Teatag (RoseChiffon)

Shermane vient de répondre à ce petit questionnaire et de me taguer, et je me suis dit que ça pourrait être intéressant. D’autant que… je suis en train de siroter ma théière du matin.

1. Comment a commencé ton amour pour le thé ?
Comme je le disais en parlant de l’earl grey chocolat de Lupicia, le thé est pour moi un souvenir d’enfance dans lequel je trempais, non pas une madeleine, mais un mikado (il faut vivre avec son temps). On a toujours bu du thé chez mon père, surtout noir, et c’était la tradition du week-end : théière pour le brunch, théière en fin de journée pour le goûter. Quand j’ai commencé à m’intéresser au Japon, je me suis tournée vers le thé vert, et ai commencé à “fréquenter” certaines boutiques comme le Palais des thés qui n’était pas très loin de chez moi.
Et dès que je me suis installée seule (il y a dix ans), j’ai commencé ma collection.

2. Bien chaud ou glacé ?
Je le bois chaud toute l’année, mais j’adore préparer du thé glacé lorsque la saison s’y prête. Là encore, c’est un héritage de mon père, qui préparait du thé noir qu’il refroidissait au congélateur en cas de fortes chaleurs. L’autre avantage du thé glacé, c’est qu’il me détourne au moins temporairement des sodas.

3. Tu es plutôt thé noir, vert, blanc, oolong, pu-erh ?
La question qui tue. Je dirais que je reste une fervente adepte du thé noir, notamment de l’earl grey, pour lequel je me (re)découvre une passion ces derniers mois.

4. Parle-moi de tes 3 thés préférés ! Et de celui que tu détestes !
Seulement trois ? Mais c’est impossible ! D’autant que mes goûts évoluent en permanence.
Alors, en ce moment, on va dire… le “hanami” de Betjeman & Barton, un thé noir au goût fleuri très prononcé, le “thé mon amour” de George Cannon, un oolong aux fleurs et aux fruits, et le genmaicha du Palais des thés.
Pour ce qui est de détester… le thé vert à la rose de Kusmi, très certainement : il sent la rose séchée (alors que selon moi il faudrait que ça sente l’huile de rose ou la rose fraîche) et n’a aucun goût.

5. S’il y a un moment thé dont tu ne peux pas te passer, ce serait lequel ?

J’en consomme tout au long de la journée, mais c’est ma théière du matin qui m’est indispensable ! C’est le moment qui me permet de faire la soudure entre le lever et le travail, d’autant que je bosse à la maison, et encore plus depuis la naissance de la Crevette. Sans ce “moment thé”-là, il me serait bien plus difficile de me plonger dans le travail.

6. Thé en vrac ou en sachets ?
J’ai quelques thés en sachets, des échantillons glanés ça et là qui me sont tout de même bien utiles quand j’ai la flemme de me faire une théière entière, souvent l’après-midi. Il m’arrive aussi de confectionner moi-même des sachets, par exemple lorsque monsieur a envie d’un parfum et moi d’un autre. Mais pour l’essentiel, je suis thé en vrac (et boîtes à thé).

7. Sucre, miel, citron, lait ? Tu pimpes ton thé ou jamais ?
Il fut un temps où je mettais du sucre dans mon earl grey, mais c’était il y a longtemps et je ne le ferai plus, promis. Aujourd’hui, je n’ajoute du miel que dans une tisane, en cas de maladie. A la rigueur, je veux bien boire du thé noir au lait sucré froid qu’on trouve dans les distributeurs au Japon. Mais en général, je serai morte d’hyperglycémie avant.

8. Quel est ton dernier craquage ?
Après des courses presque indécentes chez Betjeman & Barton avec Shermane, j’ai remis ça deux semaines plus tard chez George Cannon. Je suis faible.

9. Tu nous montres ton accessoire de thé préféré ?

 photo (30)Ces tasses japonaises m’ont été offertes par ma sœur pour un anniversaire. Elles sont superbes, en céramique dorée à la feuille à l’intérieur, et gardent parfaitement la chaleur du thé. Je ne m’en sers pas beaucoup, mais je les adore.

10. Tu bois un thé en ce moment ? Lequel ?

Là, tout de suite, un “goût russe Douchka” de Dammann Frères, parce que la nuit (et le réveil !) a été compliqué et que j’ai besoin d’un coup de fouet.

11. Tu as une petite anecdote à nous raconter en rapport avec le thé ?

Plein ! Parmi elles, je me souviens de la première fois où j’ai assisté à une démonstration de cérémonie du thé japonaise. J’avais traîné ma mère et ma sœur à une présentation de culture japonaise à Versailles (c’était il y a plus de quinze ans…). On nous avait offert une pâtisserie, que j’avais trouvée atrocement écœurante tant elle était sucrée, puis le fameux breuvage qui m’avait paru très étrange… Aujourd’hui, j’adore l’un comme l’autre !

12. Une boutique à nous conseiller ?

Si vous ne vous y connaissez pas ou peu en thé, mais que vous voulez découvrir le sujet, je recommanderai les boutiques du Palais des thés ; j’ai toujours trouvé le service aimable et souriant, sans vous prendre de haut, et capable de vous orienter vers ce qui pourrait vous plaire. En outre, ils ont une jolie collection d’accessoires.
En matière de thé japonais, deux adresse. A Paris, Jûgetsudô, où nous avions fait l’initiation à la cérémonie du thé avec Shermane en juillet dernier. Au Japon, à Kyôto, Ippodô, d’où j’ai rapporté de très belles choses (et où on parle un peu anglais, c’est important de le préciser).

Voilà un exercice amusant, et qui m’a donné envie de faire (enfin) l’état des lieux de mes placards. En attendant, je propose à Another shade of purple, Ioionette et Sarrousse de reprendre le flambeau (ou pas), ainsi qu’à ceux qui pourraient être intéressés.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 comments

  1. Alice says:

    Qu’est-ce qu’il vaut, l’earl grey au chocolat de Lupicia ? (en parlant de thé au chocolat, celui de Kusmi n’est pas siiii dégueulasse que ça)

    Je suis bien d’accord pour les thés glacés : excellents pour faire baisser les stocks ET en guise de dessert. D’ailleurs, en Asie, il y a des cannettes de thé frais dans les distributeurs et c’est vachement bien.

    En cas de désaccord pour le thé, on a deux tasses avec un filtre chacun, chacun sa mini-théière. Bien sûr, c’est un produit japonais ^^

    Tu as acheté tant de choses que ça chez George Cannon ? J’ai dû me forcer à détourner ma tête des boîtes à thé.

    Enfin, ces tasses sont trop belles (achetées en France ou à l’étranger ?) et je note l’adresse de Kyôto, des fois que.

  2. Kleoinparis says:

    J’avais fait un article sur l’earl grey chocolat. Il est bon, mais il ne faut vraiment pas l’infuser trop longtemps, sinon il devient très amer. Et je suis d’accord, le thé noir chocolat de Kusmi est buvable l’hiver.

    J’aime beaucoup votre gadget ! Vous l’avez trouvé où ?

    Chez George Cannon, j’ai acheté du “thé mon amour” et du “Momizi, les feuilles mortes”, mais je me suis effectivement retenue sur les sublimes boîtes à thé (et rangées par couleur, en plus !).

    Les tasses, ma soeur les a trouvées dans une boutique de thé de Saint-Germain-en-Laye, je crois. Il me semble d’ailleurs qu’ils distribuent du Betjeman & Barton, mais je n’en suis pas certaine.

  3. Lucy says:

    Répondu!
    Et merci pour le tag.

    Je constate une fois encore que nous avons des goûts proches pour le thé.
    On s’organise une petite virée dans une bonne adresse lors de mon prochain passage à Paris?

  4. Alice says:

    Oups, pardon pour le Earl Grey Lupicia, j’ai la mémoire courte.

    Nos deux tasses ont une histoire ! La première vient tout droit de Hong Kong (oui y a toujours de la place pour du thé dans la valise), la seconde de je ne sais plus où, mais en France. Et quand j’ai cassé l’un des verres, j’ai pu le racheter ici (https://www.chakaiclub.fr/boutique/accessoires-the/tasse-unitea-kinto/) mais sans le filtre, en taille S. Bref, c’est un « unitea Kinto ».

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.