10 Things I liked this week #106

Ce fut une semaine relativement paisible. Je cravache comme une folle pour terminer mes deux traductions dans les temps (vous avez bien lu), du coup mes sorties se réduisent un peu. En outre, l’Anglais est part deux jours en déplacement professionnel, si bien que mes interactions avec des adultes ont encore diminué (vive les Gtalk avec C.euh). Bref, voici le résumé des bonnes choses de la semaine.

img_5422

  • Lundi, je retrouve Emily Blaine sans son pseudonyme pour un déjeuner au délicieux restaurant Pirouette. En réalité, la rencontre a été organisée pour me permettre de faire restaurer un tableau auquel je tiens beaucoup. Affaire à suivre, mais j’ai passé un excellent moment.
  • J’ai ouvert un compte Instagram à mon nom d’auteur. Bon, j’ai toujours pas compris comment le lier au compte Facebook dudit auteur, mais on progresse.
  • Mercredi, je reçois une commande de livres des éditions Usborne pour la Crevette : deux livres musicaux et un recueil de contes. Je lui offre L’histoire de Coppélia, adapté du ballet et avec des extraits de la musique, mais je garde les deux autres sous le coude pour plus tard. En tout cas, Mademoiselle est ravie et s’amuse beaucoup – du coup, on en profite pour regarder des extraits du ballet sur YouTube.
  • Après la publication de mon billet quelque peu dépressif de lundi, Isa m’envoie un adorable message de réconfort qui me fait le plus grand bien.
  • J’ai recommencé à cuisiner ! Depuis le début de l’épisode “punaises”, je me limitais au strict minimum parce que ça me prenait toute mon énergie. Je n’ai pas miraculeusement rechargé les batteries, mais cuisiner me rend heureuse, alors je m’y suis remise et ça fait du bien.
  • Vendredi, je déjeune avec déjeuner Rafu au burger joint Five Guys. Les burgers sont bons et je digère le mien sans aucun souci, preuve de la qualité des ingrédients, mais la forte affluence (les vacances de la Toussaint ont débuté) et la musique très forte me convainquent que c’est trop “djeuns” pour moi. Je suis une sale bourgeoise qui aime son confort (et passer commande sans se casser la voix).
  • Samedi matin, Mademoiselle et moi avons passé une petite heure à la médiathèque à lire plein d’histoires (je ne veux rien emprunter pour l’instant, pas envie de contaminer quelqu’un).
  • Un malencontreux détour chez Dammann Frère, et me voici lestée d’oolong au caramel au beurre salé (une tuerie) et de smoky lapsang (leur thé “aromatisé” à la fumée puisque la plupart des maisons de thé ont cessé d’importer du vrai lapsang souchong depuis la découverte de forts taux de pesticides).
  • Monsieur n’est pas rentré les mains vides d’Edimbourg : un kilt violet pour la Crevette (ça lui donne un petit air 90s) et des shortbreads.
  • Je suis bloquée dans le jeu Sailor Moon Drops parce que… les niveaux supérieurs n’ont pas encore été débloqués par le concepteur. C’est la deuxième fois que ça m’arrive *petite fierté*
Rendez-vous sur Hellocoton !

One comment

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.