Bilan culturel – Premier trimestre 2018

J’avais déjà recommencé à lire après mon accouchement (en vrai, je n’ai jamais vraiment arrêté, c’est juste que le rythme s’est considérablement ralenti), mais le début de l’année a vu, malgré les obstacles, une reprise de mon activité culturelle à beaucoup d’égards. Du coup, copiant sans vergogne Sunalee, j’ai décidé de dresser un état des lieux.

Livres

  • Lettres d’amour du Moyen-Age – Les saluts et complaintes
  • L’autre moitié du soleil, Chimamanda Ngozi Adichie
  • Du fond de mon coeur – Lettres à ses nièces, Jane Austen
  • Donne-moi encore cinq minutes, Yonatan Berg
  • Roméo et Juliette, Luigi Da Porto
  • Mille femmes blanches, Jim Fergus
  • Symbolisme, Emmanuelle Nuncq
  • Diane, Marion Olharan
  • Joaquin, Marion Olharan
  • “J’adore la mode, mais c’est tout ce que je déteste”, Loïc Prigent
  • La nuit la neige, Claude Pujade-Renaud
  • Le désert de la grâce, Claude Pujade-Renaud
  • Martha ou le mensonge du mouvement, Claude Pujade-Renaud
  • Adèle de Sénange, Mme de Souza
  • Berezina, Sylvain Tesson, Thomas Goisque
  • Gare d’Ueno, sortie parc, Yû Miri
  • Le wagon plombé, Stefan Zweig
  • Découverte inopinée d’un vrai métier, Stefan Zweig

J’ai beaucoup lu ces derniers mois (en particulier en mars), et j’y vois deux raisons principales : l’inscription sur Goodreads, qui m’offre une sorte de challenge et me pousse à lire plus ; et ma volonté de passer moins de temps devant la télé le soir. On peut aussi ajouter que je choisis peut-être mieux mes lectures et que je tombe très régulièrement sur des romans passionnants qui me donnent envie de connaître la fin.

Films

Le bilan est franchement positif : quatre films en trois mois, les compteurs ont explosé (enfin, ils sont bloqués depuis fin février, mais quand même). A deux reprises, l’Anglais et moi avons pu nous offrir une séance en amoureux, ce qui n’était pas arrivé depuis l’été dernier. Merci à nos horaires décalés !

Séries TV

  • Peaky Blinders, saison 4

Nous ne sommes pas des gros dévoreurs de séries, mais Peaky Blinders fait partie de nos préférées depuis le début. Je me suis jetée sur les DVD au Salon du Livre (oui, je sais) car nous n’avions pas pu regarder la nouvelle saison au moment de sa diffusion. C’est toujours aussi bien, et Adrien Brody est génial en parrain new-yorkais.

Spectacles

Deux spectacles qui m’ont beaucoup plu. De façon étonnante, ils avaient tous deux une résonance religieuse, et les interprètes étaient excellents. J’espère que les sorties du prochain trimestre seront à la hauteur.

Rendez-vous sur Hellocoton !