Une semaine… #71

Oui, c’est un long hiatus. J’ai pas eu Internet, puis j’ai eu la flemme, puis… Bref, nous revoici pour les bilans de la semaine, pourvu que ça dure.

  • Après avoir assisté à une démonstration de danse sur glace réalisée par deux enfants (8-9 ans à vue de nez), la Crevette a décidé de se mettre au patin. C’est Monsieur qui gère les allers-retours à la patinoire.
  • Sur un coup de tête et parce que j’ai envie de chocolat, je me suis mise à préparer un Pleyel. J’ai eu franchement la trouille de m’être plantée, surtout quand le mélange chocolaté a semblé trancher, mais le résultat est délicieux et se conserve très bien.
  • Banc 1 – 0 Paprika. Et c’est encore Monsieur qui gère l’aller-retour, cette fois aux urgences pédiatriques (un point de suture).
  • J’avais déjà un bon feeling avec la maîtresse de grande section, après la réunion je suis super enthousiaste (je me suis même portée volontaire pour l’intégralité des séances de piscine).
  • J’ai complètement oublié de confirmer le dej avec Elanor, qu’heureusement je peux retrouver deux jours plus tard juste avant son retour en Bretagne.
  • Pas super motivée pour le dîner, surtout après avoir poireauté près d’une heure chez la pédiatre, mais… on a bien rigolé, ça en valait la peine.
  • Depuis que George Cannon a arrêté les déjeuners pour faire uniquement boutique et salon de thé, l’ambiance est quand même moins conviviale, je trouve. Mais ça ne nous empêche pas, Cha et moi, de papoter pour rattraper six mois d’interruption des programmes.
  • Retrouver l’Anglais à la boutique de jouets, c’est un sport à part entière: il sort en retard de son rendez-vous, j’en profite pour faire des courses encombrantes et revenir à la maison tout poser, on fait nos achats, on va déjeuner, on vaque à nos occupations, je reviens au magasin récupérer notre commande et, en arrivant à la gare, je me rends compte qu’on a oublié un truc. Pour Noël, on a intérêt à mieux s’organiser.
  • Monsieur s’est cru jeune, il a passé la nuit en jdr. Et rentre au moment où son fils se réveille dans une quinte de toux.
  • Pour ce soir, j’ai fait une espèce de pot-au-feu. Il fait 28°. Puis on croise des amis au parc qui nous proposent de venir manger une pizza chez eux. Deal.
  • Donc on a couché les enfants super tard, et il y en a un qui est réveillé à 6h30 (le moins autonome des deux, évidemment). Achevez-moi.
  • On a frôlé la catastrophe au moment de souffler la bougie, et doudou a eu chaud aux fesses, mais on a fêté l’anniversaire du Paprika (enfin, pour la première fois cette année, parce que c’est pas fini).
Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.