Une semaine… #25

  • Jour de rentrée. En bonne mère indigne, j’oublie complètement de prendre une photo commémorative de la Crevette (et de sa tenue que je lui ai fait changer trois fois : la première était sale, la deuxième moche et pas repassée).
  • Donc le rectorat a fermé la neuvième classe en juin, et Mademoiselle se retrouve dans une classe 35 élèves, tout va bien. En plus les travaux de mise aux normes ne sont pas finis : il y a encore des sols en béton brut et les portemanteaux ont clairement été accrochés par quelqu’un qui ne visualise pas la taille d’un enfant de 4 ans (dans les 100-105cm pour ceux qui savent pas).
  • L’Anglais part à Visa pour l’image, me laissant avec la marmaille jusqu’à la fin de semaine. Faut qu’on m’explique pourquoi les festivals de photo trouvent toujours les pires créneaux pour leur organisation (les rencontres photographiques d’Arles, c’est la première semaine de juillet).
  • Merde alors, ma prof de natation a été nommée Ministre des sports. En revanche, ça va pas arranger l’organisation des cours (mais notre maître-nageur chouchou accepte de sacrifier son entraînement de water-polo pour nous coacher, vive lui).
  • Isa a reçu mon cadeau d’anniversaire ! Je respire, car j’avais demandé une livraison pour lundi, et visiblement ça a un peu traîné. J’imaginais déjà devoir trouver une solution alternative et m’engueuler avec la fille de la boutique (moi, stressée ? allons donc).
  • Punaise, heureusement que j’étais assise, sinon je tombais à la renverse.
  • Ils rouvrent la 9ème classe, victoire ! La Crevette sera désormais dans une classe à… 29 élèves. C’est toujours mieux que rien.
  • Pour me changer les idées entre deux lectures sérieuses, j’ai attaqué le second tome d’une série de romance med-fan dont le premier m’avait subjuguée. Même motif, même punition, je dois me forcer à lâcher le bouquin à 1 heure du matin.
  • Martha Graham Dance Company, c’était beau. En revanche, à 25€ la place et 60€ le baby-sitting, j’ai un peu l’impression de me faire avoir.
  • Le Paprika, cette catastrophe ambulante : au cours de la visite de deux heures, il a réussi à creuser trois fois la terre des plantes en pot, à passer sous la table basse, à ouvrir les tiroirs du meuble télé (et à se les refermer sur les doigts) et… à repérer les bouteilles d’alcool, qu’il a essayé quinze fois d’attraper. Fils d’alcooliques.
  • Bilan du forum des associations : mon inscription à la natation est confirmée (en même temps j’ai payé en juin), celle de la Crevette au yoga aussi, mais y’a plus de place aux bébés-nageurs et l’inscription à la danse doit se faire samedi de la semaine prochaine à l’autre bout de la ville. Genre on n’a que ça à faire.
  • En revanche, Mademoiselle fait son baptême de slackline de façon très détendue et concentrée, je suis sciée.
  • J’ai succombé. Sur les recommandations dithyrambiques de ma libraire, j’ai acheté un roman YA. Ca n’a pas dû m’arriver depuis que Rafu m’a prêté Hunger Games (dont je n’ai fini que le premier tome).
  • La pharmacie centrale de la rue du commerce (et Ju venue garder les enfants) me sauve la vie. Ca m’apprendra à ne pas avoir de tête.
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments

  1. IsaPernot says:

    Si ma mémoire est bonne, le colis est bien arrivé lundi, c’est juste que j’étais en pleine période de rentrée, à courir partout, et que je n’ai pris le temps de me poser et prendre des photos que le mercredi.
    Encore merci pour cette chouette attention, tu as super bien choisi 😉
    Bisous

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.