Le livre de Noël

Au fil de ces récits, aussi charmants que des contes dits à la veillée, on fera la connaissance d’une petite fille suédoise qui reçoit un livre d’étrennes… en français. On découvrira l’origine de la légende de sainte Luce, très prisée en Suède. On saura ce que font les animaux durant la nuit de Noël et comment le rouge-gorge devint rouge.


Selma Lagerlöf est une auteure suédoise qui fut la première femme à recevoir le prix Nobel de littérature. J’avais déjà lu un de ses recueils de nouvelles, Les reines du Kungahälla (si vous aimez la mythologie scandinave, les contes et les Poèmes barbares de Leconte de Lisle, foncez), et j’avais beaucoup aimé sa plume, très évocatrice. Je n’ai donc pas hésité longtemps avant d’embarquer ce petit recueil sur le thème de Noël.

Ca se lit vite (quelques heures) et facilement, et les histoires sont très prenantes. J’ai particulièrement aimé Le livre de Noël et La légende de Sainte Lucie, qui m’ont vraiment parlé (la première nouvelle parlera certainement à tout amateur de lecture). En revanche, si cela ne m’a pas du tout dérangée, il ne faut pas perdre de vue que presque toutes les histoires sont fortement teintées de christianisme luthérien, et ont souvent une dimension édifiante, sans être pontifiant.
A titre personnel, j’ai passé un excellent moment, et je trouve que ce petit recueil est une belle façon de se mettre dans l’ambiance des fêtes ou de patienter avant la distribution des cadeaux !

Le livre de Noël, Selma Lagerlöf, Actes Sud

Rendez-vous sur Hellocoton !

Secret Santa : le paquet que j’ai envoyé

Je vous avais déjà raconté que, grâce à Armalite, j’avais reçu un énorme colis de Secret Santa fin décembre. Il s’agissait d’une boucle, si bien que je devais envoyer mon propre colis à une autre destinataire que ma bienfaitrice, en l’occurrence Cécile de Brest. Je la connaissais seulement de nom, mais avais réussi à glaner qu’elle était mère de deux enfants et enseignait (a priori) le français dans un établissement d’éducation supérieure.

Photo piquée sur le site d'Armalite...

Photo piquée sur le site d’Armalite

Nous avions une limite de budget (et de temps, aussi, pour moi, car je n’ai pu m’y mettre que relativement tard), si bien que mon paquet semble ridicule, surtout comparé à celui que j’ai reçu. Voici néanmoins ce qu’il contenait :

  • Une tablette de chocolat au lait Bonnat : mon libraire (vous lisez bien) en deale des très sympas, avec des grands crus et tout, mais je me suis dit qu’avec des enfants, mieux valait miser sur le lait (j’aurais préféré trouver lait/noisettes mais apparemment, elle était épuisée).
  • Un pin’s (ouh, le retour dans les 1990s) en céramique en forme de plume blanche et dorée. Je la trouvais à la fois discrète et élégante, avec une petite touche festive.
  • Un mini-bonhomme de neige à monter soi-même (clin d’œil à la saison).
  • Une pochette remplie de petits papiers “30 idées pour rester zen” (me semble-t-il, ma mémoire flanche). J’aime bien ce concept, Isa m’en avait envoyé une dans le même genre lors d’un de nos swaps de Noël.
  • Une carte (magnifique design Unicef parce que je n’ai pas eu le temps de trouver autre chose).

Cécile m’a envoyé un très gentil message de remerciement (que, magie de Facebook, je n’ai reçu que 5 jours plus tard). J’espère donc que tout lui a plu !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Noël dans les chaumières

Je ne sais pas vous, mais ici, Noël rime toujours avec débauche de cadeaux et avalanche sous le sapin. Du coup, un peu pour meubler ce blog entre deux chroniques, un peu pour me la raconter, et un peu parce que j’aime bien les inventaires à la Prévert, je vous propose la liste de ce que j’ai reçu.

photo (89)Il y avait donc : un pull et un gilet en cachemire (parce que je suis frileuse), un bracelet Les Néréides, un livre de cuisine (ma sœur voulait faire un clin d’œil à mon Winter Cookbook Challenge), un calendrier maison avec des photos de famille (classique annuel) dans chaque famille, des chocolats Kinder, une déco de Noël en forme d’orange (vieille blague récurrente sur les oranges de Noël entre Monsieur et moi), une mallette avec des pierres de massage chauffantes, un vélo (j’en vois rire au fond de la classe), du maquillage, des gants en cuir, un sac de piscine (oui, le sport avait la cote cette année).

J’espère que je n’oublie rien ! Et vous, avez-vous été gâtés ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Joyeux Noël !

photo (85)

Pour une fois que je le pense sincèrement, et même si la moitié de la blogosphère vous a déjà présenté ses voeux, je vous souhaite un très joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d’année.

Reprise normale des programmes dès demain !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Noël avant Noël

Nous ne sommes que le 23 décembre, la dinde n’est pas encore dans le four et je n’ai (presque) pas bu de champagne, mais je peux d’ores et déjà affirmer que j’ai été très gâtée. En diverses occasions, j’ai été amenée à participer à des Secret Santa, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à chaque fois les participants ont été généreux. Rapide tour d’horizon.


Il y a dix jours, à l’occasion de notre soirée de Noël, Cha m’a offert un ensemble de mini-produits l’Occitane (crèmes pour les mains, savon et lime à ongles). J’aime beaucoup cette marque, et surtout le format des produits, car je vais les embarquer en vacances.
La semaine dernière, au travail, une de mes collègues m’a offert un ensemble crème de douche et crème pour corps ainsi qu’une “éponge” en résille (mais si, ces gros pompons colorés). Idéal pour la piscine, vu que mon gel douche actuel est hyper malpratique et que j’ai la peau d’un crocodile après 1h30 à patauger dans le chlore.

photo 1 (23)

Hier, surprise dans ma boîte aux lettres : Elanor m’avait envoyé une jolie carte de voeux faite main (dans une enveloppe de sa création) ainsi qu’un mini-tableau représentant… les héros de mon premier roman, lors de leur rencontre. J’ai été super touchée de cette attention. Déjà, recevoir une carte avec un mot gentil, mais en plus un cadeau, et par-dessus le marché un cadeau aussi pensé… ça me fait des choses 🙂

photo 2 (23)

Tout à l’heure, le facteur a sonné, apportant, non pas le cadeau manquant pour demain soir, mais… mon colis du Secret Santa organisé par Armalite. Celui-ci était assez volumineux et lourd, et je dois dire que j’ai été assez surprise, car nous avions une limite de budget et il paraissait assez plein.
Assez, oui. J’ai compté une carte de vœux, 17 (dix-sept !) paquets et trois objets non emballés. Comme je vous dis. Incroyable. Avec en plus un adorable message de Julia (alias Roulia de printemps – désolée, j’ai ricané bêtement), qui apparemment est une lectrice (coucou Julia !).

photo 3 (13)

Il y avait donc :
– Des moules à cake pop (ma swapeuse serait-elle voyante ? Voilà plusieurs semaines que je bave sur les tutos en me disant que, bof, j’ai pas le matos).
– Un bloc-note “Things to do tomorrow” et un ensemble de blocs “Totally addicted to lists”. Vu que je passe mon temps à rédiger des listes, ce sera vite utilisé.
– Des moufles pour la Crevette ! Ca tombe super bien, celles que je lui ai achetées au début de l’automne sont mal fichues et pas pratiques.
– Un beau carnet à spirales
– Une mignonne statuette de dino qui va rejoindre nos étagères (dès que je lui aurai recollé l’aile).
– Une trousse, dans laquelle se cachait une gomme en forme de hamster.
– Deux boîtes métalliques, dont l’une va accueillir sur-le-champ mes divers articles de papeterie type trombones.
– Une boîte-saupoudreuse à décor rétro, qui trouvera sa place dans ma cuisine.
– Une bouteille de thé vert à la cranberry (j’ai pas l’air, mais je me retiens très fort de ne pas tout siffler tout de suite).
– Deux sous-verres “Cuvée des trolls”
– Un set de correspondance tellement adorable que je ne sais pas si j’aurai le cœur d’envoyer les cartes.
– Une boîte de Tic-Tac parfum pop-corn. Peut-être l’occasion de me réconcilier avec ce bonbon ?
– Un porte-clé Hello Kitty
– Deux jolies décos de Noël en métal (ou en verre ?)
– Un marque-page magnétique
– Le DVD du film Torpédo, avec François Damiens
– Des timbres autocollants sur le thème de Noël.

Voilà, c’est tout ! Autant dire qu’un tel inventaire à la Prévert mérite bien une grosse bise sur chaque joue et une carte de remerciement. Voire une invitation à prendre le thé si jamais ma swapeuse passe sur Paris. Encore merci <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

La playlist de Noël de l’enfer

Samedi, à l’occasion de notre soirée de Noël, l’Anglais et moi avons proposé un blind test à nos invités. Celui-ci était, de l’aveu de tous, franchement compliqué. Je reconnais qu’il n’était pas simple et qu’on s’est fait plaisir, mais je trouve qu’il a quand même de la gueule. Du coup, je vous laisse ma sélection ici (sans les vidéos, ça prend trop de place).
Pour info, on attribuait un point pour l’artiste et un pour le titre, ainsi qu’un point bonus pour “Let it snow” si on pouvait nous dire à quel film il était le plus associé (réponse : Die Hard, et le point a été attribué). La gagnante l’a emporté avec… 4 points.

  1. Abba, Happy New Year. Ouais, OK, c’était nouvel an et pas Noël. Mais ça reste la période des fêtes etpuizut.
  2. Simon & Garfunkel, Silent night / 7 o’clock news. L’Anglais et moi adorons cette chanson, même si elle est atrocement déprimante.
  3. Mariah Carey, All I want for Christmas. Un classique des classiques. Le clip est un concentré de clichés 90s.
  4. Dean Martin, Let it snow. Je reconnais que peu de gens en France connaissent l’interprète.
  5. La Compagnie Créole, Bon baisers de Fort-de-France. Ouais, on est des aventuriers de la musique.
  6. Minions, Christmas song. Parce qu’elle me fait toujours beaucoup rigoler.
  7. Queen, Thank God it’s Christmas. Que serait un blind test chez nous sans une chanson de Queen ?
  8. Frank Sinatra, White Christmas. On avait l’embarras du choix avec Frankie-les-yeux-bleus, j’ai pris de l’ultra-connu.
  9. Wham! Last Christmas. Trouvée en trois secondes par Shermane. Je dénonce si je veux.
  10. The Darkness, Christmas Time (Don’t let the bells end). Celle-là, c’est ma préférée de tous les temps, celle que j’inflige à tout le monde à cette période de l’année (voire à d’autres périodes)
  11. Les Poppys, Non, non, rien n’a changé. Je plaide totalement non coupable. Tout est la faute de Ioionette et SonMari, qui trouvaient qu’il n’y avait pas assez de chansons francophones dans notre sélection.
  12. Blink 182, Won’t be home for Christmas. J’ai découvert deux jours avant que Blink avait commis une chanson de Noël, forcément, il fallait l’ajouter.
  13. John Lennon, Happy Xmas (War is over). Le clip est juste atroce, la chanson ultra-connue (je ne savais pas qu’elle était de lui, en fait).
  14. Tino Rossi, Petit papa Noël. Plus dégoulinant que ça, je sais pas si on trouve.
  15. Johann Strauss Père, La marche de Radetzky. Que fout ce morceau dans la playlist ? C’était tiré par les cheveux, mais c’est parce que c’est celui qui clôture systématiquement le concert du nouvel an de l’orchestre philharmonique de Vienne (idéal pour digérer le 1er janvier)
  16. Coldplay, Christmas lights. Le choix de Monsieur, bien entendu.
  17. Minikeums, C’est nonoël. Je, euh, non, rien. Ou plutôt si : encore un coup de Ioionette et SonMari.
  18. Billy Mack, Christmas is all around. La chanson ultime de Love actually, notre comédie romantique préférée.
  19. Dropkick Murphys, The Season’s upon us. Celle-ci n’est pas loin de détrôner The Darkness dans mon cœur, ce qui n’est pas peu dire.
  20. Twisted Sisters, Oh, come all ye faithful. Un cantique à la sauce glam rock, ça me met en joie.

Alors, vous en pensez quoi ? Sommes-nous d’affreux tortionnaires ? Quels morceaux auriez-vous choisis ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Grinch qui avait mangé un Bisounours

Ceux qui me connaissent ou qui me lisent depuis un certain temps savent que je n’aime pas Noël. Cette fête me stresse, entre la course à l’échalote pour trouver les cadeaux, les demandes de listes qui tombent dès octobre et les talents d’équilibriste qu’il faut déployer pour l’organisation…
Je n’ai longtemps trouvé qu’un seul sens à Noël : celui de l’avalanche de cadeaux. Et quand je dis “avalanche”, c’est au sens propre. Certaines années, avec le jeu des familles recomposées, il nous est arrivé de célébrer Noël à quatre reprises, du 24 décembre à l’Epiphanie (plus la petite enveloppe pour Hanouka, histoire de faire bonne mesure).

Attention, je ne dis pas que je n’aime pas faire des cadeaux, au contraire. C’est juste que, outre que souvent on coche un truc sur liste, parfois je n’ai pas d’idée ou que je trouve l’exercice un peu artificiel. De la même façon, je suis toujours ravie de recevoir plein de choses, même si je ne peux m’empêcher de me demander si j’en ai vraiment besoin/envie ou si la saison a créé ce besoin/cette envie.
Mais depuis quelques semaines, il se passe des choses étranges…

  • J’ai décidé d’organiser une “Christmas party” à la maison avec des copains, avec Secret Santa et blind test. Toute seule avec mes petits bras musclés.
  • Le même jour, j’ai trouvé le thème du swap (“Lumière !” si vous avez suivi) en pensant aux lumières de Noël dans la nuit. Si, si, si.
  • D’ailleurs, je n’ai pas une mais deux swapées, pour faire bonne mesure.
  • J’ai acheté avec mon propre argent de nouvelles décos de Noël, un poil kitschouilles pour certaines, mais qui me faisaient envie.
  • Je me suis inscrite au Secret Santa d’Armalite, et mon colis est presque prêt.
  • Je me suis inscrite au Secret Santa du bureau (!!!), j’attends de connaître le nom de mon binôme.

Très sincèrement, je crois que j’ai dû avaler un Bisounours par mégarde (peut-être avarié, le Bisounours). Voilà plusieurs semaines que je suis à fond sur Noël et que je suis excitée comme une puce à l’idée des fêtes.
Exorcisez-moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tag de Noël

Ce n’est un secret pour personne, ou presque : je n’aime pas Noël. Ca me stresse, me rend grognon, me hérisse… tout ce que vous voulez, mais je vous avoue que l’ambiance Jingle bells, paysages enneigés et Ferrero Rocher me gonfle, voire me pèse de plus en plus. On aurait pu croire que l’arrivée de la Crevette changerait la donne, mais pas pour l’instant.
Toutefois, quand j’ai vu le tag de Noël posté par Titite, je n’ai pas pu résister : car j’ai beau ne pas aimer Noël, il y a plein de choses qui me parlaient dans cet exercice de style. Pour la peine, voici mes réponses.

Quelle est ta chanson de Noël préférée ?

Indétrônable (et indétrônée à ce jour), il s’agit de Christmas time (don’t let the bells end) de The Darkness. J’ai aperçu le clip par hasard sur MTV il y a… facilement dix ans, et depuis, c’est mon hymne de décembre. J’adore le côté complètement décalé de la chanson, du décor… Et puis, bon, Justin Hawkins avec son string rouge et son pantalon à lacets, quoi.

Toutefois, depuis deux ans, une autre chanson tient la corde, The Season’s upon us, des Dropkick Murphys. “Some families are messed up while others are fine. If you think yours is crazy, well you should see mine.”

Quelle est ta boisson préférée pour les fêtes ?

Champagne ! On ne se refait pas…

Quel est ton film de Noël préféré ?

Love Actually, sans la moindre hésitation. Depuis le tube improbable de Billy Mack, Christmas is all around, aux écarts conjugaux d’Alan Rickman en passant par la danse mythique de Hugh Grant, ce film est un rituel de Noël. Ma grande chance, c’est que l’Anglais est également très fan, ce qui fait que nous le visionnons au moins une fois par an à cette époque.
(Je sais qu’il est passé lundi soir mais, assommés par la crève, nous sommes allés nous coucher à 22h en nous promettant de ressortir le DVD pendant le week-end.)

Love_Actually_movie

Quelle est ta tenue préférée pour Noël ?

La tenue, je ne sais pas, mais les chaussures, oui ! Sans hésitation, les Devil’s desire de Irregular choice, que je possède en vert, et dont les couleurs, les paillettes et les motifs sont parfaitement dans le ton. A porter avec un pantalon noir ou une robe verte.

devils desire

Préfères-tu jouer dehors dans la neige ou rester au chaud, à l’intérieur, avec une boisson chaude ?

De la neige, à Paris, sérieusement ? Pour être honnête, je penche très fort vers le canapé, surtout enveloppée d’un plaid et avec un bon livre et une tasse de chocolat chaud pour me tenir compagnie, mais je suppose que si je devais me trouver dans un coin vraiment enneigé à cette époque de l’année, j’en profiterais quand même un minimum.

Emballer les cadeaux – plaisir ou galère ?

C’est plutôt un plaisir, tant que ça reste dans la limite du raisonnable (genre si j’ai pas 20 trucs à emballer en deux heures) et du faisable (oh, une sphère, il ne fallait pas !). J’aime bien me casser un peu la tête pour faire de jolis paquets, après je ne suis vraiment pas douée ni inspirée, alors mes efforts ont souvent l’air juste passables.

Quel est ton plat préféré de Noël ?

Le foie gras ! C’est même à mes yeux un des meilleurs moments du dîner de Noël, avec le champagne. Je n’aime pas la bûche (sauf quand elle est glacée, et encore), et généralement je me suis tellement empiffrée à l’apéritif que, lorsqu’arrive le plat, je n’ai plus faim.

FOIE-GRAS

Ce que tu préfères à propos de Noël ?

Quand c’est fini. Non, j’déconne. Encore que.
Non, ce que j’aime à Noël, c’est qu’on mange super bien. Et souvent. Oui, je réfléchis avec mon estomac.

Rendez-vous sur Hellocoton !