10 Things I liked this week #137

Ce fut une semaine à la fois chargée, fatigante et sur laquelle je n’ai pas forcément des tonnes de choses à dire. En cause, la vague de chaleur qui s’est abattue sur la France (et en particulier en IDF), rendant toute velléité de sortie longuement pesée et réfléchie.

  • On a dit au revoir au vieux canapé qui traînait encore dans le salon, à la verticale. C’est incroyable toute la place dont on dispose maintenant !
  • J’ai déjeuné avec ma copine Isa (pas celle-là, une autre). Il a été question d’objectifs, de travaux et de vacances d’été.
  • Les sandales commandées sur Vente Privée pour la Crevette sont arrivées juste avant l’explosion des températures (la pauvre n’avait que des babies à porter avec des chaussettes), et lui plaisent tellement que j’ai cru qu’elle allait dormir avec (blanches avec des strass…).
  • Jeudi, nous avons passé l’après-midi chez L&P, notamment pour assister à la répétition du spectacle musical chanté et conté de P, Ioionette et SonMari. Et on a pu en profiter largement pendant que les petites jouaient toutes les deux dans le jardin.
  • J’ai enfin rencontré Clara, que l’on devait me présenter depuis au moins six mois. Le courant est très bien passé.
  • En bouclant ma dernière traduction en date, j’ai réussi à introduire un jeu de mots dans le surnom d’un personnage sans même le faire exprès.
  • J’ai reçu un joli cadeau d’anniversaire de la part d’Elanor : une tablette de chocolat noir au sel de Guérande et au piment d’Espelette. Dès que le temps le permet, je procède à une dégustation.
  • C.euh et sa famille m’ont envoyé un gentille carte d’anniversaire, et chacun a contribué de sa signature ou de son petit mot.
  • N’écoutant que mon courage, j’ai emmené la Crevette à la piscine samedi. L’établissement de notre ville ferme à 18h le week-end (si…), aussi a-t-il fallu ruser et arriver à l’heure du déjeuner, quitte à repousser la sieste. Passées les 10 premières minutes où Mademoiselle a fait un cirque parce qu’elle avait peur et où j’ai cru que j’allais faire demi-tour, nous y avons passé 2 heures, d’abord dans la pataugeoire puis au toboggan. J’ai dû faire usage d’autorité pour partir (y’avait vraiment trop de monde à mon goût). Bonus : une courte sieste au retour pour tout le monde, et une super nuit.
  • Dimanche, nous étions invités à déjeuner chez Emily Blaine, dans sa nouvelle maison. Les filles se sont bien amusées, ces messieurs ont parlé sport, on a mangé un barbecue (le premier de l’année pour nous), c’était parfait. Bon, j’avoue, j’ai cuit à l’étouffée sur la terrasse, je me suis écroulée sur mon lit en rentrant.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #136

Après le séjour à Rome, difficile de redescendre sur terre, et pourtant il a bien fallu. Heureusement, ce fut une belle semaine, qui m’a permis de réaliser plein de choses. Retour en dix points.

  • Toute la semaine, j’ai reçu des cartes d’anniversaire et des petits mots. Ne vous excusez pas du retard, ça fait toujours plaisir !
  • Un déjeuner avec A., mon ex-éditrice. Comme toujours, on discute, on rigole, on parle sérieusement… le temps passe trop vite.
  • Jeudi soir, alors qu’il pleut des cordes, Monsieur et ses amis vont voir le dernier Alien. Comme je ne suis vraiment pas fan de ce genre de films, je reçois Leen qui sort de chez notre voisin dentiste pour un bref apéro autour d’un jus de pomme et de gougères.
  • Vendredi, je récupère mon huile sur bois du 17ème siècle (oui, j’ai ça, c’est une longue histoire), enfin restaurée après une mauvaise chute causée par le chat il y a plusieurs années. J’en profite pour déjeuner avec la restauratrice, dont la conversation est captivante.
  • Plus tard, je retrouve Shermane pour un thé sans cesse repoussé depuis des semaines à cause de mon emploi du temps de ministre.
  • J’ai craqué, je me suis offert un sublime Ghana chez Carl Marletti, en version entremet pour quatre. Comment ça, on est seulement deux et demi à la maison ? Il faut consommer français, alors c’est patriotique. Oui, parfaitement.
  • Samedi matin, au détour de mes courses, je découvre une mini-vente privée à côté de chez moi sur le thème de la fête des mères. Par miracle, j’y trouve le cadeau d’anniversaire de ma sœur (et une adresse pour de futurs cadeaux, je pense). Il y a aussi de très belles pâtisseries bio qui me font de l’œil, mais je reste sage.
  • L’après-midi, nous partons en virée au Bon Marché, à l’origine pour me trouver un cadeau. La balade se change en craquage shopping de fou. Comme Monsieur a monté notre nouveau canapé le matin même, nous en profitons pour rhabiller un peu notre salon. Du coup, ce soir, tout est installé, y compris le tapis acheté en mars dernier. Ca change et c’est beau !
  • Dimanche, déjeuner en famille pour fêter mon anniversaire et celui de ma sœur. Je suis pourrie gâtée comme à chaque fois : vêtements, sac à main, parure de lit (trouvée hier) et accessoires pour la cuisine.
  • Ce soir, l’Anglais a gentiment monté ma nouvelle chaise de bureau. Finis les maux de dos !
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #135

Ceux d’entre vous qui me suivent sur Instagram ont pu s’en rendre compte : c’était une semaine italienne (oui, encore). Du coup, beaucoup de choses dans ce récapitulatif sont inspirées par mon week-end à Rome, mais pas seulement…

  • Lundi férié, pluie, Monsieur toujours malade. Je décide de me lancer dans la préparation d’une pâte à sel pour occuper la Crevette. C’est un franc succès, et nous nous retrouvons tous les trois à pétrir, étaler, emporte-piécer… Prochaine étape, la peinture.
  • En ouvrant ma page Facebook d’auteur, je découvre un adorable message de Marc Moritz, qui me fait des compliments à rallonge sur mon premier roman. Il n’y a pas à dire, c’est bon pour le moral !
  • Mercredi, je retrouve Ioionette pour un délicieux dîner chez Noura. On mange, on papote, et on essaie même d’organiser une rencontre au sommet (indice pour vous chez vous : c’est pas gagné de concilier autant d’emplois du temps).
  • Jeudi, je reçois un colis de Shermane : mon premier cadeau d’anniversaire (et le seul pour l’instant) ! Le premier tome du comics The Wicked + The Divine, que je lorgnais depuis un bon moment.
  • Trouver la plus belle robe d’été du monde (en toute modestie).
  • Arriver à Rome sous le soleil, et profiter d’une météo estivale tout le week-end. Il paraît que, pendant ce temps, il fait gris à Paris.
  • Vingt ans après l’exposition du Grand Palais, éprouver la même émotion, peut-être renforcée par le temps, devant Le mariage mystique de Sainte Catherine de Lorenzo Lotto. Retrouver ces tableaux que je connais par cœur et les contempler “pour de vrai”.
  • La découverte éblouie des fresques de la Villa Livia, en particulier celles des bains. Des couleurs vives, une maîtrise de la perspective, des paysages vivants et saisissants…
  • Manger des glaces incroyables tout le week-end : fraise des bois, sorbet aztèque, San Crispino (miel), cuore di ciocolatto, fior di latte… Je suis déjà en manque.
  • Craquer chez Santa Maria Novella et m’offrir plein de savons de luxe qui sentent bon (iris, violette, œillet, menthe, huile d’olive).
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #134

Ce fut une semaine un peu compliquée. La nounou de la Crevette était en congés et, en milieu de semaine, l’Anglais est tombé malade et, depuis, est épuisé et tousse beaucoup, y compris la nuit. Du coup, ce n’était pas très reposant, même si ça se finit plutôt bien.

  • Lundi, malgré le vent à décorner les bœufs, nous allons effectuer une petite cueillette (et nous offrir de délicieuses madeleines pour nous récompenser).
  • P et Monsieur emmènent nos filles au manège, ce qui me permet de travailler une heure dans le calme.
  • Mardi, j’avais prévu d’aller à l’exposition “Histoires d’ours” au Muséum d’histoire naturelle avec  Mademoiselle, mais j’avais oublié que c’était fermé. Heureusement, on a pu se rabattre sur la Ménagerie et on a passé un très bon moment, qui plus est sous le soleil.
  • Mercredi, profitant de la présence de ma belle-mère, nous nous offrons une soirée cinéma en amoureux. Ce n’était pas arrivé depuis Noël, et c’était bien.
  • Jeudi, on se prend enfin par la main pour effectuer une virée chez Ikea. Monsieur est malade et commence à faire une poussée de fièvre à la fin de la séance shopping, et le trajet de retour est difficile. Mais nous avons enfin acheté le nouveau canapé, qui nous sera livré dans dix jours.
  • J’ai reçu une (très belle) carte postale de Corse de ma sœur.
  • Vendredi, je rends ma trad avec une semaine de retard mais, si je ne me trompe pas, j’éponge définitivement six mois de retard. Il était temps, j’en ai marre de bosser le soir et le week-end.
  • Le soir, mon cousin R et sa fiancée viennent dîner à la maison. Excellente soirée et fous rires, où il est question de médecine, de ragots familiaux et de violons klezmer.
  • Samedi, il pleut des cordes, l’Anglais est cloué au lit et la Crevette ne tient pas en place. Pour la peine, on va faire un gâteau (que Mademoiselle snobera royalement au dessert, ça valait bien la peine).
  • Dimanche, je vais dépouiller. Dans mon bureau, et plus largement dans ma commune, Macron obtient plus de 80% des suffrages. Prends ça dans la gueule, Jean-Marine.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Envies de mai

  • Préparer un peu mon séjour à Rome, même si ça va être épouvantablement frustrant (deux jours et demi, je vais pleurer des larmes de sang devant tous les trucs que je ne pourrai pas faire).
  • Faire une razzia chez Ikea. On a prévu d’aller (enfin !) acheter ce nouveau canapé, mais je me sens des envies de refaire tout l’appartement.
  • Trouver une idée géniale pour l’anniversaire de ma sœur.
  • Faire une liste d’idées pour mon propre anniversaire.
  • Eponger mon retard de travail.
  • Voir toutes les copines que je n’ai pas eu le temps de voir ces dernières semaines pour cause de boulot (oui, encore).
  • Faire au moins une expo (il y en a trop qui me tentent).
  • Essayer de faire baisser ma PAL (ah, ah, ah, genre). A défaut, continuer à lire, ça m’avait manqué.
  • Dormir.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #133

Ce fut une agréable semaine, malgré un emploi du temps un peu démentiel et pas mal de fatigue. Nous entamons une dizaine de jours sans nounou pour cause de congés et je crains d’être lessivée, d’autant que j’ai (encore…) du travail en retard.

  • Lundi, je rends ma trad en dépit d’un gros retard au démarrage. Dans la foulée, j’ai confirmation de deux contrats jusqu’en 2018, je suis soulagée.
  • Mardi, une très belle soirée à l’opéra en compagnie de Leen. La Fille de neige nous a conquises !
  • Mercredi, nous apprenons la naissance de S. C’est le genre de nouvelle qui donne du baume au cœur.
  • Dans la foulée, je peux discuter un peu avec la nouvelle mère, et entendre un bébé gazouiller dans le fond me fait sourire.
  • Je reçois une géniale carte Plonk & Replonk dédiée aux cures lacrymales de Baden-Baden (comprendre les cures de romans à l’eau de rose) de la part C.euh.
  • Vendredi soir, je m’offre un luxe rare : un bain parfumé (rare parce que notre ballon d’eau chaude est ridiculement petit et qu’on doit relancer le chauffe-eau systématiquement).
  • Samedi matin, on va acheter des nouveaux chaussons à la Crevette : devant l’immense étalage de trucs pailletés / roses / estampillés “Peppa Pig” ou “La reine des neiges”, Mademoiselle choisit… des rythmiques noires. Grand moment de fierté parentale.
  • L’après-midi, nous avons notre cours de danse : en 1h30, Monsieur apprend l’intégralité du quadrille des lanciers (et moi 60%). Bon, ce sera oublié d’ici au prochain cours, mais c’était très drôle, surtout à douze.
  • Le soir, nous recevons mon oncle et ma tante à dîner. J’ai toujours un semblant d’appréhension car ma tante est très bonne cuisinière, mais je m’en tire sans trop de souci (asperges au four, rôti de veau à l’estragon, pseudo-Eton mess sans crème fouettée).
  • Au cours de la semaine, j’ai pu lire trois livres, et pas forcément des faciles : Chère Ijeawele, de Chimamanda Ngozi Adichie (dont Sunalee a fait une très bonne critique), Villa Kérylos, d’Adrien Goetz et Silence d’Endô Shûsaku sur lequel je reviendrai très vite. Pour moi qui ai le cerveau en compote depuis le mois de février, c’est un changement appréciable.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Défi liste : les bruits que j’aime

Très en retard, je rejoins le défi liste proposé par Zenopia. Cette fois-ci, il est question de savoir quels sont les bruits qu’on aime. Pas si facile que ça quand on y réfléchit, parce que le bruit, c’est souvent une nuisance (à titre personnel, j’ai besoin de silence pour travailler, par exemple). Mais quand même, il y a des choses qui me donnent le sourire.

  • Le souffle de la Crevette quand elle est profondément endormie.
  • Les ronronnements du chat sur mes genoux (surtout quand elle ne se fait pas les griffes sur mes cuisses en même temps…).
  • Le vent qui fait bruisser les feuilles.
  • La pluie qui tombe le soir, dans la nuit. De préférence le dimanche soir. En écoutant Tom McRae. Si, si, si, essayez voir.
  • Le tonnerre des énormes orages d’août, quand on est dans le sud (bonus : regarder les éclairs zébrer le ciel).
  • Une cloche qui retentit au loin.
  • Le bruit des vagues (mais je crois que ça fait ça à plein de gens).
  • Le silence feutré des bibliothèque.
  • Le chant des oiseaux quand il fait encore nuit ou qu’il est très tôt l’été.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #132

Ce fut encore une semaine très fatigante : entre le retour d’Italie après trois jours assez intenses, la montagne de boulot qui n’a pas l’air de vouloir diminuer, et la Crevette qui a décidé de tomber malade (et de nous pourrir un peu les nuits et les matins), je suis un peu épuisée. Ajoutez à cela le stress de ce premier tour, et le tableau sera complet.
Néanmoins, cette semaine aura réservé de jolis moments.

  • Lundi, je découvre Pompéi, alors que cela faisait 25 ans que j’en rêvais. Nous y restons deux heures et j’ai l’impression frustrante de n’avoir rien vu. Il faudra y retourner, et à plusieurs reprises, je ne vois que ça.
  • Mardi, je reprends la natation après deux mois et demi de pause pour raisons médicales diverses. Alors que je m’attendais à couler comme une pierre au fond du bassin, j’ai la (bonne) surprise de découvrir que non seulement je n’ai pas trop perdu, mais en plus je tiens le choc beaucoup mieux que je ne m’y attendais.
  • Mercredi, la finale de Top Chef met en concurrence deux de nos candidats préférés : au moins, on ne sera pas déçus par le résultat !
  • Jeudi, contre toute attente, j’achève ma traduction en me laissant une journée et demie pour la relecture. Le grand luxe !
  • Malena m’a envoyé une gentille carte pour fêter Pâques.
  • Une copine traductrice m’envoie un SMS : “Je sors de chez XX Editeur, et j’ai fait ton éloge”. Roooh.
  • Vendredi, je retrouve Gasparde à l’Autre Thé pour une petite pause thé / papotage / gâteau. On discute de tout et de rien, et ça fait du bien !
  • Samedi, je découvre, amusée, que ma ville a été victime d’un yarnbombing : plusieurs éléments du mobilier urbain sont couverts de petits carrés en laine ou enveloppé dans du crochet. Au moins, ça met un peu de lumière.
  • Après la sieste, nous organisons une mini chasse aux oeufs en retard pour Mademoiselle : si elle a reçu une cloche en chocolat à l’hôtel pendant le week-end de Pâques, elle n’avait pas eu le plaisir de fouiller le salon pour trouver des friandises.
  • Dimanche matin, nous partons à la cueillette de Viltain. On est au début de la saison, et il n’y a pas énormément de choses, mais on rentre avec une énorme brassée de tulipes (plus de soixante) et des légumes pour la semaine.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #131

Ce fut une semaine à la fois brève et chargée : j’avais beaucoup de travail en retard (j’en ai toujours…) et, vendredi midi, nous sommes partis passer le week-end de Pâques en famille sur la côte amalfitaine. Comme il s’agissait d’une surprise pour ma belle-mère, vous comprendrez que je n’ai pas pu en parler ouvertement ici, des fois que. Du coup, j’ai vécu plein de chouettes moments mais de façon un peu décousue.

  • Acculée par le travail, je me suis retroussé les manches et j’ai bossé comme une folle. Résultat, j’ai abattu  55 pages en une journée (mon rythme habituel est de 20…). Autant dire que je ne voyais plus très droit en allant me coucher, mais c’est sans doute ce qui va me sauver les fesses.
  • En cherchant à utiliser tous les légumes achetés au marché, j’ai testé une recette de sauce tomate hyper facile et à tomber. A refaire d’urgence tout l’été, et à essayer de mettre en bocaux / congeler pour l’hiver.
  • La Crevette a reçu des cartes de Pâques de la part de la famille ; sa chambre est envahie de petits lapins.
  • Moi-même je n’ai pas été en reste, puisque j’ai reçu la jolie carte du Japon de Malena.
  • Au cours du week-end, Mademoiselle n’a pas hésité à nous lâcher en annonçant “Moi je vais avec mes cousins et cousines” (à l’avant du bateau, au fond du bus…). C’est agréable de la voir prendre son indépendance.
  • Une glace à la fraise à tomber dans les jardins de Capri (alors que normalement ce n’est pas mon truc).
  • Une découverte culinaire : la mozzarella fumée grillée entre deux feuilles de citronnier. Je ne dirai qu’un mot : miam.
  • Dénicher une romance (collaborative) de Julia Quinn que je n’avais pas lue, Four weddings and a sixpence. C’était très agréable, même si paradoxalement la partie de JQ n’est pas forcément celle qui m’a le plus plu.
  • Découvrir avec émerveillement la célèbre grotta azzura (grotte bleue) de Capri, plongée dans le noir avec ses eaux d’un bleu outremer incroyable.
  • Se délecter de la vue du balcon de la chambre, sur la baie de Naples, les montagnes, les citronniers et un bout du Vésuve.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Things I liked this week #130

Une semaine à la fois studieuse (j’ai énormément de retard dans mon planning, je ne sais pas comment je vais gérer) et animée. J’ai eu beau m’ordonner de lever le pied, j’ai quand même fait pas mal de choses…

  • Lundi, un déjeuner pro qui se passe bien et qui m’offre de nouvelles perspectives. Y’a plus qu’à !
  • Réaliser que, même si je ne vais les toucher qu’en juin, mon intéressement aux ventes de mes traductions et romans va m’apporter un peu de sous que je n’attendais pas.
  • Toute la semaine, profiter du temps clément, du soleil et des fleurs déjà ouvertes. Après les lilas, c’est au tour des glycines depuis ce week-end, on tient un record du genre. Mais le printemps est bel et bien là.
  • Passer au bureau et récupérer l’équivalent de deux mois de tickets resto d’un coup (même si je suis à temps partiel, c’est pas négligeable), et fêter ça avec des sushis. Me rendre aussi compte qu’il me reste une quinzaine de jours de congés à poser… et réfléchir sérieusement à la meilleure façon de les employer.
  • Jeudi, retrouver Leen pour le déjeuner et papoter de tout et de rien dans mon salon de thé-refuge à côté de la maison.
  • Vendredi, retrouver Isa à dîner alors qu’on ne s’était pas vues depuis septembre. L’endroit, Madame Shawn, place du marché Saint-Honoré, est très sympa, on mange bien et on discute à n’en plus finir (enfin, si, jusqu’à l’heure du train pour moi, quoi…).
  • Samedi, discuter une grosse demi-heure avec mon cousin suite à une histoire de faire-part, et échanger les dernières nouvelles.
  • L’après-midi, aller au goûter d’anniversaire d’un petit bout d’un an. Rencontrer des collègues, parler boulot, rencontrer des gens nouveaux et parler d’autre chose, me goinfrer régaler de pâtisseries orientales et de gâteau à étage.
  • Dimanche, organiser un pique-nique de hanami au domaine de Sceaux avec L & P et leur progéniture. Cadre agréable, grand beau temps, floraison magnifique et casse-croûte copieux, on passe un excellent moment.
  • Prolonger le plaisir en emmenant les petites à la fête foraine après la sieste (et s’offrir des gaufres en loucedé pendant que ces demoiselles font du canoë).

Cette semaine risque d’être un peu en dents de scie, entre un planning de boulot toujours aussi plein, une fatigue assez marquée (ça fait deux soirs d’affilée que je me couche avant 22h30 et m’endors avant 23h) et un week-end chargé en perspective. Récapitulatif dimanche ou lundi, selon mon état.

Rendez-vous sur Hellocoton !