Prizoners live : le vaisseau fantôme

Disparu des radars en 1985, le bateau d’expédition “l’Éminence” est sur le point d’accoster. Avec 30 ans de retard. Aucun signe de l’équipage, silence radio sur les ondes. Oserez-vous monter à son bord et percer le mystère du vaisseau fantôme ?

La semaine dernière, nous étions de séminaire annuel dans mon entreprise, et j’avoue volontiers que cette perspective ne me réjouissait que moyennement. D’autant que je râlais comme un putois, en me demandant pourquoi diable on nous avait convoqués à 9h pétantes sur une péniche au bord de la Seine. Et puis, quand j’ai aperçu le logo “Prizoners”, j’ai commencé à faire des bonds de cabri, parce que j’ai tout de suite compris de quoi il retournait : à nous l’escape game en guise de “team building”.
Les équipes étaient déjà constituées à notre arrivée (c’est heureux, nous étions dans les 70-80), normalement avec 5 personnes mais, certains n’étant finalement pas venu, il est arrivé que des équipes soient dépourvues. C’était bien entendu le cas de la mienne où, de 5, nous sommes passées à 3, exclusivement des femmes, qui nous connaissions depuis longtemps. Au moins, la bonne entente a prévalu tout de suite.

Il faut donc résoudre des énigmes au sein de cette péniche, transformée – avec brio – en navire d’observation scientifique. L’ambiance est bien faite, qu’il s’agisse du décor, de la lumière, du son et… des personnages. Car la grande différence du Live escape game avec un escape game classique c’est que toutes les équipes s’affrontent ensemble en même temps, et que nous sommes entourés de PNJ, des membres de l’équipage qui peuvent nous aiguiller vers certaines solutions. Il y a d’ailleurs, à mon sens, une énigme qu’il est impossible de résoudre sans eux.

On s’est beaucoup amusées à se casser la tête, à se plonger dans l’histoire et à résoudre les énigmes les unes après les autres, même si certaines se sont révélées sacrément coriaces. En revanche, la triche était invraisemblable (certains n’hésitant pas à piquer les réponses des autres ou à laisser traîner une oreille quand le MJ validait des propositions), les dix premières minutes ont été apparemment anthologiques, même pour les animateurs de Prizoners.

Quoi qu’il en soit, nous sommes arrivées deuxièmes… distancées d’une minute par l’équipe de notre président, qui a gentiment poussé l’une des nôtres pour l’empêcher d’accéder au dernier code. Du coup, on a résolu l’énigme du vaisseau fantôme en 52′, ce dont je suis très fière.

Cette aventure n’est disponible que pour les groupes d’au moins 30 personnes, mais je la recommande car on a passé un super moment, et je serais ravie de recommencer au prochain séminaire !

Prizoners Paris : 15, rue Quincampoix 75004 Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !

One comment

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.