10 Things I liked this week #152

Une semaine haute en couleurs et en aventures, c’est le moins que l’on puisse dire ! Entre la reprise et le boulot en souffrance, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. Mais au bout du compte, c’était une semaine stimulante.

  • Lundi, alors que je m’échine depuis une semaine à travailler sur mon vieux PC portable, l’Anglais et moi décidons d’aller m’en acheter un neuf, avec un budget relativement conséquent. La lutte avec les vendeurs Fnac et leur incompétence (des bugs en série depuis le matin, parait-il) nous font rebrousser chemin après une heure de patience, mais Monsieur – gloire à lui – finit par aller m’acheter ma nouvelle machine à Vélizy. Joie et bonheur intenses.
  • Mardi, c’est la première rentrée des classes de la Crevette (oui, déjà). Elle n’est pas franchement ravie, mais il faudra bien qu’elle s’y fasse.
  • Nous effectuons (encore) une virée à Ikea pour compléter les courses d’il y a quinze jours, notamment des paniers pour la nouvelle étagère et le sommier à lattes du lit “de grande”. Parcours effectué en un temps record.
  • Jeudi, j’amuse la galerie (et Facebook) en publiant une citation de ma traduction du moment. Une sombre histoire de grâce lunaire et de fellation, qui a clairement titillé les imaginations !
  • Vendredi, nous recevons une très jolie carte faite maison de la part d’amis qui nous remercient de notre présence à leur mariage il y a un an. L’idée est jolie et nous fait très plaisir.
  • Samedi, nous avons bravé la météo incertaine pour assister au forum des associations de notre ville. Bilan : je suis réinscrite à la piscine, on va continuer l’initiation avec la Crevette, et Mademoiselle aura même un cours d’éveil corporel.
  • J’ai reçu mon cadeau d’anniversaire de la part d’Isa – oui, on a un peu de retard, je suis née en mai ; mais c’est quasiment devenu une tradition, alors c’est pas grave, et au moins ça tombe quand on s’y attend le moins !
  • L’Anglais et moi avons été pris d’une frénésie de montage de meuble / rangement / nettoyage de l’appartement. Il manque encore des choses, il y a encore pas mal de boulot, mais ça prend forme. Après plus de cinq ans passés ici, on dirait qu’on prend enfin nos marques.
  • Malgré le manque total d’envie et la nécessité de jongler avec les horaires de la Crevette, j’ai réussi à garder le cap du boulot, en sacrifiant une soirée et un bout d’après-midi.
  • Nous avons passé la semaine à (re)voir des films de notre adolescence : Matrix, X-Men et L’armée des 12 singes (j’ai découvert ce dernier, j’ai mal dormi la nuit suivante, ça alors quelle surprise).
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #151

Ce fut une semaine assez intense, entre reprise du boulot, corvées diverses et variées (j’ai déjà dit que je détestais l’administratif ?) et fortes chaleurs les deux premiers jours. Mais étrangement, j’ai réussi à m’en sortir et, ce soir, je garde globalement un sentiment de bien-être – c’est que ça ne devait pas être si terrible que ça !

