10 Thins I liked this week #145

La semaine a été belle, et pour une fois j’ai eu le sentiment d’en profiter sans être trop épuisée en permanence. Ajoutez à cela des températures redevenues vivables, et tout s’est passé pour le mieux !

  • L’Anglais et moi nous sommes retroussé les manches pour préparer en duo des bocaux de cornichons au vinaigre. Avons-nous réussi ? Verdict à la fin de l’été.
  • Mardi, après trois semaines à regarder mon plafond d’un œil torve (je suis une phase de lâcher-prise total, j’ai trop bossé ces 12 derniers mois), je finis par me mettre un coup de pied aux fesses et attaquer la traduction d’une novella. Bonne surprise : passés les clichés sur Paris, je découvre une histoire pleine d’humour qui se déroule dans le milieu de la romance.
  • Mercredi, pendant que l’Anglais est en partie de jdr avec LeMari de Ioionette, cette dernière vient dîner à la maison. Nous sommes épuisées toutes les deux et la soirée est relativement brève, mais on passe un très bon moment.
  • Jeudi, la Crevette devait participer au dernier atelier de l’année. Mais celui-ci a été annulé et, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, nous avons remplacé cette activité par un tour de manège. Autant dire que Mademoiselle n’était pas trop déçue.
  • Vendredi, je vais soutenir moralement mon cousin R. qui est bloqué chez lui pour raisons médicales. Sous prétexte de regarder l’étape du jour (ai-je déjà mentionné que j’étais fan du Tour de France ?), nous passons l’après-midi et le début de la soirée à parler de famille, de médecine, de psychanalyse et de mariage.
  • Pour fêter les vacances de ma psychanalyste (qui a le bon goût d’avoir son cabinet juste à côté d’une très bonne pâtisserie), je nous offre des gâteaux : saint-honoré à la violette et éclair de saison (compotée d’abricots et crème au lait d’amande).
  • Samedi, ma mère prend la Crevette pour 24 heures, nous offrant une très belle journée en amoureux. Au programme : expo et cinéma.
  • Pour clôturer en beauté cette journée sans enfants, l’Anglais est allé nous chercher à dîner chez Big Fernand.
  • Dimanche matin, je découvre une boutique éphémère de créatrices en allant au marché. Je me retiens de faire une razzia sur les légumes en crochet (bon, OK, je craque sur certains articles que Mademoiselle ne possède pas encore), avant de m’offrir une broche “bonbons” en pâte fimo (ourson gélifié, fraise Tagada et petite jarre de sucres d’orge).
  • Après des mois de tergiversations, je me suis prise par la main pour enfin ranger (une partie des) vêtements trop petits de la Crevette. Toutes les caisses en plastique achetées pour lutter contre les punaises trouvent enfin une nouvelle vie.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply