10 Things I liked this week #111

La semaine a été compliquée, pour ne pas dire pourrie : découvert abyssal (et perspective de paiement lointaines quoique réelles), du boulot jusque par-dessus la tête, une Crevette qui a décidé de nous em****er, en particulier samedi, des cauchemars, des douleurs au dos et, à l’heure où j’écris ces lignes, un Anglais au lit avec de la fièvre. N’en jetez plus, la coupe est pleine.
Alors, on sauve quoi dans cette semaine ?

img_5602

  • Lundi, je prends le temps de jeter un oeil à mon calendrier de l’Avent du ChakaiClub. Vivement le 1er décembre!
  • De magnifiques teintes orangées qui se diffusent dans les nuages quand le soleil se couche.
  • Jeudi, Monsieur rentre d’un voyage professionnel en Autriche avec une Sachertorte (gâteau au chocolat avec une fine couche de confiture d’abricots enrobé d’une couche de chocolat croquant) et des gaufrettes choco-noisettes. Miam.
  • Le soir, ma belle-mère vient dormir à la maison : la Crevette est tellement ravie de la voir qu’elle nous snobe (ce qui me permet de finir mon quota de pages plus vite). Au-delà de cet aspect purement intéressé, je suis ravie de voir à quel point ces deux-là s’entendent bien.
  • En prime, nous avons droit au traditionnel dîner sushis (arrosé de vin autrichien, c’est une soirée très internationale).
  • Entre deux commentaires Instagram, Shermane et moi arrivons à nous caler une sortie pour décembre/janvier. Vu que cela fait quinze jours que je ne vois plus personne pour boucler mon planning dans les temps, cela me fait chaud au cœur.
  • Samedi, après une tentative avortée d’assister à notre cours de danse (pour cause de Crevette particulièrement chiante), nous finissons par relever le niveau en allant à la librairie. Bon, la sortie s’achève en énorme craquage “bouquins” mais on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a.
  • Le soir, nous déblayons enfin les caisses de bouquins attardées dans notre intérieur. Incroyable toute cette place, d’un seul coup !
  • Dimanche, après-midi cuisine avec la Crevette. Après avoir lancé le dîner (qui ne sera finalement pas consommé, voir introduction), nous préparons des sablés. Mademoiselle s’amuse comme une folle et je suis à la fois heureuse de partager ce moment avec elle et plutôt satisfaite de me relever ce genre de défi (je ne suis pas très bonne pâtissière, je me cantonne à des trucs simples et pas trop salissants en général).
  • Vu qu’il me reste plein de glace royale, je décide de la faire cuire comme des meringues. Je ne sais pas comment j’ai fait mon compte mais, à la sortie du four 2h plus tard, celles-ci sont parfaitement rondes et lisses, on dirait des coques de macarons.
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments

  1. ioionette says:

    Hum la glace royale c’est blanc d’oeuf et sucre glace ? si oui alors c’est je crois la base de la recette des macarons donc ceci explique peut-être cela…

  2. Kleoinparis says:

    Alors oui, la glace royale et le macaron, c’est la même base, sauf que… la glace royale, y’a du jus de citron pour “lisser” et le macaron de l’amande en poudre pour faire “macaroner” la pâte. Donc je pense que ça a l’aspect du macaron sans en avoir le goût (mais c’était juste l’aspect parfaitement rond et lisse que je trouvais impressionnant).

  3. Shermane says:

    Pouah, quelle semaine, je ne m’en doutais pas *hug virtuel*
    La bouffe, y a que ça de vrai et ne nous trahit jamais !
    Sur ce, vivement fin décembre/début janvier !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.