Chroniques du confinement – Avant la tempête

Finalement, on a maintenu le goûter d’anniversaire de la Crevette. On a proposé aux autres parents de ne pas amener leur enfant, mais tous sont venus – je crois qu’on s’est tous dit que ça les défoulerait un bon coup. Je ne suis pas certaine que c’était la meilleure décision, malgré les trois lavages de mains imposés à chacun en 2h30 de fête, mais c’était avant la déclaration d’Edouard Philippe samedi soir.
J’ai mal dormi, comme jeudi : un réveil en pleine nuit et deux heures à cogiter sur l’organisation professionnelle et personnelle dans les semaines à venir.

Aujourd’hui, malgré le temps magnifique pour la première fois depuis longtemps, nous avons renoncé à sortir au parc – du coup, il a fallu occuper le Paprika qui commençait à grimper aux murs, pendant que sa sœur entamait la réserve d’activités de loisirs créatifs.
D’après les dernières mesures, les assistantes maternelles peuvent encore accueillir les enfants, mais j’ignore combien de temps cela va durer. Au train où vont les choses, dans trois jours nous serons tous repliés à la maison en nous demandant comment occuper tout ce petit monde. Je pense qu’on va installer un mur d’escalade dans la chambre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

  1. Chez la p'tite sauterelle says:

    Punaise, je vous plains. Nous, on fait le plein de sorties dans la nature et quand on ne pourra plus (je sens le confinement arriver) on a encore le jardin. Ce sera une bonne occasion de le remettre en état d’ailleurs !

  2. Kleoinparis says:

    Ca pourrait être pire : on a un appartement assez grand et deux petits balcons sur lesquels on va faire des plantations. Mais c’est claire que ça va être long.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.