Une semaine… #51

Source
  • Une religieuse au chocolat = 3 repas. La Crevette est facile à nourrir.
  • Mes châles de Pavolovo-Posad remportent un vif succès sur Instagram. C’est vrai que je les aime d’amour.
  • Je passe 4 heures à poireauter sur le site de l’Opéra de Paris pour prendre mon abonnement (ça a planté la première fois et il y a une file d’attente épouvantable). Au moment de valider, le site m’annonce qu’on ne peut pas finaliser la commande car ma co-abonnée n’a pas la priorité de réservation. Achevez-moi.
  • Du coup, je suis plutôt contente d’aller nager, ça va me permettre d’évacuer ma frustration.
  • Gloire ! J’ai truandé le système et réussi à réserver les abonnements 2019-2020. Comme Marion a fait de même pour la danse, je suis très, très pauvre.
  • Après quelques péripéties dans les transports (un grand classique en cette période de Mercure rétrograde, comme dirait Angela), je retrouve Isa à la Gare de Lyon. C’est parti pour une brève après-midi balade/shopping sous un ciel assez menaçant.
  • C’est moi ou on arrive à respirer dans les allées de Livre Paris pendant la soirée d’inauguration ? En tout cas, le champagne était bon.
  • De retour à 22h, j’annonce que je serai bien contente de me coucher tôt. Résultat : le Paprika me vomit dessus à trois reprises au cours de l’heure suivante. Saleté de karma (merci Isa pour le coup de main !).
  • J’ai un rendez-vous à 9h30 Porte de Versailles, un autre à 12h dans ma banlieue et un dernier à 14h30 dans Paris. Je me suis encore bien organisée, tiens.
  • Pour nous réconforter, l’Anglais a rapporté des gâteaux, dont un magnifique saint-honoré à l’ananas.
  • Au moment où je ferme la portière de la voiture de ma mère – qui va le garder jusqu’à demain midi – le Paprika se met à pleurer. C’est pas gagné (en fait si, c’était juste un petit coup d’angoisse / “comment oses-tu m’abandonner ?”).
  • 8 gamins survoltés – et en costumes – dans le salon tout l’après-midi. Je suis lessivée.
  • Miracle, sur 4 princesses Disney, on n’a pas eu un seul doublon.
  • Dimanche matin sans Paprika, profitons-en pour dormir un peu et préparer tranquillement le déjeuner… sauf que quelqu’un m’a filé ses microbes.
  • La Crevette est transformée en licorne multicolore à étoiles et paillettes. On risque pas de la perdre, au moins.
  • Vivement lundi que je dorme !
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments

  1. Emmanuelle says:

    Cette semaine je suis allée voir le premier opéra de ma vie et j’ai pensé à toi ! Bon, par contre, c’était “Frankenstein”, une création moderne de la Monnaie, et j’ai pas accroché du tout. Mais je n’abandonne pas, le prochain ce sera à Liège, où ils donnent des opéras classiques !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.