Un déjeuner chez Colorova

Colorova, c’est un beau salon de thé devant lequel je passe parfois quand je traîne entre la rue de Rennes et le Bon Marché (il est un peu planqué, il se mérite), et où j’essaie désespérément de retrouver Shermane depuis plusieurs semaines. Vendredi dernier, ce fut enfin chose faite, en présence également de Malena, pour un déjeuner.

L’endroit est assez grand et comporte une seconde salle, plus petite quoique plus lumineuse, dans le fond. La déco dépareillée est colorée, mais atténuée par les murs blancs et les grandes baies vitrées. Etant arrivée la première, j’ai choisi une table “normale” plutôt que basse, car je sais à quel point ces trucs-là sont traîtres quand il s’agit de se relever.

La formule déjeuner est un classique entrée+plat ou plat+dessert ou entrée+plat+dessert. Il y a trois options d’entrées, trois “normales” pour le plat, et trois avec supplément. Quant au dessert, il faut le choisir en vitrine, parmi les gâteaux proposés.
Mon choix s’est porté sur un œuf poché aux lentilles vertes et lard grillé. C’était très bon, mais je n’aurais pas dû attendre avant d’attaquer, car le jaune avait commencé à coaguler et j’adore quand il est bien coulant. Mais bon, ce n’est pas la faute du personnel !
Pour le plat, ce fut un kefta de bœuf (grosse boulette) accompagné d’un gratin dauphinois. Le kefta était bon, peut-être un peu gras mais c’est assez logique sur un plat de ce type. Le gratin dauphinois, constitué comme un mille-feuille, était à tomber, légèrement caramélisé au vinaigre balsamique, nous a-t-il semblé. En revanche, j’ai été un peu surprise que la boulette soit posée sur… de la purée de pommes de terre. N’y avait-il aucun autre accompagnement à nous proposer ?

L’œuf poché (caché dans les lentilles)

Le kefta accompagné de sa purée et du gratin dauphinois (sous les tranches de radis)

L’un dans l’autre, c’était bon et plutôt copieux et, quand est arrivé le moment du dessert… je n’ai rien commandé. Outre que je n’avais plus très faim et que cela aurait été de la gourmandise, je me suis rendu compte que les douceurs proposées ne me parlaient pas (je suis assez classique, j’aime le chocolat noir, la vanille, les fruits rouges… or les pâtisseries de Colorova sont beaucoup plus orientées fruits exotiques et saveurs qui sortent de l’ordinaire). Mais cela n’a pas empêché mes amies de se régaler d’une tartelette au caramel et d’un dessert au fruit de la passion (je crois).
Pour parfaire le repas, je l’ai accompagné d’une citronnade maison absolument délicieuse (mais franchement acide, attention).

Est-ce que je reviendrai ? Oui, sans doute. L’expérience était agréable, malgré un niveau sonore qui est allé crescendo, grâce notamment à une jeune femme installée derrière nous. La nourriture était bonne, le service efficace, le cadre agréable. Et qui sait, la prochaine fois je me laisserai peut-être tenter par une pâtisserie, j’ai cru comprendre que la carte évoluait régulièrement.

Colorova, 47 rue de l’Abbé Grégoire, 75006 Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.