A celle qui avait 15 ans

Vingt ans aujourd’hui que tu as eu quinze ans, et que de chemin parcouru depuis. Je sais que je ne peux pas remonter le temps, mais il y a 2-3 choses que je voulais te dire.

  • Tu crois aimer le Japon ? Attends de voir la suite.
  • Lâche ce bouquin et va prendre un peu l’air. Genre, essaie de voir de gens.
  • Tu as raison, se teindre les cheveux en noir, ça fait ressortir tes yeux (et ton teint de lavabo). Mais le mieux, c’est le roux (en revanche, c’est une chierie à entretenir).
  • Arrête de fantasmer sur ce garçon, il est gay.
  • Il y a une vie en dehors de la sainte trinité prépa-grande école-bac +5. Tu vas mettre du temps à le comprendre, mais ça viendra.
  • Oui, tu vas faire les études que tu veux, et même mieux que ça. En revanche, c’est pas comme ça que tu vas trouver un boulot.
  • Oublie cette idée de roman. Et celle-ci aussi. Quant à celle-là, ça a déjà été vu plein de fois. Mais tu vas quand même réussir à écrire (et publier) une trilogie, tout espoir n’est pas perdu.
  • Ca va s’arranger avec papa et maman. Enfin, disons que tu vas apprendre à composer avec leurs caractères, et que tu vas arrêter de croire qu’ils peuvent changer (spoiler : non).
  • Il existe d’autres modèles féminins que maman et A.
  • Oui, tu vas rencontrer l’amour. Oui, tu vas te marier et avoir des enfants (même si certains jours tu te demanderas pourquoi tu en as voulu).
  • S’il te plaît, intéresse-toi un tout petit peu à ce qui se fait comme musique en ce moment, parce que ton mari ne va pas te lâcher avec ça.
  • Si tu pouvais t’organiser maintenant pour obtenir la nationalité canadienne, ce serait cool. Parce que 20 ans plus tard, c’est pas gagné.
  • Tu vas te mettre au sport. Même que tu vas te mettre à aimer ça. Je sais, ça paraît incroyable.
  • Te casse pas à t’inscrire à la conduite accompagnée. 20 ans plus tard, t’as toujours pas le permis.
  • Les dix années à venir seront agitées mais te construiront en tant qu’adulte. Les dix suivantes seront plus calmes, mais très belles.
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments

  1. Elanorlabelle says:

    J’aime bien ce dialogue avec le toi d’une autre époque (et puis, joli bilan:). Moi j’ai tendance à le faire mais avec la moi du futur. Qu’est-ce-que ça serait bien quand même de pouvoir rassurer les adolescentes que nous étions, non ?

  2. Kleoinparis says:

    Ah ne m’en parle pas ! J’aurais sans doute gagné quelques années d’analyse si j’avais pu faire le voyage en arrière pour me dire que ça allait bien se finir 🙂
    M’adresser à ma moi future, j’ai pas encore fait, tiens.

Leave a Reply