Intrigue à l’anglaise, Intrigue à Versailles

Une petite chronique livre pour changer… Récemment, j’ai découvert deux romans d’Adrien Goetz, qui mettent en scène les aventures d’une conservatrice de musée, répondant au doux nom de Pénélope. Le premier volet la voit résoudre les mystères de la tapisserie de Bayeux, et la seconde lui permettra d’éclaircir les rapports entre Versailles et le jansénisme.

Outre des personnages attachants – Pénélope, mais aussi son fiancé Wandrille, et quelques croustillants personnages secondaires – l’attrait de ces romans réside dans l’atmosphère “envers du décor” qu’insuffle l’auteur. On est projeté dans les petites querelles entre conservateurs, les difficultés pour avoir accès aux collections, les concours et l’école du Louvre… Presque un lvire pour chartistes, en somme !
J’ai également beaucoup apprécié les multiples détails sur les oeuvres, les lieux, les fausses vérités connues de tous et l’acharnement de l’auteur à nous révéler les petits secrets des grandes oeuvres. Enfin, d’un point de vue beaucoup plus personnel, j’ai adoré me replonger dans Versailles, ses jardins, sa ville, que le roman évoque remarquablement bien, ce qui m’a permis de retrouver mes impressions de visiteuse et d’habitante, mais aussi mes souvenirs d’agent d’accueil.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.