La liste de mes thés

Après vous avoir fait la liste des alcools du bar et celle des bouquins en souffrance dans ma PAL, je me plie à cette coutume de blogueuses qui consiste à dresser la liste des thés qui dorment dans mes placards. Je précise que je me suis beaucoup calmée depuis le printemps et que j’essaie d’écluser mes stocks au maximum, mais que, parfois, comme tout le monde, je suis faible.

Thé vert

Thé vert
Nature
Uji Sencha, Nakamura Tokichi
Uji Sencha asatsuyu, fournisseur inconnu
Sencha fukuyu, Dammann Frères
Sencha night shadow, George Cannon
Sencha Yamato, George Cannon
Tanka cha, Mariage Frères
Genmaicha, Palais des thés
Gyôkuro Mantoku, Ippodô
Bancha wakayanagi, Ippodô
Hôji-cha, Comptoir Florian (? Offert par Armalite)
Thé de Nara Yamato kabuse, fournisseur inconnu
Thé vert japonais rare, offert par ma sœur, fournisseur inconnu

Parfumé
Thé des Fakirs, Palais des thés (cardamome, clou de girofle, agrume)
Jasmin Kaorisencha, Jûgetsu-dô
Sakura no hana iri-sencha, Jûgetsu-dô
Vert de Saint-Pétersbourg, Kusmi (agrumes, fruits rouges, caramel)
Menthe nanah, Kusmi
Gingembre-citron, Kusmi
Label impérial, Kusmi (orange, vanille, cannelle, réglisse)
Thé vert à la rose, Kusmi
Christmas tea vert, Dammann Frères (cannelle, vanille, pomme, amande, gingembre)
Gunpowder mint, Yumchaa

photo (75)

Thé noir
Nature
Afternoon blend, Keep calm and carry on
Ceylan Kenilworth, George Cannon
Darjeeling Castleton, George Cannon
Assam GFOP, Dammann Frères

Parfumé
Earl grey flowery, Betjeman & Barton – Malheureusement éventé car j’ai oublié de le transvaser dans une boîte hermétique
Goût russe Douchka, Dammann Frères (bergamote, orange douce, citron)
7 Parfums, Dammann Frères (abricot, figue, pitanga, citron, bergamote, fleur de lotus, rose)
Coquelicot gourmand, Dammann Frères (coquelicot, biscuit, pâte d’amande)
Impressions d’hiver – Velours nacré, Dammann Frères (chocolat, amande, orange sanguine)
Rose, Dammann Frères
Rose Pouchong, Fortnum & Mason
Automne, Tcha House (amande, cannelle, fruits rouges, agrumes)
Voyageur, Tcha House (gingembre, cardamome, cannelle, écorces de citron, bergamote)
Un après-midi chez grand-mère, Chakai Club (cookie)
Marcel, Chakai Club (speculoos, noisette)
Cannelle, Schönblicher Theehandlung
Earl grey, Schönblicher Theehandlung
Earl grey chocolat, Lupicia
Toupet de légumes, Théodor (?) (fleur de tomate, fleur de courgette, piment d’Espelette)
Etoile des neiges, Saveurs des comptoirs (épices, caramel, vanille, orange)
Noël à Londres, Dammann Frères (cannelle, vanille, pomme, amande, gingembre)
Love, Lemon Canary (rose, framboise, noix de coco, meringue)
Chai black, Yumchaa (Cannelle, gingembre, graines d’anis, girofle, racine de chicorée, poivre noir)
Hanami, Betjeman & Barton (fraise, cherimoya, fleur de jasmin, vanille, héliotrope, fleur de tiaré, framboise, tulipe, fleur de violette, fleur de mauve)
Balade irlandaise, Betjeman & Barton (crème de whisky) – Acheté pour Monsieur, j’ai horreur de la crème de whisky
Summer blend, Betjeman & Barton (citron doux, citron vert, orange douce, orange sanguine, mandarine, clémentine, bergamote, pamplemousse)
Thé des rois mages, Kusmi (orange, amande, rose, vanille, épices)
Chocolat-épices, Kusmi
Noisette-vanille, Maison Taillefer
Pays du Trégor, Barrony’s (miel, citron confit, gingembre)

photo (76)

Oolong
Fleur d’oranger, George Cannon
Momizi, les feuilles mortes, George Cannon
Thé mon amour, George Cannon
Wu Yi, George Cannon
Nai Xiang, Nong Cha
Osmanthe d’or, Dammann Frères
Chung xiang impérial, la Maison des trois thés (?)

