Bilan culturel – Quatrième trimestre 2018

Ce dernier trimestre en forme de longue ligne droite ne fut pas des plus calmes. Si j’ai rendu ma dernière traduction de l’année courant novembre et me suis depuis autorisée à relâcher la pression, j’ai néanmoins accusé le contrecoup de la fatigue. L’absence de l’Anglais début décembre a aussi, étrangement, coïncidé avec une panne sèche de lecture, qui a duré pas loin de quinze jours (il faut que j’arrête les récits de femmes enlevées avec leurs enfants, ça ne me réussit pas).

Livres

  • Le Crocodile, Fédor Dostoïevski
  • La librairie de tous les possibles, Yoshitake Shinsuke
  • Et tu n’es pas revenu, Marceline Loridan-Ivens
  • Ariel, Sylvia Plath
  • Ash Princess, Laura Sebastian
  • The wedding from hell, parts 1&2, J.R. Ward
  • Revenir du silence, Michèle Sarde
  • Be not afraid, Alyssa Cole
  • The cottage on Pumpkin and Vine, Kate Angell, Jennifer Dawson, Shaila Lovelace
  • Butterface, Avery Flynn
  • Muffin Top, Avery Flynn
  • Le cœur converti, Stefan Hertmans
  • Nagori, Ryoko Sekiguchi
  • Citizen of the Galaxy, Robert A. Heinlein
  • Petit pays, Gaël Faye
  • Printemps parfumé, Hong Jong-U (traduction fin 19ème d’un conte traditionnel coréen)
  • Poèmes, Nakahara Chûya
  • Hiver à Sokcho, Elisa Shua Dusapin
  • Kosaburo, 1945, Nicole Roland
  • Mary Poppins, La maison d’à côté, Pamela Travers

Il y avait à boire et à manger dans cette sélection ! J’ai finalement beaucoup lu, à la fois parce que j’avais plus de temps, mais aussi parce que la fin du Reading Challenge Goodreads m’a poussée à accélérer dans les derniers jours de décembre. A noter : pas un seul livre de Claude Pujade-Renaud ce trimestre. Non que je me lasse, mais j’avais une PAL monstrueuse, et je commence à redouter le jour où j’aurai lu toute son oeuvre.

Films / Séries

Clairement le parent pauvre de ce récapitulatif, comme tous les ans. Notre vie de famille a eu raison des sorties au cinéma. Ajoutez à cela les déplacements de Monsieur et notre séjour au Canada, et le résultat est déprimant. Après, je reconnais que nous ne sommes pas très “séries” et que nous préférons nous faire un resto quand nous avons un peu de temps à deux. En outre, nous avons laissé les enfants à leurs grands-parents pour le nouvel an, et non pour Noël.

Spectacles

Le dernier trimestre de l’année est toujours propice aux sorties “culturelles”: l’agenda des théâtres est plein et intéressant, et mon abonnement à l’Opéra prend généralement tout son sens à ce moment-là. A noter le spectacle vu à Toronto avec mon père, et le premier ballet de la Crevette. Un dernier spectacle aurait dû s’ajouter à la liste, mais les manifestations de décembre ont conduit à un report le week-end prochain. Ce sera mon premier spectacle de 2019.

Sorties

  • Chutes du Niagara
  • Hockey Hall of Fame
  • Toronto Maple Leafs / Calgary Flames
  • Espèces en voie d’illumination

Mon grand projet pour le dernier trimestre était d’aller au musée et visiter toutes les expositions en retard. Un ratage, donc. J’espère au moins pouvoir aller à Guimet en début d’année, même si j’ai comme un doute.
Le voyage au Canada aura tout de même été l’occasion de se cultiver, et de découvrir ce grand pan de culture locale qu’est le hockey sur glace. Même si le bruit dans la patinoire était à la limite du supportable, le silence religieux qui s’abat dès que le palet est en jeu rend la chose impressionnante, et c’est un sport facile à suivre même pour des néophytes comme moi. Et puis l’ambiance était chaleureuse et bon enfant, comme souvent lors de ce genre d’événements outre-Atlantique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.