10 Things I liked this week #134

Ce fut une semaine un peu compliquée. La nounou de la Crevette était en congés et, en milieu de semaine, l’Anglais est tombé malade et, depuis, est épuisé et tousse beaucoup, y compris la nuit. Du coup, ce n’était pas très reposant, même si ça se finit plutôt bien.

  • Lundi, malgré le vent à décorner les bœufs, nous allons effectuer une petite cueillette (et nous offrir de délicieuses madeleines pour nous récompenser).
  • P et Monsieur emmènent nos filles au manège, ce qui me permet de travailler une heure dans le calme.
  • Mardi, j’avais prévu d’aller à l’exposition “Histoires d’ours” au Muséum d’histoire naturelle avec  Mademoiselle, mais j’avais oublié que c’était fermé. Heureusement, on a pu se rabattre sur la Ménagerie et on a passé un très bon moment, qui plus est sous le soleil.
  • Mercredi, profitant de la présence de ma belle-mère, nous nous offrons une soirée cinéma en amoureux. Ce n’était pas arrivé depuis Noël, et c’était bien.
  • Jeudi, on se prend enfin par la main pour effectuer une virée chez Ikea. Monsieur est malade et commence à faire une poussée de fièvre à la fin de la séance shopping, et le trajet de retour est difficile. Mais nous avons enfin acheté le nouveau canapé, qui nous sera livré dans dix jours.
  • J’ai reçu une (très belle) carte postale de Corse de ma sœur.
  • Vendredi, je rends ma trad avec une semaine de retard mais, si je ne me trompe pas, j’éponge définitivement six mois de retard. Il était temps, j’en ai marre de bosser le soir et le week-end.
  • Le soir, mon cousin R et sa fiancée viennent dîner à la maison. Excellente soirée et fous rires, où il est question de médecine, de ragots familiaux et de violons klezmer.
  • Samedi, il pleut des cordes, l’Anglais est cloué au lit et la Crevette ne tient pas en place. Pour la peine, on va faire un gâteau (que Mademoiselle snobera royalement au dessert, ça valait bien la peine).
  • Dimanche, je vais dépouiller. Dans mon bureau, et plus largement dans ma commune, Macron obtient plus de 80% des suffrages. Prends ça dans la gueule, Jean-Marine.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply