Calendrier de l’Avent Dammann Frères 2017 – Jours 9 à 16

Attention, nous entrons dans la période du calendrier de l’Avent où j’ai été malade et où, du coup, la découverte s’est faite en fonction des aléas de santé de la maisonnée, avec avances rapides et retours en arrière.

Jour 9
Blanc myrtille. Quand j’ai vu l’association, j’ai craint le pire, et surtout l’écœurement. Et en fait, pas du tout : ce mélange a bien des notes de myrtille, mais celles-ci sont beaucoup plus végétales que fruitées ce qui, associé à du thé blanc, donne un résultat délicieux. Qui se marie très bien avec… du fromage. Si.

Jour 10
Nuit à Versailles. Thé vert aux pétales de fleurs et aux fruits. C’est un peu une exception qui confirme la règle, je le connais et je l’aime bien. Je l’ai bu un jour de pluie (comme beaucoup de jours de décembre), c’était très bien.

Jour 11
Noël à Venise. J’ai profité de cette thématique pour ressortir le cadeau de Noël offert par Elanor il y a deux ans et que j’adore. Ce thé aux multiples parfums de fruits et de gourmandises ne m’a pas laissé un souvenir impérissable, mais la dégustation était agréable.

Jour 12
Bali. On en revient à un thé vert aromatisé aux fleurs et aux fruits exotiques. Toujours mon problème des thés verts parfumés, mais clairement Dammann sait ne pas trop doser les arômes pour m’éviter l’écœurement. Je l’ai bu avec plaisir mais n’en achèterai pas pour moi.

Jour 13
Noël à Paris. Thé noir aux arômes de cerise, de pain d’épices et d’amande amère. Soyons francs, ça ne m’a pas plu du tout. J’ai surtout senti l’amande (encore…) et un peu la cerise, pas du tout le pain d’épices. En revanche, l’Anglais a bien aimé, il a trouvé ça bon.

Jour 14
Thé vert au jasmin. Agréablement parfumé, le jasmin, qui peut vite être très fort, est bien dosé. Je l’ai bu en mangeant asiatique, c’était parfait.

Jour 15
Tisane des merveilles. Verveine, tilleul, fleurs, arômes de fruits. Cette tisane porte bien son nom, elle est délicieuse ! En plus, on l’a bue alors qu’on luttait contre la crève, ça l’a sans doute parée de toutes les vertus.

Jour 16
Christmas tea blanc. On reprend les arômes de “Noël à Paris” et on recommence… mais pour le coup, ce fut une vraie déception. Ces parfums gourmands se marient vraiment mal au thé blanc, qui a un goût très végétal. Ni Monsieur, ni moi n’avons aimé.

Et à demain pour la dernière partie !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply