Swap “Lumière !” – Le colis que j’ai reçu

Lorsque nous avons organisé ce swap avec Shermane, nous nous sommes retrouvées avec 15 participantes, si bien qu’il était compliqué de constituer des binômes. Comme c’est moi qui avais eu la brillante (ah, ah) idée de thème, j’ai proposé de gérer deux colis, d’autant que l’un d’entre eux c’était un peu tricher, vu qu’il s’agissait d’Isa. Mais Shermane m’a aussi attribué Mayla, que je connaissais un peu grâce à son blog, ses commentaires ici et ses précédentes participations.

Mayla et moi avons pas mal de choses en commun : le métier de traductrice, les enfants, la passion du Japon et du japonais… On avait des choses à se dire ! Nous avons entamé une conversation intense quoique parfois étirée vu que la Crevette n’a pas arrêté de tomber malade, qu’il y a eu les fêtes et que j’étais crevée… Quoi qu’il en soit, à l’extrême limite (le 1er février – mais le 31 était un dimanche !), nous avons réussi à ficeler nos paquets et à nous les envoyer. J’ai d’ailleurs beaucoup ri car, souvent, nous nous sommes envoyé des messages très similaires à quelques minutes / heures d’intervalle.
En revanche, j’avoue m’être régulièrement maudite d’avoir déniché un thème aussi complexe que la lumière pour ce swap (je rappelle qu’au départ, je pensais aux lumières de Noël et au solstice…).
Si La Poste a été redoutablement efficace et que Mayla a reçu son paquet dans les 48h promises, le mien est arrivé ce midi, et je ne peux que m’extasier de son contenu :

photo 1 (33)

Oui, ça fait beaucoup de paquets. Outre la petite carte explicative, ma swapée avait eu l’idée géniale de coller des petits messages sur chacun en me donnant un indice sur son contenu avec une métaphore / expression en lien avec la lumière. Je les ai soigneusement décollés et recollés sur l’enveloppe de la carte, histoire de garder une trace de tout cela.
Après déballage, voici le résultat :

photo 2 (33)

  • Le roman “La demoiselle des Lumières” d’Annie Jay. J’avais déjà dit que j’adorais cet auteur, et en plus je n’ai pas lu ce livre, dont le titre le fait tout de suite entrer dans la thématique.
  • Le premier tome de la BD “Fée et tendres automates” dont j’ai entendu beaucoup de bien, mais que je n’ai pas lu. L’argument de Mayla était que la féérie dégage une certaine lumière (je suis bien d’accord !).
  • Un foulard gris à paillettes, pour évoquer le ciel étoilé. Personnellement, j’ai l’impression d’avoir piqué un morceau de la robe couleur de lune de Peau d’Ane (un conte que j’adore).
  • Un pendentif en forme d’étoile scintillante – pour ne pas être embêtée par un bracelet quand je travaille.
  • Des souvenirs du pays du soleil levant : des figurines de gatchapon (un cactus et une OL qui s’accroche à la tasse de thé), ainsi que des bonbons comme dans “Le tombeau des lucioles” (luciole, lumière, vous voyez le lien ?).
  • Deux cadeaux pour la Crevette : un petit livre “Madame Magie à la rescousse” (j’ai appris à lire avec ces petits personnages, alors je suis ravie) et une lampe-torche qui projette des images en couleurs d’animaux sauvages (je me demande si Monsieur ne sera pas encore plus heureux que sa fille…).

Voilà un énorme colis, auprès duquel le mien fait un peu pâle figure (métaphore, encore).
Quant à l’échange avec Isa, nous l’avons reporté d’un commun accord compte tenu des circonstances actuelles.

Et vous, il y avait quoi dans votre colis ?

Rendez-vous sur Hellocoton !