The tea caddy

Aujourd’hui, je devais retrouver des amies pour le thé, et l’une d’entre nous a suggéré que nous nous rendions au Tea Caddy, un salon du quartier latin. Je n’aime pas forcément l’enchevêtrement de petites rues dénaturées par les vendeurs de kebabs, les restaurants faussement typiques et les boutiques de souvenirs moches, mais le lieu se trouve un peu à l’écart, non loin de la librairie Shakespeare & Co. et de l’église Saint-Julien-le-Pauvre.

IMG_0703

L’endroit est petit et un peu sombre, lambrissé de bois et doté de fenêtres à carreaux de verre dépoli mais, grâce au temps clément, la lumière naturelle entrait à flots et la majeure partie de la clientèle a décidé de s’installer en terrasse.
Nous avons commandé chacune un thé, Marion et Noriko ont choisi les scones à la crème et à la confiture de fraises tandis que, fidèle à moi-même, j’ai opté pour le gâteau au chocolat noir. Eh bien laissez-moi vous dire que je n’ai pas très faim ce soir.

Le gâteau au chocolat noir

Le gâteau au chocolat noir

Le thé était bon, mais je pense que tout ce chocolat en a un peu effacé le goût, aussi ne saurais-je être plus précise. J’avais choisi un thé noir à la rose, aux baies de sureau et à la fraise, et au moins la crainte que le mélange soit écœurant ne s’est pas confirmée !
Mais ce qui m’a le plus plu au cours de cette après-midi, c’est l’accueil discret et pas trop insistant. En outre, nous avons passé deux heures et demie à papoter sans rien commander de plus – je pense qu’au bout d’une heure le thé était définitivement trop froid – et personne ne nous a fait sentir que nous étions importunes ou qu’il fallait envisager de partir parce que d’autres attendaient. Certes, la salle était en partie vide, mais c’était franchement appréciable de ne pas se faire rappeler à l’ordre.

Dernier point, et non des moindres : la boutique dispose d’un site internet marchand.

The Tea Caddy – 14 rue Saint-Julien-le-Pauvre 75005 Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !

Majesthé

Quand nous sommes arrivés dans la maison de famille de l’Anglais quelques jours avant ses parents, j’ai dû fouiller dans les placards pour trouver de quoi boire le matin. Malheureusement, ma récolte fut maigre : un tout petit fond de thé des moines du Palais des thés, un peu de thé vert au jasmin non identifié mais très bon et du thé du hammam (que je n’aime pas). Comme en plus j’aime bien le thé noir au petit déjeuner, j’aime autant vous dire que j’ai été fort dépourvue quand la soif fut venue.

Je me suis donc mise en quête d’une boutique qui me permettrait de remédier à la situation. C’est à Nîmes que j’ai trouvé mon bonheur. Il y a certes une succursale du Palais des thés, mais j’ai préféré découvrir un lieu moins impersonnel, et poussé la porte de Majesthé. J’ai bien fait.

La boutique

La boutique

Première bonne surprise : il y a un salon de thé à l’étage. Celui-ci ferme dans une demi-heure, mais on nous laisse quand même nous installer. Les commandes sont prises de façon intéressante : pas de carte, mais quelques questions pour cerner nos goûts (plutôt du vert, du noir, du blanc ? Floral, fruité, nature…?) avant de nous faire sentir une petite sélection. Après avoir écarté un “coquelicot gourmand” de Dammann, j’ai opté pour un “Earl Grey Deluxe Lady Star”, un nom à rallonge pour un thé qui m’a ravie. Une vraie découverte. L’Anglais, quant à lui, a choisi un thé fumé dont je ne me rappelle bien entendu plus le nom…

Une petite tasse ?

Une petite tasse ?

Un coin cosy...

Un coin cosy…

Nous sirotons nos tasses sans être poussés vers la sortie, ce qui est appréciable (avantage: le salon ferme une demi-heure avant la boutique, cela laisse un peu de temps), profitant de la musique discrète et de la déco qui mêle influences méridionales et asiatiques. Comme nous sommes les seuls clients, on nous offre en plus une cuillère de chocolat à tartiner chacun, selon nos goûts : cerise pour l’Anglais, violette pour moi. Un délice !

IMG_0518

Une fois cette entrée en matière achevée, direction la boutique. Le conseil est attentif et personnalisé, on renifle les contenus des sachets, on nous fait même goûter une infusion froide… Il y a en outre de beaux objets liés au thé : théières, carafes pour thé glacé, boîtes à thé… Un très joli choix et une belle introduction à cet univers.
Je finis par emporter un sachet du fameux Earl Grey Lady Star qui m’a tant plus, ainsi qu’une boîte d’Anastasia de Kusmi (j’étais en service commandé), un ceylan nature et une infusion de fruits à dominante de pêche et d’ananas. Pendant que je règle mes achats, le vendeur me glisse cinq échantillons différents : lapsang souchong, pu-erh, thé noir “Balade en Flandres”, infusion “Promenade en Provence” et… j’ai oublié le dernier. Mais par “échantillon”, il ne faut pas comprendre “infusette individuelle pré-emballée” mais “réplique miniature d’un sachet étiqueté main”.

Majesthé, 1 rue Sainte-Eugénie
30000 Nîmes
Ouvert du mardi au samedi, de 10h30 à 19h (18h30 pour le salon de thé)

Rendez-vous sur Hellocoton !