  • Lundi, après une soirée aux urgences, l’Anglais a eu confirmation qu’il n’avait rien de cassé après une rencontre pour le moins intense avec un vélo dans les îles anglo-normandes le week-end précédent. Soulagement.
  • Mardi, j’ai vu mon père (qui habite au Canada, je rappelle). Nous avons passé une bonne partie de la journée ensemble, entre un resto japonais devenu italien et une balade dans ma ville de banlieue. En revanche, c’est pas cette année que je verrai ma demi-sœur.
    En plus, il m’a fait quelques courses à l’épicerie coréenne à côté de là où il séjournait, il a donc de nouveau du riz et de la sauce pour soba à la maison !
  • Jeudi, L&P sont venus à la maison avec leurs enfants. Pendant que ces messieurs effectuaient quelques courses, L et moi avons emmené les filles à l’atelier de baby art que fréquente la Crevette de temps à autre. C’était une grande première pour Miss L, qui a semble-t-il bien aimé. La Crevette était à fond, comme souvent quand il faut barbouiller quelque chose. Quant à moi, j’ai découvert que je connaissais quand même vachement de monde dans mon bled, à force.
  • J’ai reçu une très belle carte postale de Malena avec une vue ancienne de Nice. Merci !
  • En même temps, j’ai reçu mon livre de la ronde des poches organisée par Armalite : Comment braquer une banque sans perdre son dentier, de Catharina Ingelman-Sundberg. En revanche, ma swapée avait déjà lu Du domaine des murmures, de Carole Martinez (mais je m’y attendais un peu)
  • Vendredi, après avoir essayé (en vain) de commander Fécondité d’Emile Zola chez mon libraire préféré, j’ai décidé de nous offrir des pâtisseries de Carl Marletti pour faire contre mauvaise fortune bon cœur. Au moment où j’entre, l’Anglais m’envoie un message : “Tu envisages de passer chez Marletti ?”. Grands esprits, dix ans de vie commune, tout ça. Et l’éclair de saison figue-menthe était tomber.
  • Samedi matin, Monsieur a emmené Mademoiselle se défouler au parc, et j’en ai profité pour me reposer écluser les corvées ménagères. Moi et mon obsession de la maison bien tendue…
  • Nous avons pris le temps d’ouvrir les deux colis envoyés par Elise, pleins de vêtements de petite fille. Gros succès auprès de la principale intéressée, qui aurait voulu annexer les chaussons (un peu trop grands) tout de suite.
  • Le soir, avec des amis venus de l’Est assister à un match de baseball (cherchez pas), nous sommes allés dîner au Korean barbecue. Une découverte pour nos invités autant que pour la Crevette, et tout le monde a adoré.
  • Ce matin, Monsieur est parti avec Mademoiselle assister au second match de baseball du week-end, me laissant les coudées franches pour me balader au vide-grenier à côté de la maison. Je n’ai rien acheté, mais j’y ai quand même passé pas loin de deux heures.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #150

Première semaine parisienne complète depuis fin juillet, et reprise de quelques habitudes (autant que faire se peut, puisque la nounou de la Crevette était encore en congés).

  • Lundi, j’ai retrouvé ma mère pour la visite de l’exposition David Hockney, à Beaubourg. C’était bien, intéressant, coloré et drôle. Et puis l’avantage des grandes toiles, c’est qu’on ne peut pas forcément en accrocher 200, même dans une immense rétrospective comme celle-ci.
  • Le soir, nous avons récupéré la Crevette qui était avec son autre grand-mère. Ce fut l’occasion de lui faire découvrir les makis (elle a bien aimé ceux au saumon et au fromage frais, pour le reste, il y a encore du boulot).
  • Mardi, nos amis japonais sont venus à la maison avec leurs enfants avant de rentrer au Japon le soir. Longue après-midi au cours de laquelle les trois petits ont joué chacun dans son coin, avant que la Crevette et M. se mettent à jouer au docteur. Là encore, on peut parler de première approche !
  • Mercredi, l’Anglais s’est occupé de Mademoiselle : matinée de cueillette à Viltain (avec pleiiiin de framboises), après-midi au square.
  • Le même jour, j’ai reçu ma nouvelle cocotte Staub (ovale 33cm, bleu intense). Je sais, ça n’intéresse pas grand-monde, mais je sais que je vais pouvoir mitonner des trucs cet hiver sans me demander en permanence si ça va tenir dans les casseroles.
  • Jeudi, direction Ikea pour l’acquisition d’un lit “de grande” pour la Crevette. Cette dernière a bien aimé la visite, du moins au début, et se serait assise sur chaque lit / canapé / siège / autre qui passait si on l’avait laissée faire. En prime, on n’a quasiment pas dévié de ce qu’on voulait acheter, un exploit.
  • Le soir, nous avons repris les séances de “baby art” avec la confection d’une fleur assez rigolote, qui m’a en plus valu des compliments sur les compétences plastiques de Mademoiselle.
  • Vendredi, alors que Monsieur s’est levé à point d’heure pour partir dans les îles anglo-normandes, la Crevette et moi avons retrouvé ma mère pour un déjeuner entre filles, avant d’aller voir ma sœur. Les deux cousines ont fait connaissance (enfin, Mademoiselle a regardé Bichette dormir et manger). Puis les trois générations de filles sont parties faire du shopping, ça n’a pas été triste.
  • Samedi matin, j’ai emmené la Crevette à la piscine, espérant éviter le monde et l’occuper de façon amusante. Deux heures de pataugeoire / petit bain / grand bain plus tard, elle n’a même pas daigné s’assoupir au moment de la sieste. Quelle arnaque.
  • Au cours du week-end, j’ai (un peu) cuisiné pour essayer de désengorger le frigo. Bon, j’avoue, je ne suis pas certaine que le quatre-quarts était une priorité absolue…
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #147 #148 #149

Vous l’aurez remarqué compte tenu de l’énooorme activité de ce blog, j’étais en congés, et c’est donc un résumé un peu condensé que je vous propose pour les trois dernières semaines. Notamment parce que mes journées se sont globalement résumées à piscine + marché + sieste, le tout arrosé d’un peu de lecture. Du coup, je vous livre mes meilleurs moments pêle-mêle.

  • Avant le départ, recevoir Ioionette à dîner. En plus elle a apporté les (délicieuses) tomates du jardin de sa soeur, c’est merveilleux.
  • Après un énième rendez-vous chez le médecin, m’octroyer une nouvelle pause chez KL Pâtisserie – et m’entendre dire qu’il n’y a plus de croissants ni de brioches au sucre à 10h du matin, tristesse.
  • Repartir avec des gâteaux parce que, bon, on va pas se laisser abattre.
  • Après un trajet sans heurts de Paris à Nîmes, arriver sous une chaleur écrasante (36°…) mais découvrir que ça a bien profité à la piscine : il y fait 29°, on y entre sans souci et on peut y rester une heure à barboter.
  • M’offrir deux soirées de natation sous la lune, dans une eau parfaitement tiède, bercée par les bruits de la campagne.

  • Apprendre la naissance de ma nièce, Bichette (oui, ceci est son nom de code), juste au moment où je laisse mon téléphone traîner loin de moi pendant une demi-heure.
  • Prendre le temps de lire, et finir trois livres. Pas du tout ceux que j’avais prévus, d’ailleurs, mais il ne faut pas chercher.
  • Du coup, rayer un item de plus sur le défi PAL Vacances de Sunalee.
  • Célébrer (en pensée) le mariage de mon cousin, dont les photos témoignent qu’il fut grandiose (le mariage, pas mon cousin) (encore que).
  • Visiter comme tous les ans la foire aux vins d’Uzès et rentrer avec (quelques) bouteilles cartons.
  • Faire un tour au festival de la céramique d’Anduze et craquer pour un magnifique vase d’un bleu soutenu totalement hors de prix. M’offrir le petit modèle pour me consoler, et me faire offrir un photophore de la même série par ma belle-mère, dans des teintes céladon.
  • Recevoir via Instagram et Facebook des critiques positives de lectrices… brésiliennes (mon premier roman a été publié au Brésil il y a 2-3 mois). Ca fait chaud au cœur !

  • Passer deux jours à jardiner en famille : taille de la lavande, expulsion des vieux arbustes et des mauvaises herbes, plantations… chacun a mis la main à la pâte.
  • Voir avec fierté la Crevette surmonter ses appréhensions et “découvrir” qu’elle flotte avec ses brassards. L’entendre revendiquer qu’elle apprend à nager (il y a de l’idée), et la voir même retirer avec décision ses bouées pour se lancer dans l’eau (avec nous, bien sûr).
  • Emmener la petite à la découverte de la bambouseraie de Prafrance, à Anduze, et constater une fois encore que le jardin japonais est le plus bel endroit du parc (surtout quand on y va tout de suite à l’ouverture).
  • Rentrer à la maison et profiter de quelques jours en amoureux car Mademoiselle reste avec sa grand-mère.
  • Retrouver des amis japonais et leurs enfants pour un dîner “en famille”, échanger sur nos vies professionnelles et personnelles, les différences culturelles…
  • Consacrer plusieurs jours à faire le ménage à fond : les températures sont suffisamment clémentes fraîches pour que j’aie envie de m’agiter avec l’aspirateur et les lingettes dépoussiérantes.
  • S’offrir une sortie au cinéma qui nous a enchantés (bientôt un article), et rire toute la soirée.
  • Découvrir qu’une nouvelle blogueuse parle de moi car nous avons en commun d’avoir des filles dysplasiques.
  • Rencontrer enfin Bichette (mais si, voyez plus haut) et s’apercevoir qu’en fait, on ne perd pas trop la main quand il s’agit de tenir un bébé (très calme, d’ailleurs). Après-midi de mignonnitude totale.

Voilà, c’est tout ! Dès la semaine prochaine, je reprendrai un rythme de publication “normal”, mais je ne me sentais pas capable de trouver 10 choses différentes par semaine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #146

La dernière semaine de juillet fut haute en couleurs. Si les températures moins étouffantes nous ont encouragés à multiplier les activités et sorties, ce fut aussi le moment où j’ai appris que j’avais peut-être… la gale (si) (je suis maudite des parasites cette année). Néanmoins, elle fut aussi l’occasion de bons moments.

  • Lundi, j’ai réquisitionné Mademoiselle pour m’aider à éplucher un gros kilo de cocos de Paimpol. Elle s’est amusée, et j’ai pu avancer plus vite que prévu (bon, en revanche, niveau dégustation, elle n’a pas trop apprécié – à réessayer).
  • On a reçu le nouvel aspirateur ! Six mois que je me débattais avec l’iRobot, très bien en appoint mais pas du tout pour nettoyer un assez grand appart de façon régulière. Joie, bonheur, et mort à la poussière.
  • Mardi, c’était la consultation annuelle de la Crevette à l’hôpital Necker (si vous avez raté le début, c’est ici). Les nouvelles sont bonnes, même si c’est long. On y retourne au printemps prochain, en attendant Mademoiselle a le droit de faire toutes les activités sportives qui lui chantent.
  • Je suis tellement captivée par ma lecture du moment (Moderne sans être occidental, de Pierre-François Souyri, un essai sur la modernisation du Japon à partir de la fin du 19ème siècle) que je n’arrive à rien lire d’autre et que j’ai rêvé en japonais. Ca ne m’était pas arrivé depuis au moins dix ans.
  • Jeudi, puisque Mademoiselle voulait à toute forcer emporter ses moules à cupcakes chez la nounou, on a fait de la pâtisserie, histoire de ne pas arriver les mains vides. Je suis impressionnée de la voir gagner en autonomie, même si c’est parfaitement normal.
  • Vendredi, j’ai cueilli une courgette dans notre ascenseur ! Nos voisins partant en vacances et n’ayant pas eu le temps de la cuisiner, ils l’ont laissée à disposition des autres résidents pour qu’elle ne soit pas perdue. Voilà une façon originale de faire les courses.
  • Le midi, j’ai déjeuné avec ma mère. On a parlé de tout et de rien autour d’une pizza, c’était très sympa.
  • Je me suis enfin prise par la main pour appeler ma mutuelle d’entreprise et mettre plusieurs points au clair. Notre situation va changer dans les mois qui viennent et je voulais savoir comment m’organiser.
  • Samedi, Monsieur a emmené la Crevette faire du golf, m’accordant près de deux heures de détente.
  • Dimanche, malgré l’énorme problème technique gare Montparnasse (notre ligne de Transilien dépend de Montparnasse), nous avons pu nous rendre au Muséum d’histoire naturelle pour une visite d’exposition (Photos du National Geographic) et un bout du musée (la grande galerie de l’évolution, qui a beaucoup plu à Mademoiselle, en dépit d’une ou deux frayeurs).
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Thins I liked this week #145

La semaine a été belle, et pour une fois j’ai eu le sentiment d’en profiter sans être trop épuisée en permanence. Ajoutez à cela des températures redevenues vivables, et tout s’est passé pour le mieux !

  • L’Anglais et moi nous sommes retroussé les manches pour préparer en duo des bocaux de cornichons au vinaigre. Avons-nous réussi ? Verdict à la fin de l’été.
  • Mardi, après trois semaines à regarder mon plafond d’un œil torve (je suis une phase de lâcher-prise total, j’ai trop bossé ces 12 derniers mois), je finis par me mettre un coup de pied aux fesses et attaquer la traduction d’une novella. Bonne surprise : passés les clichés sur Paris, je découvre une histoire pleine d’humour qui se déroule dans le milieu de la romance.
  • Mercredi, pendant que l’Anglais est en partie de jdr avec LeMari de Ioionette, cette dernière vient dîner à la maison. Nous sommes épuisées toutes les deux et la soirée est relativement brève, mais on passe un très bon moment.
  • Jeudi, la Crevette devait participer au dernier atelier de l’année. Mais celui-ci a été annulé et, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, nous avons remplacé cette activité par un tour de manège. Autant dire que Mademoiselle n’était pas trop déçue.
  • Vendredi, je vais soutenir moralement mon cousin R. qui est bloqué chez lui pour raisons médicales. Sous prétexte de regarder l’étape du jour (ai-je déjà mentionné que j’étais fan du Tour de France ?), nous passons l’après-midi et le début de la soirée à parler de famille, de médecine, de psychanalyse et de mariage.
  • Pour fêter les vacances de ma psychanalyste (qui a le bon goût d’avoir son cabinet juste à côté d’une très bonne pâtisserie), je nous offre des gâteaux : saint-honoré à la violette et éclair de saison (compotée d’abricots et crème au lait d’amande).
  • Samedi, ma mère prend la Crevette pour 24 heures, nous offrant une très belle journée en amoureux. Au programme : expo et cinéma.
  • Pour clôturer en beauté cette journée sans enfants, l’Anglais est allé nous chercher à dîner chez Big Fernand.
  • Dimanche matin, je découvre une boutique éphémère de créatrices en allant au marché. Je me retiens de faire une razzia sur les légumes en crochet (bon, OK, je craque sur certains articles que Mademoiselle ne possède pas encore), avant de m’offrir une broche “bonbons” en pâte fimo (ourson gélifié, fraise Tagada et petite jarre de sucres d’orge).
  • Après des mois de tergiversations, je me suis prise par la main pour enfin ranger (une partie des) vêtements trop petits de la Crevette. Toutes les caisses en plastique achetées pour lutter contre les punaises trouvent enfin une nouvelle vie.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #144

C’était une belle semaine. Déjà parce que j’étais arrêtée et que j’ai pu glandouiller sans (trop) culpabiliser, ensuite parce qu’elle fut l’occasion de quelques beaux moments, malgré des désagréments (mon corps se comporte un peu comme un sale con ces temps-ci – rien de grave, mais des trucs un peu pénibles). Bref, voici le résumé qui va bien.

  • La météo s’est beaucoup calmée et est redevenue plus clémente. Résultat, j’ai eu beaucoup moins le sentiment de cuire.
  • Pendant le week-end prolongé, alors que je m’attendais à des réveils en fanfare, la Crevette nous a laissés dormir (et dimanche jusqu’à 9h30, un exploit). On devrait la laisser se coucher tard plus souvent #mauvaisemère
  • Mercredi, après être allée me faire charcuter le pied pour des analyses, je me suis offert un petit-déjeuner/lecture au Prêt-à-Manger de Madeleine. Une heure à siroter un thé glacé en lisant un livre réjouissant, c’était une jolie façon de compenser ce début de journée en fanfare.
  • J’ai passé une partie de la journée avec Shermane pour son anniversaire. Au programme : de la bouffe, forcément ! J’ai découvert le Kodawari Ramen (il faut que j’emmène l’Anglais… et sans doute aussi la Crevette, qui adore manger avec ses petites baguetes), et on a pris un dessert assez conséquent chez Colorova.
  • Jeudi, j’ai emmené Mademoiselle à l’atelier d’arts plastiques, pour couper/coller/peindre un poisson multicolore. J’avoue être fière de constater à quel point elle est devenue autonome, depuis 18 mois que nous y allons de temps à autre : elle fait désormais presque tout toute seule, je n’interviens que pour les passages délicats (les ciseaux, c’est pas encore ça).
  • Le même atelier a lancé une campagne de financement participatif pour s’agrandir. J’ai participé volontiers (la perspective de voir s’ouvrir un coin café/thé pour patienter lors des séances d’arts plastiques de la Crevette m’a beaucoup motivée ^^), et le financement a été bouclé dans le week-end. Encore un projet que j’ai soutenu et qui va se concrétiser, c’est très valorisant.
  • Pour le 14 juillet, on a fait très culturel : une balade au Bon Marché. L’idée était de chercher 2-3 trucs pour la maison, on est repartis avec des bouquins (fatalement) et des vêtements pour Monsieur. Mais en guise de récompense, on s’est offert un déjeuner dans le très bon (et authentique) resto italien du deuxième étage. Je garde un souvenir ému de la glace gianduja que Mademoiselle n’a pas finie (ça n’a pas été perdu pour tout le monde…).
  • Toute la semaine, je me suis lancée dans diverses réalisations culinaires, y compris des trucs que je n’avais jamais faits, afin d’écluser les restes de nos cueillettes de dimanche dernier. Pour un peu, ça mériterait un article “Cuisinons nos livres”…
  • Dimanche, alors que l’Anglais et moi comations devant le Tour de France (tradition familiale à laquelle j’ai converti Monsieur), la Crevette s’ennuyait très clairement et nous n’avions aucune envie de sortir. J’ai fini par lui proposer de peindre les figures en pâte à sel réalisées… il y a deux bons mois. Ca a marché, elle s’est bien amusée et on s’est évité un tour au square par 28°.
  • J’ai coché une ligne supplémentaire du défi PAL de vacances !
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #143

Ce fut une semaine marqué à la fois par le retour de la chaleur (beuh…) et par quelques sorties agréables. Mais globalement, il faut avouer que lorsque le thermomètre dépasse les 27°, il me faut une sacrée motivation pour me forcer à sortir de chez moi et supporter les trains de banlieue non climatisés, ce qui fait que j’ai un peu le sentiment de tourner en rond ces jours-ci.
Bref, sur ces considérations philosophiques, que fallait-il retenir cette semaine ?

  • J’ai décidé de participer au défi PAL de vacances initié par Miss Sunalee. De toute façon, il faut que j’écluse tous ces bouquins, ce sera l’occasion (j’ai d’ailleurs déjà fini un ouvrage).
  • Les photos prises par l’Anglais le week-end dernier sont magnifiques, et remportent un franc succès.
  • Nous avons commencé à regarder l’excellent documentaire “OJ, made in America”, sur l’affaire OJ Simpson et ses liens avec la question raciale aux Etats-Unis.
  • Mercredi, j’ai emmené la Crevette au bureau pour la journée des enfants. Mademoiselle a plutôt bien encaissé la demi-journée, malgré une crise de larmes parce que “le monsieur de la chasse au trésor parlait trop fort” (mes collègues ont organisé un jeu de piste et celui qui donnait les instructions a la voix qui porte, chose qui fait toujours peur à la petite).
  • En plus j’ai reçu plein de compliments parce qu’elle était sage et me laissait travailler (ben en même temps, elle était prévenue). Immense moment de fierté maternelle.
  • Jeudi, après un rendez-vous chez le médecin un peu frustrant (tout va bien, hein, juste que je n’ai pas réussi à exprimer ce que je voulais), je trouve refuge dans une délicieuse pâtisserie qui me fait de l’œil depuis un moment. Article et photos à venir.
  • Vendredi, je fais un petit tour chez un de mes libraires préférés et dégote “Le melon, dix façons de le préparer” des Editions de l’Épure à -50%. Hop, c’est la saison.
  • Samedi matin, nous partons faire une cueillette en famille. Après deux heures sous le soleil, nous rentrons avec (entre autres) plus d’un kilo de framboises et quatre kilos et demi de tomates anciennes. Oh, et des coups de soleil malgré l’écran total.
  • On retrouve L & L pour un goûter dans le jardin. Les filles pataugent dans la piscine gonflable pendant qu’on se prélasse dans les transats.
  • Dimanche, c’est autour de C & E de venir goûter à la maison avec leurs fils. Il fait lourd et humide, si bien que les enfants doivent dire adieu à leur balade au parc, mais on se console avec des madeleines et des guimauves artisanales.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #142

Ce fut une semaine très fatigante (oui, je sais, je dis ça toutes les semaines en ce moment…). Mais heureusement, les températures sont redevenues décentes, si bien que je n’ai plus eu l’impression de me liquéfier, juste de me traîner de mon bureau à mon canapé. Allez, petit récapitulatif des sept derniers jours.

