Cuisinons nos livres #16

Grâce à Sunalee, le challenge cuisine est ressuscité ! Après une année 2017 anémique et une année blanche en 2018, j’espère pouvoir m’investir davantage. En plus, dans quelques semaines, on remonte les caisses de livres et je vais récupérer tous mes bouquins de cuisine enfermés depuis deux ans. J’ai hâte !

On a commencé tranquillement cette semaine avec un irish stew (ragoût irlandais à l’agneau et aux légumes). Ce n’est pas vraiment une nouveauté, j’en fais fréquemment. La recette est tirée du livre God save the cook, qui propose un aperçu de la cuisine d’Outre-Manche.

Dimanche, les saint-jacques étaient en promotion au marché, et lundi soir j’ai préparé une soupe de chou-fleur accompagnée de coquilles poêlées, d’après une idée trouvée dans The Scandinavian cookbook. Fait amusant : je prépare la soupe de chou-fleur depuis quelques années d’après une autre recette, mais les deux étaient quasiment identiques. L’association chou-fleur / coquille saint-jacques était bonne, sans être transcendante.


Enfin, l’Anglais, émoustillé par la reprise du challenge, a acheté deux nouveaux livres de cuisine : Gastronogeek séries culte et Geek & Pastry, deux ouvrages de Thibaud Villanova, qui n’en finit plus de décliner son concept.

Après pas mal d’hésitations, et parce que j’avais envie de faire de la pâtisserie, j’ai choisi les jammie dodgers de Doctor Who, soit des biscuits sandwich à la confiture de fraise. Je pense que la recette est erronée : tout allait très bien jusqu’à ce que j’ajoute le lait, mais la pâte est ensuite devenue impossible à travailler. Au bout d’une heure de réfrigération (on est censé pouvoir l’abaisser tout de suite), elle était encore liquide… En désespoir de cause, j’ai tout transféré dans un moule à manqué. Le résultat n’est pas désagréable : un gâteau biscuité au goût d’amande et de beurre qui évoque fortement le financier, mais sans être franchement intéressant. Il faudra réessayer sans le lait, à l’occasion.

Cette première semaine est donc en demi-teinte. Je n’ai pas encore d’idées pour la semaine à venir, tout dépendra de mon énergie et des courses du week-end !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

  1. C.euh says:

    Chérie, réflexion culinaire sur le Gastronogeek.
    Si les résultats sont loin d’être mauvais et les idées super intéressantes (mention spéciale au chou farci façon Zombie dans le premier qui est monstrueusement délicieux), je trouve que les recettes sont extrêmement mal foutues dans ce bouquin. Ingrédients manquants dans la liste, ou pas dans les bonnes quantités, organisation du travail en dépit du bon sens et gestes techniques très mal expliqués.
    Les autres livres sont pareils ? Suis-je la seule à le penser ?
    Voilà, c’était ma minute critique culinaire. Le bisou.

  2. Kleoinparis says:

    Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Dans un précédent Cuisinons nos livres ou Winter cookbook challenge, j’ai eu le même souci (un ingrédient inutile ou un four à allumer alors que ça ne sert à rien). Je crains que l’auteur ne soit victime de son succès et ne teste pas ses recettes, en tout cas pas toutes. Ce qui est dommage car, comme tu le dis, l’idée de base est excellente.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.