Le bon outil fait le bon ouvrier

Lors du Winter cookbook challenge orchestré par Sunalee, j’ai pu prendre réellement conscience de certaines limites de ma cuisine. Des limites notamment matérielles. Alors, si je ne peux pas avoir de fourneau à bois ni de four professionnel (étonnamment…), voici quelques petites (ou grandes) choses qui me seraient bien utiles.

  • Un rouleau à pâtisserie. Parce que la bouteille, même essuyée, ça a ses limites.
  • Un batteur électrique. Mon robot de cuisine n’a plus qu’une pale et, dès que je dépasse les deux blancs d’œufs, je risque le raz-de-marée de blancs en neige.
  • Une poche à douille. Il est temps que je me frotte à la recette de la pâte à chou.
  • Un cul de poule. Non, je ne suis pas en train d’insulter quelqu’un.
  • D’autres couteaux japonais. J’en ai un que j’aime d’amour, mais je voudrais bien un ou deux autres dans des tailles différentes.
  • Des emporte-pièces. Ca se sent, que j’ai envie de faire de la pâtisserie ?
  • Une cocotte en fonte grand format. La mienne est parfaite pour 3-4, mais je suis régulièrement limitée. Si un jour on reçoit six personnes, y’en a deux qui mangeront une omelette.
  • Un grill en fonte, aussi. Je rêve de préparer du tataki depuis longtemps, mais je n’ai jamais franchi le pas.
  • Un livre de cuisine italienne. Incroyable mais vrai, malgré mes 60 et quelques bouquins, aucun d’entre eux ne traite de cuisine transalpine. Peut-être parce que j’ai peur de me frotter à la réalité du risotto. Peut-être parce que tout le monde connaît mon engouement pour la cuisine asiatique.
  • Une mandoline. Pour me trancher les doigts comme les candidats de Top Chef.

En vrai, je fantasme sur un robot KitchenAid. En bleu cobalt, merci, bisous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 comments

  1. Gasparde says:

    Le cul de poule va changer ta vie !

    (Cette phrase, sortie de son contexte, elle est magnifique).
    Honnêtement, j’ai un peu râlé en voyant le prix, mais je suis très contente d’avoir le mien, c’est très pratique pour la pâtisseries et pas mal d’autres préparations.
    Moi j’aimerais bien une mandoline et une poche à douille (parce que le sac congelation coupé au bout, c’est pas idéal)

  2. Pauline says:

    Entre les recettes que je teste à la maison et les 2 cours de cuisine que j’ai suivis ce mois-ci (dont un sur la pate à choux), j’ai aussi une liste de ce genre. Mon mari travaille dans la partie (il vend des matières premières et des ustensiles plus ou moins importants aux boulangers, pâtissiers, traiteurs et restaurateurs), je vais avoir du matériel de pro pour pas trop cher, j’ai hâte de les utiliser 🙂

  3. Kleoinparis says:

    @Malena : je note la référence, merci !

    @Gasparde : tant que ce n’est pas “la bouche en cul-de-poule”…

    @Pauline : j’ai vu passer tes photos, ça fait drôlement envie. J’ai hâte de voir ce que tu vas préparer d’autre.

  4. Sunalee says:

    Pour la poche à douille, j’aurais proposé le sac de congélation… en fait ce qui me dérange dans la poche à douille, c’est le nettoyage après.
    Pour la mandoline, achète de la qualité. Un outil qui m’a sauvé la vie, c’est la râpe Microplane de ce type: http://www.amazon.fr/Microplane-34006-R%C3%A2pe-tour/dp/B000W8AMOO/ref=sr_1_10?s=kitchen&ie=UTF8&qid=1459495721&sr=1-10&keywords=microplane qui fait zesteur, râpe et mandoline. Mais si les quantités sont grandes, j’utilise le robot ménager. J’ai un Braun très efficace (sauf que ça prend de la place)

  5. Kleoinparis says:

    En fait j’ai déjà un robot qui fait plein de trucs, dont mandoline, mais je ne peux pas choisir l’épaisseur et, surtout, c’est une galère à nettoyer…

  6. Paulette says:

    hiii, un kitchenAid, mon rêve également ! Chat me dit qu’on a pas la place mais si ça remplace les 4-5 appareils qu’on a déjà, ça compense non ? (en fait non, parce que c’est dur de le ranger dans les placards, mais j’essaye de parer à tous les arguments…)

  7. Shermane says:

    Haha, j’ai un rouleau à pâtisserie mais j’utilise encore des bouteilles, voire des bols…

    Quant au KitchenAid, ça a l’air de prendre une place folle, mais tu as l’air de suffisamment cuisiner pour qu’il soit utile et pour qu’il ne prenne pas la poussière 😀 Faudrait juste qu’on se cotise pour arriver à 700 € (?) !

    Pour ma part, j’allais dire que je n’avais besoin de rien, mais si : mes casseroles sont bien en mauvais état ;__;

  8. Kleoinparis says:

    Le KitchenAid, ma mère m’avait proposé de me l’offrir à Noël juste avant mon accouchement. Vu que j’avais vaguement conscience que mon temps serait très limité, j’avais refusé sur le coup, en prenant une option “pour plus tard”, il est donc possible que l’appareil tant espéré arrive dans mes petits souliers cette année…
    Certaines de mes poêles commencent aussi à faire la tête, il faudra que j’y réfléchisse, tiens.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.