  • Lundi, je retrouve Artus et Pamp’ pour un déjeuner à la crêperie. On ne s’était pas vus depuis des lustres, on en profite pour rattraper (vite fait, j’ai un rendez-vous derrière) le temps perdu avant leur déménagement.
  • Mardi, on se fait une soirée sushis en amoureux, à la fois par flemme et pour fêter la fin d’année scolaire.
  • J’ai reçu la commande passée chez Prior Attire, une costumière anglaise : une tournure et un jupon pour aller avec. Bon, il ne me manque que la robe à mettre par-dessus, mais ce n’est qu’une question de temps !
  • Mon père a reçu la tea postcard (en retard) que je lui avais envoyée pour la fête des pères, et a beaucoup apprécié.
  • Vendredi, je réussis à mettre la main sur un exemplaire du dernier numéro d’America, la revue littéraire dont j’ai déjà parlé ici.
  • Samedi, nous partons assister à un joli mariage sur les rives de la Gironde. Le décor est beau et les mariés heureux.
  • En plus, l’Anglais et moi avons réussi à surmonter un enchaînement d’incidents sans nous arracher mutuellement la tête. Vive nous.
  • En repartant de Bordeaux, je fais un arrêt à la boutique Baillardran pour investir dans une douzaine de cannelés traditionnels (j’adore les cannelés mais c’est pas facile d’en trouver des bons à Paris).
  • Nous fêtons nos noces de chypre, déjà ! J’ai l’impression que c’était hier, et pourtant (en même temps, il s’est passé énormément de choses depuis).
  • J’attends confirmation du médecin, mais a priori mes analyses de sang sont correctes, ce qui est toujours une bonne nouvelle.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #141

Je ne reviendrai pas (trop) sur la vague de chaleur, je pense qu’elle nous a tous terrassés. J’ai même fini par m’acheter un ventilateur en catastrophe tellement j’étouffais malgré les volets baissés et les cinq douches par jour… Néanmoins, la semaine fut agréable et nous a offert de jolis moments.

  • Lundi, en ouvrant Instagram, j’ai eu l’agréable surprise de découvrir une photo de mon premier roman traduit en brésilien. Ca fait toujours plaisir.
  • Alors que je me disais que je devrais bientôt recevoir le nouveau roman de Julia Quinn, celui-ci s’est matérialisé dans ma boîte aux lettres. Quel timing.
  • C’était le dernier cours de natation de l’année. Pour fêter ça, nous avons organisé un dîner/apéro à la piscine. Le beau temps nous a même poussés à nous déplacer en extérieur, plutôt que de rester dans la salle prévue à cet effet.
  • Qui dit dernier cours, dit relais. J’ai reçu les félicitations de ma prof pour mes capacités en brasse puisque, partie quasi dernière, j’ai remonté les 25 mètres pour arriver en tête (bon, après, j’avais plus de souffle, mais quand même).
  • Le jour de la fête de la musique, malgré la canicule et la scène installée quasiment sous nos fenêtres, j’ai fait un petit tour dans notre rue piétonnisée avec la Crevette. Du coup, celle-ci a pu participer à un atelier d’arts plastiques et se confectionner une magnifique couronne sur le thème du jour, agrémentée de paillettes.
  • Jeudi, la couturière, son cher et tendre et leur fils sont venus dîner. Pour l’occasion, j’ai préparé un gaspacho traditionnel (comprendre : qui infusait depuis 24 heures dans mon frigo), dont la fraîcheur fut la bienvenue.
  • Grâce à C.euh, j’ai trouvé une alternative délicieuse et peu calorique aux glaces : le yaourt grec mixé avec des fruits congelés. La version avec des myrtilles est à tomber, celle avec des mirabelles beaucoup moins convaincante. Prochain essai : les brisures de framboise.
  • J’ai enfin rangé ma paperasse en souffrance. Bon, je n’ai toujours pas retrouvé nos carnets de santé, mais j’ai trié et classé près de 6 mois de papiers dans de belles chemises colorées, ça progresse.
  • Nous avons passé le week-end à Orléans, chez mes beaux-parents. Quelques sorties, des repas sur la terrasse, et le bonheur de mettre les pieds sous la table.
  • Samedi, en accompagnant la Crevette au parc, je me suis fait squatter les genoux par un gros chat roux pas farouche avec une coquetterie dans l’œil.
Rendez-vous sur Hellocoton !