Une semaine… #13

  • Prendre le petit-déjeuner en terrasse le lundi matin, c’est pas mal. Non, en vrai, on est en avance pour le pédiatre.
  • “J’ai une surprise, ça commence par C et ça finit par yril Lignac.” Oh, ben mince alors.
  • Après pas mal de négociations, la Crevette accepte d’aller voir Casse-Noisette à Noël. En fait, elle cède parce qu’elle a vu les photos du ballet sur mon ordinateur. Cette enfant est corruptible par le tutu et les paillettes.
  • Bon, j’avoue, cette trad n’était pas terrible, mais j’étais enceinte jusqu’aux yeux, crevée, et j’ai renvoyé le texte 8 jours avant mon accouchement. On peut dire que c’est des circonstances atténuantes, non ?
  • Mon copain Barry a rencontré Netta et pris un selfie avec elle, je suis un poil jalouse.
  • Réveillée 4h30, levée 5h20. Au moins on sera pas en retard.
  • J’ai reçu mon corset ! Il est lourd mais confortable, j’ai même dîné avec sans souci (j’aurais même pu resserrer les liens après).
  • Deuxième tome de la série, deuxième scène de cul dans un ascenseur. Serait-il possible de varier les plaisirs ? (pun intended)
  • Combiner 95E et push-up, n’est-ce pas en faire trop ? (Monsieur dit que non)
  • Ces histoires de Coupe du Monde de foot et de victoire de 1998, ça me rappelle systématiquement la marionnette d’Aimé Jacquet aux Guignols (“Et ceux qui sont pas d’accord, dehors !”)
  • En un week-end, la Crevette a eu peur du spectacle de marionnettes dans le square, des aubergines pas assez fondantes et de “Pierre et le Loup” (mais elle l’a regardé jusqu’au bout, c’est déjà ça).
  • Comment ça, “une fermeture de classe” ? Ils sont en train de rénover l’école de fond en comble et la population du quartier va augmenter dans les trois ans à venir avec tous ces travaux.
  • J’ai rendez-vous mardi pour faire établir le passeport du Paprika (rendez-vous pris il y a trois semaines). A moins de 48h de l’instant fatidique, impossible de remettre la main sur les photos d’identité. Achevez-moi.
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

  1. Elanorlabelle says:

    Une enfant corruptible par le tutu et les paillettes c’est pas mal (je suis sûre qu’elle est aussi corruptible par les patisseries, non ? 😉
    Lorsque je vois tes semaines et que je les compare aux miennes, je me demande comment tu fais pour tenir le coup (je suis épuisée en en faisant moitié moins)(comment vais-je faire lorsque j’en ferais plus, haha!)

  2. Kleoinparis says:

    Effectivement, c’est pas ma fille pour rien : elle a-do-re le chocolat, et notamment les éclairs au chocolat. On dirait moi au même âge, dis donc 🙂
    Pour ce qui est de la fatigue, je te rassure, je suis au bout de ma vie comme dirait une copine. Je crois que je ne tiens debout qu’à la volonté (et au coup de fouet de la deadline…). En vrai, je bois beaucoup trop de coca.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.