Une semaine… #20

  • Ah, le bonheur de déposer les enfants chez la nounou… et si je fêtais ça en bossant d’arrache-pied ?
  • J’aurais dû m’en douter, mais après deux ans et demi à traîner des pieds, j’ai acheté le premier roman de la série Colorado High Country de Pamela Clare, et forcément je suis complètement accro.
  • Et soudain, à 16h, me souvenir que je dois retrouver Ioionette au cinéma à 18h dans Paris. Il n’y a aucun train (souvenez-vous, il y a eu un incendie qui a coupé l’alimentation électrique à Montparnasse), il fait une chaleur à mourir et l’Anglais est au golf. Oups.
  • Lancement du Vintage Summer Challenge, qui sera en grande partie alimenté par des photos d’archives, vu le peu de sorties historiques ces derniers mois (en fait aucune depuis le bal à Budapest il y a un an et demi). Le reste sera shooté par Monsieur, que j’exploite.
  • Alors que je vérifie le statut de mon compte en banque, je découvre que le fisc m’a remboursé une somme assez conséquente. Je suis à deux doigts d’appeler la DGFIP pour être certaine qu’il ne s’agit pas d’une erreur.
  • J’ai reçu ma robe de bal 1830. Et mes escarpins 18ème. Ce fut une semaine assez folle.
  • Réveillée à 5h30 pour dire au revoir à l’Anglais qui part à la bataille en reportage dans une contrée lointaine, je suis bien entendu incapable de me rendormir, et il fait 34° aujourd’hui. Bizarrement, à 21h, la fatigue me tombe dessus d’un coup.
  • Le nombre de visites sur mon blog a explosé, notamment l’article consacré aux punaises de lit. Après une rapide vérification, il s’avère que j’apparais sur la première page des résultats Google quand on tape “J’ai des punaises de lit chez moi”. C’est la gloire.
  • Je zone devant Baby boom, mon péché mignon télévisuel lorsque Monsieur n’est pas là, quand je vis un grand moment “Ligue des officiers d’état-civil” : un couple qui s’apprête à accueillir son troisième garçon cherche le prénom. Après “Djason” et “Djezy” (j’ai un doute sur celui-ci), ils hésitent entre Djames, Djohnny et Djohn. Djommage (pardon).
  • Certes, c’est sympa pour les enfants de faire un atelier pizza, la Crevette est ravie. En revanche, niveau gustatif, je pense qu’on est un cran au-dessus de la pizza Boulet. Mais guère plus.
  • Deux fois le parc en deux jours, avec tour de manège en sus. Héroïque, je suis.
  • J’aurai réussi à ne pas dépasser les 30° dans l’appartement cette semaine, mais ce fut une lutte de tous les instants.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.