Bilan culturel – Deuxième trimestre 2018

Deuxième volet de cette série consacrée à ma vie culturelle. Soyons honnête, la fin du trimestre a été très difficile à tous les niveaux, et le peu de temps de cerveau disponible a surtout été consacré à (essayer de) dormir.

Livres

  • Eva Luna, Isabel Allende
  • Eugenia, Lionel Duroy
  • 6m² de cuisine plus tard, Sonia Ezgulian
  • Cartes postales de Grèce, Victoria Hislop
  • Révoltée, Evguenia Iaroslavaskaïa-Markon
  • La péninsule aux vingt-quatre saisons, Inaba Mayumi
  • Repose-toi sur moi, Serge Joncour
  • Le foyer des mères heureuses, Amulya Malladi
  • La note secrète, Marta Morazzoni
  • Olivia, Marion Olharan
  • La rose noire, Nora Roberts
  • Le lys pourpre, Nora Roberts
  • Le petit prince, Antoine de Saint-Saint-Exupéry
  • Guitel Pourishkevitsch et autre héros dépités, Sholem-Aleikhem
  • Les délices de Tokyo, Durian Sukegawa
  • Le temps gelé, Mikhail Tarkovski
  • Mãn, Kim Thuy

Poursuivant sur ma lancée du mois de mars qui avait été particulièrement fructueux, j’ai également beaucoup lu en avril et mai. Las, des choix malheureux en mai (trois livres à la suite qui m’ont plus ou moins ennuyée) et un mois de juin particulièrement éprouvant ont ralenti ma belle progression. Je compte sur l’été pour me replonger dans les livres, on y croit.

Films

C’est moins bien qu’au premier trimestre, mais il s’agissait d’un cru exceptionnel. Cette fois-ci, entre les ponts, les congés de la nounou, les obligations professionnelles de l’un et l’autre, il nous a été quasiment impossible d’aller au cinéma. Pour preuve : nous avons enchaîné ces deux séances le même jour (quand on aime…). Et je n’ai toujours pas rédigé le compte-rendu de Deadpool 2, qui m’a pourtant fait bien meilleure impression que le dernier Avengers.

Spectacles

J’inclus la masterclass dont je n’ai cessé de vous rebattre les oreilles, même si on était à mi-chemin entre le cours et la démonstration, car j’ai vraiment passé un moment hors du temps. Pour La fille mal gardée, je ne désespère pas de mettre ma critique en ligne (en priant très fort pour que François Alu soit nommé Etoile ce soir – même si j’aurai la haine parce que je n’y assiste pas).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.