Millénium

Souvenez-vous, au début de l’hiver, je mentionnais que j’étais en train de lire la série Millénium de Stieg Larsson. C’est désormais chose faite, j’ai terminé le dernier tome hier soir.

Mikael Blomqvist est journaliste à la revue Millenium, spécialisée dans les affaires économiques – et notamment l’argent véreux. Suite à un scandale et une condamnation, il est forcé de se mettre au vert, et accepte l’offre du milliardaire Henrik Vanger qui lui demande de retrouver une jeune fille disparue depuis plus de trente ans… D’abord seul, Mikael est ensuite aidé de Lisbeth Salander, une jeune femme perturbée aux talents innombrables.
Il s’agit du synopsis du premier tome, et je n’en dirai pas plus car ce serait dévoiler l’intrigue, passionnante et dense. Le roman est fouillé, méthodique et en même temps beaucoup plus noir qu’on ne pourrait le penser au début.
Les deux tomes suivants m’ont semblé moins bons, peut-être trop “énormes”, trop dans la dénonciation de l’Etat suédois que le premier. Néanmoins, et malgré des maladresses de traduction, ils se lisent avec plaisir et sans qu’on puisse les lâcher avant la fin.

Point d’orgue à tout cela : l’Anglais et moi partons à Stockholm le mois prochain, ce qui me permettra de le traîner dans un Millenium Tour dans les rues de la ville… Et peut-être, qui sait, d’aller voir le film en VO non sous-titré en attendant sa sortie en mai.


1 thought on “Millénium”

  1. J’ai beaucoup aimé cette série et c’est le deuxième tome que j’ai préféré mais dans l’ensemble, c’était passionnant. Plutôt qu’une dénonciation de l’état suédois j’y vois une critique éclairé de l’Europe et de la condition de la femme.
    Il y a même un 4ième volume, à l’état d’esquisse…

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.