10 Things I liked this week #157

Si la semaine avait bien débuté (avec notamment l’impression d’être reposée pour la première fois depuis longtemps…), elle s’est achevée de façon chaotique, entre problèmes de santé et soucis domestiques. Arrivera-t-on à 10 ce soir ? Suspense.

  • Lundi, P & L viennent dîner à la maison avec leurs enfants. Comme en plus ils connaissent le problème d’avoir un bébé, ils apportent le dîner (et un cadeau de naissance !), c’est tout bénéfice.
  • Mardi soir, pour célébrer (timidement) Halloween, je prépare, avec Mademoiselle, des scones salés au potimarron, d’après la recette de Pomdepin. Bon, j’ai eu peur de les faire trop épais, donc ils sont un peu plats, mais c’est délicieux, surtout tiède avec du beurre.
  • Mercredi, c’est férié et j’ai un début de gastro, mais j’embarque quand même tout mon petit monde au marché pour m’offrir des fleurs. Les hortensias bleu violacé crient mon nom, je les rapporte à la maison, il ne faut pas contrarier la nature.
  • Jeudi, j’embarque le chat chez le véto pour renouveler les vaccins, et aussi parce qu’il a un chat dans la gorge depuis quelques jours. Verdict : une laryngite (si, c’est possible), et… des puces. C’est reparti pour un tour de stérilisation de la maison. La bonne nouvelle ? Pour un animal de son âge (8 ans), le chat est en excellente santé.
  • Ma belle-mère nous a adressé plusieurs colis de trucs oubliés lors de notre dernier passage à Orléans : un livre pour enfant en russe, des pulls faits maison pour les enfants et… (probablement – le colis était trop gros) nos voilages mis à la bonne longueur.
  • Samedi, ma mère accueille notre nouvel exil forcé dû aux puces du chat. On déjeuner bien, Queen Mum s’occupe de la Crevette, le Paprika ronfle dans son cosy… on souffle.
  • Nous recevons en même temps les cadeaux de naissance de ma famille pour le Paprika : il y a clairement une thématique “renard” dans les vêtements d’enfants cette année (mais tant mieux, c’est mignon et ça change des petites voitures).
  • Dimanche, Monsieur effectue une virée à Ikea, officiellement pour acheter son nouveau bureau, mais surtout pour faire l’acquisition d’une couette moelleuse et chaude. Sortir du lit sera un véritable challenge, cet hiver.
  • Le soir, pour célébrer le fait d’avoir survécu à cette semaine et tuer les éventuelles bactéries restantes, l’Anglais nous concocte des cocktails en guise d’apéritif. Ne nous laissons pas abattre.
  • Bonus : la maison a été aspirée, fumigénée, nettoyée, et le chat traité. Nous sommes débarrassés des puces.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply