10 Things I liked this week #23

Cette semaine ne fut pas simple ! Finir le travail dans les temps, m’endormir en sursaut dans le canapé tellement je tombe de fatigue… Heureusement, il reste des trucs à sauver.

photo (24)

  • Cette semaine, nous avons célébré les anniversaires de la Crevette, en famille puis avec les grands-parents. Ce n’est d’ailleurs pas fini, une célébration (au moins) est encore au programme.
  • Parmi les cadeaux, il y avait… un panier pour ranger tous les jouets et éviter que le salon ne ressemble (trop) à un chantier. Merci belle-maman.
  • En jetant un coup d’oeil à des partitions (faciles !), je me suis surprise à les fredonner et à trouver le morceau auquel elles correspondaient. Vu que je n’ai pas touché un piano ni fait de solfège depuis bientôt vingt ans, je suis plutôt fière.
  • Mardi, j’ai déjeuné avec l’attaché de presse de mon éditeur (je pourrais même dire “mon” attachée de presse – histoire de me la péter) et la responsable marketing. Super déjeuner et discussion intéressante, qui n’a pas (trop) tourné autour de ma petite personne.
  • Au détour de ce déjeuner, Aurélia m’a même révélé qu’il existait non pas une mais deux suites à mon roman jeunesse préféré de tous les temps. J’ai cru défaillir de bonheur (et elle de stupéfaction : je suis capable de réciter des extraits du premier tome par cœur, sachant que je l’ai lu pour la première fois vers 11 ans).
  • Jeudi, à défaut de faire l’unanimité, mon article sur le mariage a au moins eu le mérite de faire parler mes lecteurs.
  • Vendredi, j’ai fini ma trad, grâce à l’aide généreuse de quelques copains (je déteste le vocabulaire technique militaire par moments). L’exercice a été complexe et épuisant, mais c’était génial, je recommence quand vous voulez (comment ça : “ça tombe bien, y’en a une autre qui t’attend, feignasse” ?)
  • Shermane et moi avons décidé de reprendre le flambeau des swaps. Je ne sais pas ce que ça donnera, mais nous sommes ravies (et les premiers inscrits aussi).
  • Au marché, je me suis offert une botte de mini-œillets (le mimosa qui orne cet article était pour ma mère).
  • Dimanche soir, ma mère m’a envoyé des messages enthousiastes pour me proposer de garder la Crevette à la fin du mois. Bien évidemment, on a accepté, pensez-vous : voici la perspective d’une grasse matinée !

Voilà, voilà. Ce n’était pas la meilleure semaine de l’année, loin de là, mais elle n’était pas si mal que cela en dépit de la fatigue et du boulot.

5 comments

  1. Kleoinparis says:

    La grasse matinée, c’est pour fin mars (mais ça me fera tenir jusque-là).
    Mon roman jeunesse préféré, c’est Complot à Versailles, d’Annie Jay. J’en parlerai très prochainement, d’autant que j’ai bien évidemment acheté les suites et que je vais les dévorer.

  2. Sunalee says:

    Il y a des articles comme ça, qui attirent plein de commentaires. J’aurais pu en faire un mais la situation ne s’est pas vraiment présentée 😉

    Bonne semaine, j’espère qu’elle sera plus reposante !

  3. titite says:

    il y a parfois des cadeaux à vocation plus ou moins subliminale… ; )
    balèse toi avec les partitions ! oui tu peux être fière ! je crois que je ne pourrai pas le faire (en même temps, déjà à l’époque, j’étais nulle hein…)
    profitez de toutes les occasions pour vous retrouver et dormir ! vous n’en serez que plus en forme pour vous occuper de votre crevette !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.