Une semaine… #54

  • Grâce à Isa, je me lance dans le #the100daysproject, défi qui consiste à consacrer au moins 5 minutes par jour à un projet créatif.
  • Super soirée au théâtre. Malgré la fatigue, cette sortie nous a fait beaucoup de bien. Et puis le rire, c’est bon pour le moral comme pour la santé.
  • “Le rendez-vous de 19h aura 30 minutes de retard.” On a vu la pédiatre à 19h45, normal.
  • D’ailleurs Junior en a profité pour lui rebooter sa Freebox, comme ça, gratuitement.
  • Un coup de fil très intéressant en lien avec #the100daysproject. Wait and see.
  • Malade ou pas, le gnome est quand même vachement remuant. Et crevant.
  • Après quelques angoisses et pas mal d’organisation, je retrouve Marion pour assister à une répétition de Carmen. Roberto Alagna n’est pas là (damned) mais Anita Rachvelishvili est toujours aussi talentueuse, et emporte le reste du cast. En revanche, cette mise en scène me semble toujours inepte.
  • Mais quel crush pour Lorenzo Viotti (et en quatre langues, en plus) !
  • Samedi, 8h30. Le Paprika s’est extirpé tout seul de sa chaise haute. Il va nous en falloir une avec des sangles, et vite.
  • Réveillée par Junior, maintenue en éveil par mes angoisses, j’attaque ma traduction à 6h45. Ca va être une longue journée.
  • Dimanche matin : il y a une licorne à paillettes dans mon salon.
  • Opération chaise haute d’urgence, la suite : la vendeuse était la mère d’une copine de danse de la Crevette, j’ai récupéré le matos avec le Paprika sur le dos dans le porte-bébé et, bien entendu, il y avait un problème de bus, on a poireauté 25 minutes.
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

  1. Emmanuelle Nuncq says:

    Pour moi le défi serait de consacrer SEULEMENT cinq minutes par jour à un projet créatif ! J’y passe trop de temps, mais c’est comme ça que je me sens vivante et enthousiaste… Du coup bon, le ménage et autres activités chiantes passent toujours en dernier, ce qui me joue souvent des tours. Genre : si seulement j’allais faire des courses ou bien chez le médecin au lieu de coudre ou d’écrire ? Mais non, je préfère être malade ou affamée le nez dans mes patrons et manuscrits, visiblement^^

  2. Kleoinparis says:

    Disons que trouver du temps quand tu as deux enfants et l’équivalent d’un temps plein et demi, ça devient le challenge ! Et puis j’avoue que j’ai un rapport compliqué la création, il me faut toujours beaucoup de temps pour m’y mettre.
    Et j’aime beaucoup trop mon confort pour oublier d’aller chez le médecin ou – pire – oublier de manger !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.