Winter cookbook challenge #12

Voilà donc trois mois que nous avons débuté ce challenge, et je sens qu’il va beaucoup me manquer quand il s’achèvera. Il faudra que je trouve de quoi le remplacer. Cette semaine fut inspirée par deux choses : des envies de recettes marines et une grosse commande de pâtes Rummo qui est enfin arrivée à la maison alors que j’avais oublié son existence.

photo 1 (40)

Dimanche soir, sur proposition de Monsieur, j’ai réalisé des saint-jacques flambées au whisky, d’après le livre Le whisky, dix façons de le préparer paru aux éditions de l’épure. C’est d’ailleurs dans ce livre que j’avais trouvé la recette des escalopes de veau au whisky. Au moment de flamber, j’ai eu un peu la trouille car la flamme était assez conséquente et attisée par la hotte, mais tout est vite rentré de l’ordre, et nous nous sommes régalés. La recette proposait de servir avec des tagliatelles fraîches et, en effet, c’était une réussite.

photo 2 (39)

Lundi soir, l’Anglais m’avait demandé un cullen skink, une soupe écossaise à base de haddock et de pommes de terre, sur laquelle il lorgnait depuis un moment. La recette est tirée du livre God save the cook, une excellente (et plutôt simple) introduction à la cuisine des îles britanniques, où je pioche régulièrement des idées. C’était très bon et nourrissant.

photo 4 (10)

Mercredi, j’avais trop envie de goûter mes fameuses pâtes Rummo, mais j’ai découvert – ô rage, ô désespoir – que je ne possédais aucun livre de cuisine italienne. Si. Du coup, je me suis rabattue sur The Eagle cookbook, le livre de cuisine du premier “gastropub” londonien, The Eagle, où nous avons mangé à une ou deux reprises. Leur cuisine est très teintée d’inspirations méditerranéennes, notamment italiennes, espagnoles et portugaises. J’ai donc choisi de faire des orrechiette au beurre de sauge. Il aurait fallu retirer l’ail avant de mettre la sauce, mais je pensais n’avoir que l’ail surgelé en morceaux et je n’étais pas d’humeur à faire le tri. Il n’empêche que c’était très bon.

photo 5 (4)

Hier soir, plus grand-chose dans le frigo. J’aurais bien fait des pâtes, mais je voulais un semblant de recette pour ne pas avoir l’impression de “gâcher” (la contrainte insoupçonnée d’acheter un truc de marque). En fouillant dans le Petit livre des pâtes n°2 dont j’avais déjà parlé, j’ai trouvé une recette à base de poulet (il y avait aussi un reste de poulet rôti dans le frigo) et d’herbes aromatiques. C’était pas mal du tout, mais pas photogénique pour un sou.

Au programme la semaine prochaine… je n’ai qu’une recette de gâteau en tête, et rien d’autre pour le moment. Mais je suis certaine qu’on trouvera de quoi s’occuper en cuisine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 comments

  1. Sunalee says:

    Rien ne t’empêche de continuer le challenge, j’arrêterai juste de faire les comptes-rendus hebdomadaires. D’ailleurs, j’ai bien envie de persévérer aussi ! J’ai l’impression de n’avoir touché qu’une toute petite frange de mes livres.

  2. Kleoinparis says:

    Pareil ! J’ai à peine effleuré le sujet, me semble-t-il. Si on poursuit, il sera peut-être bon de changer de titre, parce que “Winter cookbook challenge” en plein mois juillet, ça va faire bizarre !

  3. Sunalee says:

    oui ! j’avais rajouté “winter” parce que le tag “cookbook challenge” existait déjà ! Donc, si tu as d’autres idées de nom…

  4. ioionette says:

    Moi aussi je vais continuer (comme je n’ai pas fait grand chose pour le moment ce serait un echec de s’arreter là) !

  5. Shermane says:

    Impressionnants, tes plats !

    Il faut un whisky particulier, pour la cuisine ? Ou un (type de) whisky à éviter ?

    Le Petit livre des pâtes n°2 ne propose rien pour mettre en valeur les pâtes Rummo ? D’ailleurs, je suis impressionnée (étant facilement impressionnable) par ta commande ! Pour une fois, je ne me plains pas : le rayon Rummo (et De Cecco) est bien garni 🙂

  6. Kleoinparis says:

    Merci, merci, mais honnêtement, c’est plus impressionnant que compliqué 😉

    Pour le whisky, je suppose que ça dépend de tes goûts : pour la sauce des escalopes, on avait fait ça au Laphroaig qui est un whisky tourbé et permet d’apporter une note fumée ; pour flamber, on a pris du Glenfiddich parce que c’est un whisky plus “commun” et neutre. Je pense que si tu veux une note plus sucrée il vaut mieux utiliser du rye.

    Le petit livre des pâtes n° 2 est un mini-bouquin de cuisine qui m’aurait été très utile si je l’avais ouvert pendant mes études. Aujourd’hui, je le trouve moins intéressant. La commande, c’est pas moi, c’est vente privée ! Ils faisaient des “packages” avec un contenu prédéfini.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.