Calendrier de l’Avent Dammann Frères 2017 – Jours 17 à 24

Dernière ligne droite – enfin, façon de parler : les multiples rebondissements familiaux et microbiens ont continué à faire de la dégustation de ce calendrier en temps et en heure une gageure. Néanmoins, j’y suis parvenue, avec grand plaisir.

Jour 17
Brunch tea. Le seul thé non aromatisé de ce calendrier. Le mélange de variétés de thés noirs se prêtait tout à fait au brunch, et m’a du coup poussée à en préparer un, chose que je n’avais pas faite depuis longtemps (bien entendu, la Crevette a décrété qu’elle n’aimait pas les œufs, mais on ne peut pas tout avoir).

Jour 18
Rooibos de Noël. Je ne suis pas trop fan du rooibos, dont je trouve l’arrière-goût souvent trop prégnant. En plus, avec un accord épices et orange, j’avais un peu la trouille. En fait, ça marche très bien, surtout quand on a mal à la gorge et qu’on comate dans le canapé.

Jour 19
Jardin bleu. Un thé noir aromatisé à la fraise, fraise des bois et rhubarbe. Sur le papier, de quoi me faire fuir, en vrai… en vrai, je le connaissais déjà, car L. me l’a offert lorsque j’étais à la maternité et je suis tombée sous le charme. C’était un vrai plaisir de le retrouver.

Jour 20
Citron caviar-rose. Comme son nom l’indique, j’ai envie de dire. Un thé noir dont le parfum “à sec” est intéressant et m’a fait envie, mais que j’ai trouvé trop fade une fois infusé. J’étais malade, il est donc possible que mon sens du goût en ait pâti. En cadeau, le service à thé estampillé “CCCP”. On en trouve des trucs, dans ma cuisine.

Jour 21
Tisane de Noël. Je pense que Dammann est capable de décliner cette thématique à l’infini… Toutefois je suis mauvaise langue car, même si on retrouve les classiques de la saison (cannelle, cardamome, gingembre, baies roses…), cette tisane est délicieuse, tout à fait dans le ton et… sans doute un peu antiseptique. On pourrait éventuellement la renommer “Tisane rhume de Noël”.

Jour 22
Dune d’épices. Ma photo ne rend pas justice aux goûts annoncés, car il s’agit d’une aromatisation agrumes et pain d’épices. Oui, encore. Sur un thé vert, qui plus est. Soyons francs, c’est vite bu, vite oublié, sans être désagréable.

Jour 23
Noël à Londres. Un thé noir aux arômes de pain d’épices et d’amande. Encore une fois, c’est un thé de Noël aux goûts bien calibrés. Avec en bonus la fausse tasse Kate & William reçue juste avant mon mariage.

Jour 24
Christmas tea. Le célèbre thé de Noël de la maison Dammann qui, contrairement à ce qu’on pourrait croire, n’a pas le goût d’amande… mais celui du marasquin et de l’orange. Dit comme ça, ça semble atrocement écoeurant, mais en vrai c’est bien équilibré et ça passe tout seul. En revanche, je crois que j’ai eu ma dose de thés de Noël pour l’année !

Est-ce que ce calendrier m’a plu ? Globalement, oui. J’ai fait de belles découvertes, avec au moins trois coups de coeur (grand goût russe, blanc myrtille, tisane des merveilles). Bien entendu, tout n’a pas toujours rencontré le même succès – je m’aperçois que les thés “aux épices” et les thés de Noël ne font pas tant partie que ça de ce que j’aime – mais c’est le jeu ma pauvre Lucette.
Est-ce que je le reprendrai l’an prochain ? Je ne pense pas. Je me suis rabattue sur ce calendrier un peu en désespoir de cause, un peu par hasard, et j’en suis contente, mais j’aimerais davantage de découverte l’an prochain. J’ai appris entre-temps que le site A l’Unithé faisait aussi des calendriers, et je me laisserai peut-être tenter (sauf si bien entendu je me réveille le 28 novembre…).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Calendrier de l’Avent Dammann Frères 2017 – Jours 9 à 16

Attention, nous entrons dans la période du calendrier de l’Avent où j’ai été malade et où, du coup, la découverte s’est faite en fonction des aléas de santé de la maisonnée, avec avances rapides et retours en arrière.

Jour 9
Blanc myrtille. Quand j’ai vu l’association, j’ai craint le pire, et surtout l’écœurement. Et en fait, pas du tout : ce mélange a bien des notes de myrtille, mais celles-ci sont beaucoup plus végétales que fruitées ce qui, associé à du thé blanc, donne un résultat délicieux. Qui se marie très bien avec… du fromage. Si.

Jour 10
Nuit à Versailles. Thé vert aux pétales de fleurs et aux fruits. C’est un peu une exception qui confirme la règle, je le connais et je l’aime bien. Je l’ai bu un jour de pluie (comme beaucoup de jours de décembre), c’était très bien.

Jour 11
Noël à Venise. J’ai profité de cette thématique pour ressortir le cadeau de Noël offert par Elanor il y a deux ans et que j’adore. Ce thé aux multiples parfums de fruits et de gourmandises ne m’a pas laissé un souvenir impérissable, mais la dégustation était agréable.

Jour 12
Bali. On en revient à un thé vert aromatisé aux fleurs et aux fruits exotiques. Toujours mon problème des thés verts parfumés, mais clairement Dammann sait ne pas trop doser les arômes pour m’éviter l’écœurement. Je l’ai bu avec plaisir mais n’en achèterai pas pour moi.

Jour 13
Noël à Paris. Thé noir aux arômes de cerise, de pain d’épices et d’amande amère. Soyons francs, ça ne m’a pas plu du tout. J’ai surtout senti l’amande (encore…) et un peu la cerise, pas du tout le pain d’épices. En revanche, l’Anglais a bien aimé, il a trouvé ça bon.

Jour 14
Thé vert au jasmin. Agréablement parfumé, le jasmin, qui peut vite être très fort, est bien dosé. Je l’ai bu en mangeant asiatique, c’était parfait.

Jour 15
Tisane des merveilles. Verveine, tilleul, fleurs, arômes de fruits. Cette tisane porte bien son nom, elle est délicieuse ! En plus, on l’a bue alors qu’on luttait contre la crève, ça l’a sans doute parée de toutes les vertus.

Jour 16
Christmas tea blanc. On reprend les arômes de “Noël à Paris” et on recommence… mais pour le coup, ce fut une vraie déception. Ces parfums gourmands se marient vraiment mal au thé blanc, qui a un goût très végétal. Ni Monsieur, ni moi n’avons aimé.

Et à demain pour la dernière partie !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Calendrier de l’Avent Dammann Frères 2017 – Jours 1 à 8

Après avoir longtemps résisté, j’ai craqué dans les derniers jours de novembre pour le calendrier de l’Avent Dammann. Je n’étais pas très enthousiaste au départ, mais j’ai fait le tour du calendrier Chakai Club, et le seul autre qui m’intéressait (Théodor) était à la fois hors de prix et épuisé. Dammann est une maison dont j’aime les thés, et je ne suis globalement pas allergique aux parfums de Noël, donc j’ai tenté ma chance.

Jour 1
Grand goût russe. Celui-ci me faisait de l’œil depuis un moment, mais je redoutais les parfums d’agrumes trop prégnants quand je le respirais. J’ai eu tort car, une fois infusé, c’est un délice, avec un goût présent mais pas envahissant. Un de mes coups de cœur de ce calendrier, je pense en racheter après les fêtes.

Jour 2
Flocons d’épices. Là encore, j’avais très peur du parfum d’orange annoncé, mais c’est passé sans problème. En revanche, je n’ai pas été transcendée, peut-être parce que je n’ai pas eu le sentiment de boire quelque chose de nouveau, juste un thé aux épices comme un autre.

Jour 3
Tisane de la Reyne. Gingembre, verveine, tilleul, cynorrhodon, pétales de fleurs, arômes de citron vert. C’était parfait pour accompagner une journée morne et pluvieuse.

Jour 4
Thé des mille collines, chaï noir. Bon, c’est un chaï aux senteurs de cardamome et de cannelle agréables, mais la dégustation m’a laissée sur ma faim. Les parfums étaient trop faibles, et j’ai senti une âpreté bizarre sur mes dents après l’avoir bu. Etant également une fan inconditionnelle du chaï black de Yum Chaa, il n’était peut-être pas non plus facile de me séduire.

Jour 5
Oolong caramel au beurre salé. Celui-ci, je le connaissais déjà, j’en ai dans mes placards. C’est un thé parfait pour avoir l’impression de boire une gourmandise sans prendre un gramme ! Il est très gourmand et à la hauteur de ses promesses, sans être écoeurant.

Jour 6
Miss Dammann. Un thé vert au citron vert, gingembre et fruit de la passion. Un thé vert parfumé, c’était mal parti pour moi, surtout avec ces arômes-là, mais c’est finalement bien passé, sans pour autant me laisser un souvenir impérissable.

Jour 7
Christmas tea vert. Bon, j’avoue, les thés de Noël de Dammann, je les connais presque tous. Celui-ci a des notes d’amande très marquées qui ne sont pas désagréables mais évoqueraient presque la frangipane… Comme toujours, je préfère le thé vert nature et le thé noir aromatisé, donc celui-ci ne me convainc pas tout à fait.

Jour 8
Pecan pie. Je m’attendais à un goût de noix/noisettes caramélisées, mais une fois encore, on sent surtout le goût de l’amande. J’ai trouvé ça un peu déroutant compte tenu de l’intitulé de ce thé. Pas franchement mémorable.

Rendez-vous demain pour la suite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La liste de mes thés

Après vous avoir fait la liste des alcools du bar et celle des bouquins en souffrance dans ma PAL, je me plie à cette coutume de blogueuses qui consiste à dresser la liste des thés qui dorment dans mes placards. Je précise que je me suis beaucoup calmée depuis le printemps et que j’essaie d’écluser mes stocks au maximum, mais que, parfois, comme tout le monde, je suis faible.

Thé vert

Thé vert
Nature
Uji Sencha, Nakamura Tokichi
Uji Sencha asatsuyu, fournisseur inconnu
Sencha fukuyu, Dammann Frères
Sencha night shadow, George Cannon
Sencha Yamato, George Cannon
Tanka cha, Mariage Frères
Genmaicha, Palais des thés
Gyôkuro Mantoku, Ippodô
Bancha wakayanagi, Ippodô
Hôji-cha, Comptoir Florian (? Offert par Armalite)
Thé de Nara Yamato kabuse, fournisseur inconnu
Thé vert japonais rare, offert par ma sœur, fournisseur inconnu

Parfumé
Thé des Fakirs, Palais des thés (cardamome, clou de girofle, agrume)
Jasmin Kaorisencha, Jûgetsu-dô
Sakura no hana iri-sencha, Jûgetsu-dô
Vert de Saint-Pétersbourg, Kusmi (agrumes, fruits rouges, caramel)
Menthe nanah, Kusmi
Gingembre-citron, Kusmi
Label impérial, Kusmi (orange, vanille, cannelle, réglisse)
Thé vert à la rose, Kusmi
Christmas tea vert, Dammann Frères (cannelle, vanille, pomme, amande, gingembre)
Gunpowder mint, Yumchaa

photo (75)

Thé noir
Nature
Afternoon blend, Keep calm and carry on
Ceylan Kenilworth, George Cannon
Darjeeling Castleton, George Cannon
Assam GFOP, Dammann Frères

Parfumé
Earl grey flowery, Betjeman & Barton – Malheureusement éventé car j’ai oublié de le transvaser dans une boîte hermétique
Goût russe Douchka, Dammann Frères (bergamote, orange douce, citron)
7 Parfums, Dammann Frères (abricot, figue, pitanga, citron, bergamote, fleur de lotus, rose)
Coquelicot gourmand, Dammann Frères (coquelicot, biscuit, pâte d’amande)
Impressions d’hiver – Velours nacré, Dammann Frères (chocolat, amande, orange sanguine)
Rose, Dammann Frères
Rose Pouchong, Fortnum & Mason
Automne, Tcha House (amande, cannelle, fruits rouges, agrumes)
Voyageur, Tcha House (gingembre, cardamome, cannelle, écorces de citron, bergamote)
Un après-midi chez grand-mère, Chakai Club (cookie)
Marcel, Chakai Club (speculoos, noisette)
Cannelle, Schönblicher Theehandlung
Earl grey, Schönblicher Theehandlung
Earl grey chocolat, Lupicia
Toupet de légumes, Théodor (?) (fleur de tomate, fleur de courgette, piment d’Espelette)
Etoile des neiges, Saveurs des comptoirs (épices, caramel, vanille, orange)
Noël à Londres, Dammann Frères (cannelle, vanille, pomme, amande, gingembre)
Love, Lemon Canary (rose, framboise, noix de coco, meringue)
Chai black, Yumchaa (Cannelle, gingembre, graines d’anis, girofle, racine de chicorée, poivre noir)
Hanami, Betjeman & Barton (fraise, cherimoya, fleur de jasmin, vanille, héliotrope, fleur de tiaré, framboise, tulipe, fleur de violette, fleur de mauve)
Balade irlandaise, Betjeman & Barton (crème de whisky) – Acheté pour Monsieur, j’ai horreur de la crème de whisky
Summer blend, Betjeman & Barton (citron doux, citron vert, orange douce, orange sanguine, mandarine, clémentine, bergamote, pamplemousse)
Thé des rois mages, Kusmi (orange, amande, rose, vanille, épices)
Chocolat-épices, Kusmi
Noisette-vanille, Maison Taillefer
Pays du Trégor, Barrony’s (miel, citron confit, gingembre)

photo (76)

Oolong
Fleur d’oranger, George Cannon
Momizi, les feuilles mortes, George Cannon
Thé mon amour, George Cannon
Wu Yi, George Cannon
Nai Xiang, Nong Cha
Osmanthe d’or, Dammann Frères
Chung xiang impérial, la Maison des trois thés (?)

Thé fumé
Lapsang souchong, Dammann Frères
Iribancha, Ippodô

Thé blanc
Wild rose, Yumchaa (rose, menthe)

Infusions
L’invité surprise, Chakai Club
Super berries, English tea shop
Tisane tonique (recette d’Hildegarde de Bingen), Herbatica (galanga, origan, maniguette, girofle, cannelle, rose)
Tailleur de pierre, Herbatica (verveine, bruyère, menthe, camomille, oranger, cassis)
Egyptian nights, Yumchaa (menthe, camomille)
Chilli chilli bang bang, Yumchaa (roibos, cannelle, gingembre, chardon, piment, poivre rouge)
Racine d’angélique, Les Ruralies
Yerba maté, Kraus

Et bien… voilà qui donne le tournis ! Cela faisait longtemps que je souhaitais faire l’état des lieux, je ne suis pas déçue… Bien entendu, certains thés sont réduits à la portion congrue (l’équivalent d’une ou deux théières, grand maximum) alors que d’autres ne sont même pas encore ouverts, mais quand même, c’est effarant. Bon, j’avoue qu’on m’en a beaucoup offert parce qu’on sait que j’aime le thé.
On peut donc retenir que j’ai beaucoup (trop) de thé vert japonais, que j’ai une nette préférence pour les thés noirs parfumés et les thés verts natures et que je commence à avoir une sacrée collection d’infusion, qui va recommencer à diminuer avec les soirées d’hiver. Je vais donc arrêter mes achats (enfin, essayer…) et faire en sorte de ne racheter qu’un seul thé pour deux qui sortent (même quantité). On y croit.
Et par pitié, ne m’offrez pas de thé de Noël cette année, j’ai de quoi tenir jusqu’en 2017 à vue de nez.

Rendez-vous sur Hellocoton !