour visiter l’exposition sur les bébés animaux. Après 10minutes en compagnie d’une classe de maternelle, nous sommes seules, c’est la fête.
  • En sortant, nous rejoignons ma soeur pour déjeuner non loin du bureau.
  • Le soir, un Skype avec mon père qui dure pas loin d’une heure, et coup de fil avec ma mère de la même durée. C’était une journée placée sous le signe de la famille.
  • Samedi, ma mère garde la Crevette pour deux jours, afin de me permettre de ranger et d’aller à l’opéra. Aussitôt après leur départ, j’en profite pour… faire la sieste. Raté.
  • Le soir, je retrouve Lou² pour un dîner japonais à deux. Par un concours de circonstances invraisemblables, on finit à quatre dont trois qui enchaîneront sur la Nuit Blanche. Moi, je rentre me coucher avec une tisane…
  • Dimanche, après-midi à l’opéra avec Leen. Super moment, j’en reparle très vite !

Et vous, cette semaine ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

  1. Kleoinparis says:

    Oui, apparemment, Montréal et New York sont ultra infestées. Pour ma part, j’applique les conseils de la désinsectisation avant de faire venir les professionnels : laver tout le textile à 60°, enfermer les livres en caisses plastiques hermétiques pour deux ans (ou les traiter au froid), passer l’aspirateur tous les jours et le vider et le désinfecter tous les jours… On n’est plus piqués depuis 3 semaines, mais tant que le désinsectiseur ne sera pas passé les deux fois réglementaires, je ne dormirai que d’un oeil.
    Merci pour l’article en tout cas, c’était instructif !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.