Thé fumé
Lapsang souchong, Dammann Frères
Iribancha, Ippodô

Thé blanc
Wild rose, Yumchaa (rose, menthe)

Infusions
L’invité surprise, Chakai Club
Super berries, English tea shop
Tisane tonique (recette d’Hildegarde de Bingen), Herbatica (galanga, origan, maniguette, girofle, cannelle, rose)
Tailleur de pierre, Herbatica (verveine, bruyère, menthe, camomille, oranger, cassis)
Egyptian nights, Yumchaa (menthe, camomille)
Chilli chilli bang bang, Yumchaa (roibos, cannelle, gingembre, chardon, piment, poivre rouge)
Racine d’angélique, Les Ruralies
Yerba maté, Kraus

Et bien… voilà qui donne le tournis ! Cela faisait longtemps que je souhaitais faire l’état des lieux, je ne suis pas déçue… Bien entendu, certains thés sont réduits à la portion congrue (l’équivalent d’une ou deux théières, grand maximum) alors que d’autres ne sont même pas encore ouverts, mais quand même, c’est effarant. Bon, j’avoue qu’on m’en a beaucoup offert parce qu’on sait que j’aime le thé.
On peut donc retenir que j’ai beaucoup (trop) de thé vert japonais, que j’ai une nette préférence pour les thés noirs parfumés et les thés verts natures et que je commence à avoir une sacrée collection d’infusion, qui va recommencer à diminuer avec les soirées d’hiver. Je vais donc arrêter mes achats (enfin, essayer…) et faire en sorte de ne racheter qu’un seul thé pour deux qui sortent (même quantité). On y croit.
Et par pitié, ne m’offrez pas de thé de Noël cette année, j’ai de quoi tenir jusqu’en 2017 à vue de nez.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Thé à la fleur d’oranger – George Cannon

Jeudi midi, j’ai retrouvé Shermane, Malena et Lucie (à ne pas confondre avec Lucy) au salon de thé George Cannon pour le déjeuner. Si ce fut pour moi l’occasion de tester un nouveau thé, le Paris est une fête (thé vert à la rose et au champagne), j’en ai surtout profité pour goûter celui commandé par Lucie.

photo (65)

Il s’agit d’un thé parfumé à la fleur d’oranger sur une base d’oolong. Cru, le parfum est fort sans être trop entêtant et, infusé, c’est une merveille : le dosage est juste, ni trop puissant, ni insignifiant. Je m’en suis donc offert un sachet, et le mélange a tenu ses promesses à la maison. On a un thé réconfortant, chaleureux, parfumé, sans être écœurant. Une très belle découverte.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Salon de thé George Cannon

Vous allez croire que mes vacances n’en finissent pas et que je passe ma vie dans les salons de thé… il y a un peu de ça, oui (pour les vacances, malheureusement, c’est bel et bien terminé, j’ai passé la fin de la semaine à tronçonner un texte pour qu’il rentre dans les clous). Bref.
Hier, nous avions convenu avec Cha (ne pas confondre avec Cha²) et l’Américaine de nous retrouver autour d’une tasse de thé, et d’un gâteau, pour faire bonne mesure. Nous avions rendez-vous dans le salon de thé de la marque George Cannon, située dans le 6ème arrondissement.

photo 1 (5)

Le “bar à thé” et l’espace dégustation sont installés au fond de la boutique et donnent sur l’arrière-cour. Néanmoins, comme il n’y a pas de cloison entre les deux parties, nous pouvions distinguer ce qui se passait dans la rue (et héler la retardataire). En arrivant, on vous remet la carte de thés… ainsi qu’une petite coupelle du thé en dégustation. Hier, il s’agissait d’un milky wulong à se damner.
Après beaucoup d’hésitations (il y a vraiment beaucoup de choix, nature comme parfumé), l’Américaine et moi avons opté pour un “thé mon amour” : base de wulong, rose, orchidée, vanille, cardamome, gingembre, fraise, orange, grué de cacao. Décrit comme ça, on dirait un mélange improbable et écœurant mais, en réalité, c’était très subtil et délicieux. Cha quant à elle s’est décidée pour un “momizi, feuilles d’automne” (que, selon moi, il faut prononcer “momiji”, car cela ressemble à l’ancienne transcription du japonais et “momiji” signifie “feuille d’érable rouge”), toujours un wulong, aromatisé aux fruits d’automne (noix, figue, raisin, mandarine…).

photo 2 (5)

En dessert/goûter (il était 15h), beaucoup de choix, tous plus engageants les uns que les autres. J’ai longuement hésité à prendre un fondant au chocolat (que j’ai quand même pu goûter – une vraie tuerie), pour finalement céder aux sirènes de la gourmandise quand j’ai découvert que la carte proposait des gâteaux de Sadaharu Aoki, un pâtissier japonais installé en France qui mêle les deux traditions, et dont j’adore le travail : j’avais donc un macha & azuki, aussi bon que bon, pour peu qu’on aime le thé vert et la pâte de haricots rouges sucrée !

Au final, nous avons passé deux bonnes heures à discuter et rire, avant de faire quelques menues emplettes (je suis incorrigible – je dois désormais avoir assez de thé dans la maison pour les 6 prochains mois, au moins). Même si je pense que nous détonnions un peu par nos éclats de rire, nous étions les seules venues “en groupe” et personne ne nous a fait la moindre remarque. J’ai hâte de revenir pour découvrir le reste de la carte. D’ailleurs, je signale, incidemment, au passage, qu’ils proposent du pu-er en gong fu cha.

Thé George Cannon, 12 rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris
(Malheureusement, le site internet n’est pas terrible)

Rendez-vous sur Hellocoton !