Une semaine… #65

  • Sortie de chez le psy, razzia chez le libraire. Normal.
  • Ma mère m’annonce qu’elle nous donne un coup de pouce financier pour nos vacances car elle part avec ma sœur. Je ne m’y attendais pas du tout, mais du coup je n’ai plus aucun scrupule à réserver une demi-journée au spa lors de notre court séjour à Roscoff !
  • Suite à notre discussion, je vais fouiller dans les bijoux que j’avais planqués suite à l’invasion des punaises. Il faudrait que je fasse un tri… A quand la prochaine braderie ?
  • Après moult péripéties, la femme de ménage me promet qu’elle viendra trois heures la semaine prochaine. C’est pas du luxe.
  • Soirée karaoké où encore une fois je passe la majeure partie du temps à beugler loin du micro et à encourager les copines. On conclut par un Avril Lavigne de derrière les fagots, toute notre jeunesse.
  • Et on s’achève dans un petit salon de thé asiatique où je goûte le mille-crêpe matcha/haricots rouges. C’est pas mal, mais c’est clairement pas mon dessert préféré.
  • Sortie à la ménagerie du jardin des plantes avec la p’tite sauterelle de B. On fait le tour, les filles se regardent avec méfiance avant de conclure la journée d’un “Je t’invite à mon anniversaire” (dans 6 mois) réciproque. Ouf !
  • Monsieur est parti en Irlande avant le déjeuner, Mademoiselle refuse de s’allonger, mais moi j’vais faire la sieste, sinon je ne tiendrai pas le reste de la semaine.
  • C’est reparti pour une sortie parisienne, cette fois en compagnie du Paprika. Qui finit par essayer d’arroser les plantes avec la bouilloire.
  • C’est officiel, les travaux de rénovation de la cuisine et de la salle de bain auront lieu en août. Ca fiche un peu mon planning en l’air, mais je crois que le bonheur d’avoir une cuisine flambant neuve me fera tout oublier.
  • “Tu pourras être à l’arrêt de bus à 8h45 ?” Vu que Junior m’a réveillée à 6h20, ça devrait être jouable, oui.
  • Matinée piscine dès l’ouverture : on est presque tous seul avec R&B et leur mère. On en profite un maximum.
  • Au moment de partir, je sors le Paprika et lui retire ses brassards (à 2 mètres du bord). Avant que j’aie eu le temps de l’emmitoufler dans une serviette, il se carapate et se jette dans le bassin. Vu que je saute derrière, il a tout juste le temps de piquer une tête mais on en est quittes pour une sacrée trouille. Les vacances s’annoncent bien…
  • Pour patienter avant le bal des pompiers – auquel nous n’assisterons pas car trop fatigués – un pique-nique au square et une bataille d’eau entre enfants. Un vrai goût d’été.
  • La Crevette se vautre en trottinette, le Paprika renverse délibérément un verre d’eau… il n’est pas 10h, ce dimanche va être long.
  • Je crois que c’est la première fois que je suis aussi heureuse que le 14 juillet tombe un dimanche (comprendre : demain, les enfants retournent chez la nounou). Cheers !
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

  1. Kleoinparis says:

    On a résolu le problème : on se carapate tout le mois (on devait déjà partir 3 semaines). Avec deux enfants en bas âge, c’était pas gérable.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.