10 Things I liked this week #159

La semaine a eu des hauts et des bas. Le Paprika nous a pourri une nuit, ce qui nous a vidés pour le reste de la semaine, la Crevette a encore chopé la crève… mais il s’est passé aussi plein de trucs chouettes, alors profitons-en.

  • En dépit de la nuit moisie, je n’ai pas fait de crise de larmes / nerfs. Et j’ai plutôt bien encaissé la journée derrière. On progresse.
  • Mardi, la double visite gynécologue / vétérinaire a fait beaucoup rire mon entourage sur Facebook, surtout quand j’ai parlé de faire une blague graveleuse (heureusement Rafu s’est dévoué). Bonus : le chat est vacciné et dépucé, et je suis en pleine forme.
  • Pour me récompenser d’être allée chez le médecin, je suis allée à la découverte de la pâtisserie La Meringaie qui fut un véritable coup de cœur.
  • Mercredi soir, en attendant que le Paprika daigne s’endormir, j’ai rangé mes papiers. Sous la couche de poussière et de courrier en souffrance (j’avais des courriers de la banque datés de décembre 2016…), se trouvait un bureau. Incroyable.
  • Au hasard de mes pérégrinations sur Instagram, j’ai découvert un tableau qui illustre à la perfection une scène de mon premier roman. Jusqu’à la couleur de la robe de la claveciniste ! Le monde est parfois étrange.
  • Samedi, nous nous sommes rendus au marché de l’histoire de Pontoise Compiègne, pour la première fois depuis 18 mois. On a revu les copains, fait le plein de nourriture et d’alcool, craqué pour une petite robe pour la Crevette et une capeline 19ème pour moi…
  • Et j’avoue, je me suis offert une robe à la française. C’est pas du tout raisonnable, je le reconnais. Mais du coup je vais pouvoir suivre Gasparde et Mademoiselle Nuncq à Vaux-le-Vicomte si elles y retournent (dites-moi que vous y retournez, les filles).
  • Dimanche, Lucy est venue prendre le thé à l’occasion de son week-end parisien. C’était très agréable et trop court, alors on fait des projets pour les vacances de Noël.
  • A plusieurs reprises, l’Anglais a donné de sa personne et de son appareil photo pour m’aider à illustrer mon blog ou mes comptes Instagram. Vive lui.
  • La Crevette s’est mis en tête d’écrire, et réclame régulièrement qu’on lui épelle des mots. Je crois que la méthode syllabique porte ses fruits.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply