Les Vertugadins

A l’occasion du bal Belle Epoque organisé par notre association de danse le week-end dernier, l’Anglais et moi avons fait appel à un loueur de costumes. En effet, je suis une bille en couture (c’est tout juste si je sais recoudre un bouton), et donc incapable de confectionner nos tenues. De plus, il s’agissait d’une période qui ne nous intéressait pas franchement, et acheter/faire faire un costume adapté n’avait pas beaucoup d’intérêt à nos yeux.

IMG_3850

Notre choix s’est porté sur l’atelier les Vertugadins, pour deux raisons : plusieurs costumiers réputés leur font confiance et eux-mêmes ont une bonne réputation auprès des reconstituteurs ; en outre (et ce n’est pas négligeable pour moi), l’atelier est desservi par le métro.
Chacun a pris rendez-vous pour composer sa silhouette : trichant un peu, j’ai choisi une robe 1910 que je trouvais moins tarte que les tenues 1900 (la mode du “monoboob” ne me plaît pas franchement). Monsieur, quant à lui, a opté à ma grande surprise pour une tenue de soirée civile (jusqu’à présent, il ne faisait que du militaire).

Ca ressemble à ça, en 1900

Ca ressemble à ça, en 1900

Je suis allée récupérer les “silhouettes” retouchées et préparées deux jours avant l’événement. Las, le jour J, ce fut le drame : dans la confusion (l’atelier louait beaucoup de tenues 18ème pour le bal de Kamel Ouali à Versailles le même week-end), le costume de l’Anglais a été éparpillé… et mal restitué. Gilet et pantalon trop grands, ceinture trop petite, papiers oubliés dans les poches… arg.
Pour ma part, ma robe était parfaitement retouchée, agrémentée d’un accessoire pour orner mes cheveux. J’ai reçu plein de compliments toute la soirée – même s’il a fallu préciser à chaque fois que ce n’était pas moi qui l’avais faite. Les détails en dentelle ancienne, perles et boucle art nouveau permettent vraiment de donner un air “authentique” à la tenue.

Monsieur, en grande discussion avec Offenbach

Monsieur, en grande discussion avec Offenbach

Yours truly, dans la salle de théâtre

Yours truly, dans la salle de théâtre

Alors, est-ce que je recommanderais ? Malgré l’énorme couac pour l’Anglais, la réponse est oui : lorsque j’ai signalé le problème en rendant les costumes, personne n’a mis en doute ma parole, et on m’a spontanément remboursé une partie des frais.
Enfin, le soin apporté aux détails, l’amabilité et la disponibilité des tailleurs sont à signaler et contribuent à recommander l’adresse.

Les Vertugadins, 12 rue Francisco Ferrer, Ivry-sur-Seine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

  1. Kleoinparis says:

    En fait, la silhouette Belle Epoque est en S très prononcé : poitrine arrondie et ramenée au centre, cambrure marquée. Ca donne l’impression d’avoir un seul sein au milieu de la poitrine, que l’on surnomme parfois le “monoboob”.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.