Pour te dire adieu

Tout le monde l’a dit et répété, 2016 fut une mauvaise année. Et ma foi, au vu de ma propre expérience, je ne pourrais qu’abonder : chômage technique quasi-total au premier trimestre qui a engendré pas mal de difficultés financières, arrêt de l’écriture, invasion de punaises de lit, allers-retours aux urgences pédiatriques (rien de grave mais beaucoup de stress)… Ca n’a pas été simple, et je suis bien tentée de jeter le bébé avec l’eau du bain. Pourtant, ce ne serait pas rendre justice à 2016 que de décréter qu’elle a été pourrie de bout en bout. Alors je préfère faire la liste de ce que j’y ai gagné.

  • Les problèmes de hanche de la Crevette sont officiellement terminés. Certes, les médecins sont obligés d’attendre ses quatre ans révolus pour écarter définitivement l’opération, mais sauf catastrophe, elle est débarrassée des traitements.
  • Paradoxalement, je n’ai jamais autant travaillé, et des collaborations se sont confirmées. Mon agenda professionnel est désormais plein jusqu’en mai 2017, ce que je considère comme un luxe.
  • Le bilan de compétences de l’Anglais a été concluant et lui a permis de dégager une voie professionnelle nouvelle. 2017 sera l’année de la concrétisation. Croisons les doigts !
  • Des bonnes nouvelles familiales : mariages, naissances, accomplissements…
  • Après pas mal de secousses en 2015 et en début d’année, je pense qu’on peut dire aujourd’hui que notre couple est de nouveau sur les rails.
  • J’ai vu mon père pendant 10 jours et je n’ai tué personne. On a même amorcé un semblant de dialogue. Nos filles s’entendent à merveille. Je pense qu’on va recommencer.
  • Contrainte et forcée, j’ai fait un tri assez drastique dans mes affaires. Au moins, ça dégage.

Et vous, que retiendrez-vous de positif de 2016 ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments

  1. zenopia says:

    Finalement, ce n’est pas mal comme bilan…
    Perso, je retiendrai la naissance d’une nouvelle amitié, le début d’une nouvelle formation que je sens enrichissante, une solide remise en question… et une “mise au vert” forcée qui, j’espère, me permettra d’aborder 2017 enfin retapée et reposée… et sur de nouvelles bases.
    Belle journée

  2. Bérengère says:

    De 2016 je retiendrai la première année de vie de notre crapule et ma deuxième grossesse. Une année du coup bien fatigante mais aussi riche de promesses pour l’avenir. Et ça y est! J’ai enfin mis le doigt sur un plan de reconversion. Je vais tout simplement reprendre le flambeau de ma maman en m’installant comme assistante maternelle. Où comment allier mon plaisir actuel de passer du temps avec des enfants et d’en passer beaucoup avec les miens.
    Je suis curieuse d’en savoir plus à propos des projets de l’anglais!! En tout cas on vous souhaite un tas de belles choses pour la nouvelle année et comme les parents de D. sont maintenant installés à Issy-les-Moulineaux on ne manquera pas de vous faire signe quand on passera dans le coin!

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.