10 Things I liked this week #153

Je fais volontairement une ellipse sur les quatre dernières semaines, notamment parce qu’au début je n’avais pas grand-chose à raconter (j’étais noyée sous le boulot avant la date de mon accouchement) et ensuite parce que j’étais à la fois trop fatiguée et enfermée pour avoir quoi que ce soit d’intéressant à dire. Les choses ont évolué à partir de lundi dernier, si bien que je suis enfin en état (plus ou moins comateux, avouons-le), de remettre ces récapitulatifs au goût du jour.

  • Je suis sortie de la maternité ! Au bout de 8 jours ! Il était temps, je n’en pouvais plus des plateaux-repas anémiques et des douches communes sans pression ou eau chaude (l’AP-HP est remarquable niveau soin, mais alors on sent que les équipements n’ont pas été remis au goût du jour depuis un moment…).
  • La maison était nickel. Genre ça n’avait pas été aussi propre depuis la naissance de la Crevette il y a trois ans et des poussières. Encore un coup de super Belle-maman.
  • L’Anglais et moi avons débouché une (très) bonne bouteille quand je me suis enfin sentie d’attaque pour boire de l’alcool. Et pour mon premier dîner, j’ai eu droit à une combo sushi + champagne, parce que, bon, on n’a qu’une vie.
  • Après un message un peu cafardeux sur Facebook (j’y reviendrai sans doute), plein de gens m’ont contactée pour prendre de mes nouvelles, merci !
  • Les premières jolies cartes de vœux sont arrivées. J’ai beaucoup aimé l’effort des copines pour que celles-ci ne soient pas (trop) genrées.
  • Comme les gens me connaissent bien, outre les vêtements destinés au Paprika, j’ai reçu du chocolat, des bonbons et du thé.
  • Je me suis offert des fleurs. Pour fêter mon retour chez moi (et reprendre un peu possession des lieux), j’ai choisi des hortensias qui m’évoquent toujours la Bretagne et ma grand-mère.
  • Samedi, nous avons passé notre première journée en famille, et nous avons même réussi à sortir jusqu’à la librairie (c’est important de donner les bons réflexes aux enfants dès le plus jeune âge). Nous en somme ressortis avec un bel album sur le jazz manouche dédicacé pour la Crevette.
  • J’ai renoué avec la lecture. OK, j’ai lu deux Harlequin de la collection Azur, mais c’est toujours ça de pris et, à 4 heures du matin, ça passe tout seul.
  • Dimanche, j’ai (littéralement) mis la main à la pâte pour occuper Mademoiselle : nous avons fait de la pâte à sel (et je pense qu’il y en a partout par terre).
Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply