En guise d’introduction

Ca ne vous aura pas échappé, je n’ai pas publié de bilan ces deux dernières semaines. En cause, la grippe qui m’est tombé dessus pour la première fois depuis 20 ans (et que j’ai bien senti passer…), puis la fatigue.
Car ce que je retiens de 2017, c’est l’épuisement. Ce fut une année riche, mais éreintante, qui m’a laissée complètement sur les rotules. Il y a eu des moments absolument géniaux – la naissance du Paprika, l’entrée de la Crevette à l’école et sa prise d’autonomie toujours croissante, notre week-end à Budapest… – mais globalement, j’ai eu l’impression d’une longue course d’obstacles qui m’a laissée très peu disponible physiquement et psychiquement.

Alors si je devais souhaiter quelque chose pour 2018, ce serait, à défaut de repos – j’ai deux enfants en bas âge, je n’entretiens guère d’illusion sur ce sujet – une forme d’apaisement, de sérénité. J’aimerais pouvoir faire preuve de davantage d’écoute et de bienveillance, aussi bien à l’égard des autres que de moi-même. Je vais éviter de me mettre la pression et je n’y penserai certainement pas tous les jours, mais c’est un but que j’estime bénéfique.

D’ici là, je vous souhaite une belle année 2018 pleine de bonheur(s).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et pour 2016…

Cette année, je ne me sens pas d’établir une liste de résolutions, qu’elles soient bonnes, mauvaises, justifiées ou prétextes. J’ai suis plutôt d’humeur à vous dresser une liste d’envies. Parce que 2015 a laissé des traces, bonnes ou mauvaises, parce que nourrir un désir me semble moins forcé que m’astreindre à une résolution, et parce que… j’en ai envie ! Voici donc, pêle-mêle, ce que j’aimerais en 2016.

  • Finir l’Alphabet Costumé. Abandonné pendant l’été pour cause de pas de connexion / pas d’idée, j’en reparle régulièrement avec l’Anglais et j’espère qu’on va y arriver, cette fois.
  • Continuer à me bouger le popotin. A la piscine, certes, mais aussi d’autres façons. Monsieur m’a offert un vélo à Noël (et là, ceux qui me connaissent depuis l’enfance doivent se marrer comme des baleines), il va bien falloir que je m’en serve. Dès qu’on aura acheté un casque et un antivol, et monté un siège bébé. Et puis j’ai d’autres idées en tête.
  • Partir. Seule, en amoureux, à trois, j’ai envie de voir du pays. Aller voir les copines qui ne cessent de m’inviter à passer le week-end chez elle et à qui je dis toujours “oui mais non mais je sais pas”, emmener la Crevette à l’étranger, s’offrir une ou deux pauses à deux.
  • Réitérer le Reading Challenge – j’en reparle très vite. D’une manière générale, j’ai envie de lire encore plus et des choses toujours plus variées.
  • Me montrer plus “proactive” (comme on dit en bon jargon corporate) dans l’écriture. Ne plus attendre qu’on me confirme les choses, mais prendre davantage l’initiative, quitte à essuyer des refus.
  • Trier, ranger, épurer. J’ai un sentiment d’accumulation, en particulier dans mon dressing et mes étagères, et il faut que tout ça respire. Voilà deux mois que j’ai trié mes livres pour aller les revendre sans trouver le temps de concrétiser, par exemple.
  • Me cultiver. Plus d’expositions ! Plus d’opéras ! Plus de trucs auxquels je n’aurais pas forcément pensé, aussi.
  • Continuer le Winter Cookbook Challenge de Sunalee, parce que ça m’amuse énormément ; organiser d’autres swaps avec Shermane ; participer à d’autres initiatives de ce genre.
  • Trouver du temps pour mon couple. 2015 a été beaucoup centré sur la Crevette et sur nos soucis respectifs, si bien qu’on s’est un peu oubliés en chemin.
  • S’offrir de jolis moments en famille. A présent que mademoiselle marche, parle sans cesse et comprend un peu le monde qui l’entoure, j’ai très envie de lui faire découvrir plein de choses.
  • Ecrire ici. Au moins aussi souvent, si ce n’est plus. Et atteindre le millième billet (avant l’été, je pense).

Et vous, de quoi sera faite votre année ?

Rendez-vous sur Hellocoton !