Calendrier de l’Avent Dammann Frères 2017 – Jours 17 à 24

Dernière ligne droite – enfin, façon de parler : les multiples rebondissements familiaux et microbiens ont continué à faire de la dégustation de ce calendrier en temps et en heure une gageure. Néanmoins, j’y suis parvenue, avec grand plaisir.

Jour 17
Brunch tea. Le seul thé non aromatisé de ce calendrier. Le mélange de variétés de thés noirs se prêtait tout à fait au brunch, et m’a du coup poussée à en préparer un, chose que je n’avais pas faite depuis longtemps (bien entendu, la Crevette a décrété qu’elle n’aimait pas les œufs, mais on ne peut pas tout avoir).

Jour 18
Rooibos de Noël. Je ne suis pas trop fan du rooibos, dont je trouve l’arrière-goût souvent trop prégnant. En plus, avec un accord épices et orange, j’avais un peu la trouille. En fait, ça marche très bien, surtout quand on a mal à la gorge et qu’on comate dans le canapé.

Jour 19
Jardin bleu. Un thé noir aromatisé à la fraise, fraise des bois et rhubarbe. Sur le papier, de quoi me faire fuir, en vrai… en vrai, je le connaissais déjà, car L. me l’a offert lorsque j’étais à la maternité et je suis tombée sous le charme. C’était un vrai plaisir de le retrouver.

Jour 20
Citron caviar-rose. Comme son nom l’indique, j’ai envie de dire. Un thé noir dont le parfum “à sec” est intéressant et m’a fait envie, mais que j’ai trouvé trop fade une fois infusé. J’étais malade, il est donc possible que mon sens du goût en ait pâti. En cadeau, le service à thé estampillé “CCCP”. On en trouve des trucs, dans ma cuisine.

Jour 21
Tisane de Noël. Je pense que Dammann est capable de décliner cette thématique à l’infini… Toutefois je suis mauvaise langue car, même si on retrouve les classiques de la saison (cannelle, cardamome, gingembre, baies roses…), cette tisane est délicieuse, tout à fait dans le ton et… sans doute un peu antiseptique. On pourrait éventuellement la renommer “Tisane rhume de Noël”.

Jour 22
Dune d’épices. Ma photo ne rend pas justice aux goûts annoncés, car il s’agit d’une aromatisation agrumes et pain d’épices. Oui, encore. Sur un thé vert, qui plus est. Soyons francs, c’est vite bu, vite oublié, sans être désagréable.

Jour 23
Noël à Londres. Un thé noir aux arômes de pain d’épices et d’amande. Encore une fois, c’est un thé de Noël aux goûts bien calibrés. Avec en bonus la fausse tasse Kate & William reçue juste avant mon mariage.

Jour 24
Christmas tea. Le célèbre thé de Noël de la maison Dammann qui, contrairement à ce qu’on pourrait croire, n’a pas le goût d’amande… mais celui du marasquin et de l’orange. Dit comme ça, ça semble atrocement écoeurant, mais en vrai c’est bien équilibré et ça passe tout seul. En revanche, je crois que j’ai eu ma dose de thés de Noël pour l’année !

Est-ce que ce calendrier m’a plu ? Globalement, oui. J’ai fait de belles découvertes, avec au moins trois coups de coeur (grand goût russe, blanc myrtille, tisane des merveilles). Bien entendu, tout n’a pas toujours rencontré le même succès – je m’aperçois que les thés “aux épices” et les thés de Noël ne font pas tant partie que ça de ce que j’aime – mais c’est le jeu ma pauvre Lucette.
Est-ce que je le reprendrai l’an prochain ? Je ne pense pas. Je me suis rabattue sur ce calendrier un peu en désespoir de cause, un peu par hasard, et j’en suis contente, mais j’aimerais davantage de découverte l’an prochain. J’ai appris entre-temps que le site A l’Unithé faisait aussi des calendriers, et je me laisserai peut-être tenter (sauf si bien entendu je me réveille le 28 novembre…).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply