Kosyuen

Ce midi, je retrouvais une amie pour déjeuner non loin du Louvre. Vu qu’elle travaille dans le quartier, elle m’a proposé de tester un nouvel endroit, qui propose de la cuisine japonaise, en particulier des onigiri. Ni une, ni deux, je dis oui (tu me proposes de manger japonais, je dis rarement non, sauf si c’est des sushis industriels – et encore).
Or en arrivant devant les lieux, je me suis rendu compte qu’il s’agissait du Kosyuen, dont Shermane s’était déjà fait l’écho et que j’avais très envie de tester.

L’endroit est tout en longueur, assez étroit. Il propose quelques tables de deux ou quatre au rez-de-chaussée, et dispose semble-t-il d’une salle au sous-sol. La carte est simple ; à emporter : des bentôs, des onigiris ; sur place : un menu onigiri ou ochazuke (le menu temaki à faire soi-même est en cours d’élaboration).
J’ai choisi un ochazuke au saumon – mélange de riz, d’algues, de poisson arrosé de thé chaud – tandis que mon amie a commandé deux onigiris, l’une aux algues, l’autre aux courgettes et miso blanc. Le menu comporte en outre un morceau de tofu au sésame, quelques légumes marinés et un dessert.

IMG_3974

Le plat était délicieux, bien salé, avec le goût réconfortant que l’on pourrait attendre de cette recette (normalement, ça se sert en fin de soirée ou quand on est malade). Les accompagnements sont bons – il faut vraiment aimer le sésame, sans quoi le tofu ne passe pas – les légumes bien croquants.
En dessert, on nous a apporté une petite mousse de fromage blanc agrémentée d’un coulis de yuzu maison, ainsi qu’un mini cake au matcha. Je ne suis pas fan des agrumes, surtout en version sucrée, mais heureusement le fromage blanc était léger et frais et équilibrait bien la préparation. Quant au gâteau, je n’en ai fait que deux bouchées.

IMG_3977

Pour arroser le tout, j’avais commandé un genmaicha (thé vert au riz grillé), qui était très bon, parfumé comme il se doit. Kosyuen est, me semble-t-il, une marque de thé japonaise, et je pense que la boutique propose ses propres thés. Toujours est-il que c’était très bon. La formule est à 12€ ce qui, dans le quartier, est remarquablement bon marché. En outre, on sort rassasié sans avoir l’impression de s’être goinfré.

Kosyuen fait aussi salon de thé, il faudra donc que j’y retourne goûter d’autres gâteaux et boissons.

Kosyuen, 258 rue Saint-Honoré, Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !